Room with a view Carré, 10 décembre 2021 20:30, Saint-Médard-en-Jalles.

Carré.
10 et 11 décembre

Room with a view

*

Danse
durée : 1h10

Danser au bord de l’abîme
Une carrière désaffectée faite d’éboulis rocheux abrite une fête clandestine. Le musicien RONE et le collectif (LA)HORDE ont installé le décor et l’ambiance : une rave post-apocalyptique où, face au fracas du monde, il ne reste plus qu’à danser à corps perdu, s’étreindre, se battre, et aimer jusqu’à plus soif. Sans rien cacher de la brutalité des hommes, (LA)HORDE, à la direction du Ballet national de Marseille renouvelé, signe une œuvre brûlante inspirée par l’auteur de science-fiction, Alain Damasio. La force collective qui émane des danseurs au bord de l’effondrement fait naître des tableaux d’une beauté et d’une vitalité inouïes. Portés par la musique envoûtante et hypnotique de RONE, ils dansent la colère de la jeunesse révoltée, vivante et joyeuse. Et c’est bouleversant.

version sans RONE sur scène

*
vendredi 10 décembre – 20h30 à 21h40
samedi 11 décembre – 20h30 à 21h40
*


Carré Place de la république 33160 Saint-Médard-en-Jalles Saint-Médard-en-Jalles 33160 Gironde
https://cibul.s3.amazonaws.com/location67427725.jpg?_ts=1618474578797 05 57 93 18 93 http://carrecolonnes.fr http://facebook.com/carrecolonnes/
Lieu culturel majeur de la métropole Bordelaise, la Scène nationale Carré-Colonnes propose une programmation curieuse et touche-à-tout avec des spectacles couvre tout le spectre large des arts de la scène et encourage mixité, innovation et découverte. Un savant équilibre entre artistes renommés et projets plus confidentiels sur le plan médiatique (mais non moins excitants).

Depuis 2009, Carré-Colonnes se situe dans les centres villes de Saint-Médard-en-Jalles et de Blanquefort avec la fusion de deux établissements emblématiques de la communauté urbaine de Bordeaux : le Carré des Jalles (Saint-Médard-en-Jalles) et les Colonnes (Blanquefort). Cette union a permis de faire vivre intensément un projet culturel mutualisé, qui rayonne sur l’Aquitaine, et même au-delà, grâce au travail de mise en réseau très appuyé de l’équipe qui s’étend sur l’international.
Crédits : Aude Arago Pierre Planchenault