El trio de mis amores Carré, 12 avril 2022 20:30, Saint-Médard-en-Jalles.

Carré. http://www.carrecolonnes.fr
Mardi 12 avril 2022, 20h30

El trio de mis amores

*

Musique

Caliente !
La voix charnelle de la comédienne, scénariste et réalisatrice, a le même effet qu’un verre de vieux rhum ambré : elle réchauffe des pieds à la tête, enflamme lentement le corps qui peu à peu chaloupe et ondule. Il ne reste plus qu’à danser ! Agnès Jaoui chante l’amour et parle au corps. Fado, flamenco, boléro, milonga… C’est toute la musique latine qui s’invite dans un tourbillon joyeux. Sa rencontre avec Fernando Fiszbein, compositeur, bandonéoniste et guitariste argentin et Roberto Gonzalez Hurtado, multi-instrumentiste cubain, est un coup de foudre immédiat. Plus rien n’a d’importance que le plaisir de partager le voyage de l’Amérique du Sud à la péninsule ibérique. Un délice poétique, musical et épicé.

*
mardi 12 avril 2022 – 20h30 à 22h00
*
Tarifs sur www.carrecolonnes.fr


Carré Place de la république 33160 Saint-Médard-en-Jalles Saint-Médard-en-Jalles 33160 Gironde
https://cibul.s3.amazonaws.com/location67427725.jpg?_ts=1618474578797 05 57 93 18 93 http://carrecolonnes.fr http://facebook.com/carrecolonnes/
Lieu culturel majeur de la métropole Bordelaise, la Scène nationale Carré-Colonnes propose une programmation curieuse et touche-à-tout avec des spectacles couvre tout le spectre large des arts de la scène et encourage mixité, innovation et découverte. Un savant équilibre entre artistes renommés et projets plus confidentiels sur le plan médiatique (mais non moins excitants).

Depuis 2009, Carré-Colonnes se situe dans les centres villes de Saint-Médard-en-Jalles et de Blanquefort avec la fusion de deux établissements emblématiques de la communauté urbaine de Bordeaux : le Carré des Jalles (Saint-Médard-en-Jalles) et les Colonnes (Blanquefort). Cette union a permis de faire vivre intensément un projet culturel mutualisé, qui rayonne sur l’Aquitaine, et même au-delà, grâce au travail de mise en réseau très appuyé de l’équipe qui s’étend sur l’international.
Crédits : Gilles Vidal Pierre Planchenault