Concert de Potlatch, 4 décembre 2021-4 décembre 2021, Chauffailles.

Concert de Potlatch 2021-12-04 20:30:00 – 2021-12-04 22:00:00 Espace Culturel du Brionnais 2ter Rue Gambetta
Chauffailles Saône-et-Loire Chauffailles

6 6 EUR   Concert Jazz, tout public. Durée : 1h30.

Concert soutenu par le CRJ (Centre Régional du Jazz) Bourgogne-Franche-Comté.

Chez les Chinooks, des Indiens d’Amérique du Nord, le potlatch est un système d’échanges basé sur le don. Chez «Potlatch», un quintet de jazz bisontin (saxophone soprano, trombone, batterie, basse et contrebasse), la musique est basée sur l’échange.

Aux dons proposés répondent les contre dons improvisés ; les influences de chacun se mélangent pour former une émulsion toujours différente, mais qui repose invariablement sur le même plaisir de jouer ensemble.

«Potlatch» offre une musique éclectique, sans frontières de genre et aux sonorités empruntées au Moyen Orient, aux Balkans, aux Amériques. Chaque morceau est un objet quasi cinématographique, avec son décor, sa narration, ses points de rendez-vous, ses surprises. Des films à écouter en boucle, car toujours renouvelés.

Florent Ormond : saxophone soprano, duduk – Constantin Meyer : trombone, serpent – Jordan Teixeira : guitares – Hugo Dordor : batterie – Louis Vicérial : basse.

ecb@chauffailles.fr +33 3 85 26 44 22 https://ecb-chauffailles.mapado.com/event/24620-potlatch

Concert Jazz, tout public. Durée : 1h30.

Concert soutenu par le CRJ (Centre Régional du Jazz) Bourgogne-Franche-Comté.

Chez les Chinooks, des Indiens d’Amérique du Nord, le potlatch est un système d’échanges basé sur le don. Chez «Potlatch», un quintet de jazz bisontin (saxophone soprano, trombone, batterie, basse et contrebasse), la musique est basée sur l’échange.

Aux dons proposés répondent les contre dons improvisés ; les influences de chacun se mélangent pour former une émulsion toujours différente, mais qui repose invariablement sur le même plaisir de jouer ensemble.

«Potlatch» offre une musique éclectique, sans frontières de genre et aux sonorités empruntées au Moyen Orient, aux Balkans, aux Amériques. Chaque morceau est un objet quasi cinématographique, avec son décor, sa narration, ses points de rendez-vous, ses surprises. Des films à écouter en boucle, car toujours renouvelés.

Florent Ormond : saxophone soprano, duduk – Constantin Meyer : trombone, serpent – Jordan Teixeira : guitares – Hugo Dordor : batterie – Louis Vicérial : basse.