CARPE DIEM EN BALADE À ST LÉZIN Chemillé-en-Anjou, 3 septembre 2021, Chemillé-en-Anjou.

CARPE DIEM EN BALADE À ST LÉZIN 2021-09-03 – 2021-09-03 Domaine culturel 4 Chemin de la Fontaine
Chemillé-en-Anjou Maine-et-Loire

  « Le Plaisir de rompre » est une courte comédie dédiée à Edmond Rostand, par son auteur Jules Renard (1897). ‘’Maurice, jeune homme, rend visite à Blanche, femme mûre, qui est sa maîtresse. Il la quitte alors qu’il prépare son mariage avec une jeune fille fortunée de sa génération. Cette visite de rupture permet, à Blanche et Maurice, d’évoquer les sentiments toujours forts qui les unissent’’.

2 comédiens sur scène pendant 25 minutes environ.

« Feu, la Mère de Madame » est une comédie de Georges Feydeau (1908). ‘’Lucien, rentré tard du bal des Quat’z’Arts et toujours costumé, réveille sa femme Yvonne, commence à lui faire une scène. La tempête passée, un valet de chambre sonne à la porte, au moment où les deux époux se couchent. Le messager est porteur d’une bien terrible nouvelle : la mère de Madame est morte !!! Il y a de l’agitation dans l’air et quelques rebondissements inattendus‘’

4 comédiens sur scène pendant 45 minutes environ.

Prévoir votre siège et une petite laine ou plus, c’est en plein air !

Billetterie sur place à 20h00 avant le spectacle à 20h30.

« Le Plaisir de Rompre » & « Feu, la Mère de Madame » dans une même soirée à St Lézin.

carpediem.chemille@gmail.com +33 7 71 73 78 55 https://www.carpediem-theatre.fr/

« Le Plaisir de Rompre » & « Feu, la Mère de Madame » dans une même soirée à St Lézin.

« Le Plaisir de rompre » est une courte comédie dédiée à Edmond Rostand, par son auteur Jules Renard (1897). ‘’Maurice, jeune homme, rend visite à Blanche, femme mûre, qui est sa maîtresse. Il la quitte alors qu’il prépare son mariage avec une jeune fille fortunée de sa génération. Cette visite de rupture permet, à Blanche et Maurice, d’évoquer les sentiments toujours forts qui les unissent’’.

2 comédiens sur scène pendant 25 minutes environ.

« Feu, la Mère de Madame » est une comédie de Georges Feydeau (1908). ‘’Lucien, rentré tard du bal des Quat’z’Arts et toujours costumé, réveille sa femme Yvonne, commence à lui faire une scène. La tempête passée, un valet de chambre sonne à la porte, au moment où les deux époux se couchent. Le messager est porteur d’une bien terrible nouvelle : la mère de Madame est morte !!! Il y a de l’agitation dans l’air et quelques rebondissements inattendus‘’

4 comédiens sur scène pendant 45 minutes environ.

Prévoir votre siège et une petite laine ou plus, c’est en plein air !

Billetterie sur place à 20h00 avant le spectacle à 20h30.