Les Suds en hiver / DakhaBrakha Cargo de Nuit, 12 janvier 2023, Arles.

Les Suds en hiver / DakhaBrakha Jeudi 12 janvier 2023, 21h00 Cargo de Nuit
Tarif plein : 15€ / réduit : 10 €. Les bénéfices de ce concert exceptionnel co-accueilli par SUDS, à ARLES et le Cargo de Nuit seront intégralement reversés au Dakh Théâtre de Kiev en Ukraine.
S’inspirant des chants traditionnels et polyphonies de leur pays, les voix puissantes de ce quartet lumineux s’accompagnent d’instruments indiens, arabes, africains, russes et australiens. handicap moteur mi

Cargo de Nuit 7, avenue Sadi-Carnot, 13200 Arles Les Alyscamps Arles 13200 Bouches-du-Rhône Provence-Alpes-Côte d’Azur
04 90 49 55 99 http://www.cargodenuit.com/ https://www.facebook.com/cargo.de.nuit.arles/

Les bénéfices de ce concert exceptionnel co-accueilli par SUDS, à ARLES et le Cargo de Nuit seront intégralement reversés au Dakh Théâtre de Kiev en Ukraine.

Ethno-chaos band de Kiev… S’inspirant des chants traditionnels et polyphonies de leur pays, les voix puissantes de ce quartet lumineux s’accompagnent d’instruments indiens, arabes, africains, russes et australiens, pour éclater en une transe néo-folk hypnotique, déjà largement plébiscitée en 2014 par le public des Suds au Théâtre Antique d’Arles.
Créé en 2004 au Centre d’art contemporain Dakh de Kiev alors dirigé par Vladimir Ohloblin, DakhaBrakha (leur nom signifie donner/prendre, en vieux dialecte ukrainien) offre sur scène une véritable performance, sur laquelle le théâtre a laissé sa marque. Parés de coiffes et en costumes traditionnels, les trois femmes et l’homme qui composent cette formation incarnent la conscience généreuse et lucide d’un peuple. Inventeurs d’un folklore imaginaire halluciné, ils offrent un choc esthétique à la mesure de leur talent !

« L’utilisation des armes au XXIe siècle, c’est une pure barbarie. Nous, nous pensons que la seule arme aujourd’hui, c’est notre art ».

Après l’offensive russe en février 2022, les membres de DakhaBrakha, Marko Halanevych, Olena Tsybulska, Iryna Kovalenko et Nina Garenetska, prennent la décision de quitter leur pays, avec la conviction que leur musique aura plus d’impact au-delà de ses frontières, et la ferme intention de sensibiliser ainsi la communauté internationale à la situation en Ukraine. « Tu pourrais faire plus pour ton pays avec un micro qu’avec un fusil », assurent leurs proches.

« On a décidé de partir d’Ukraine, parce qu’on a compris qu’en tant que musiciens, on serait beaucoup plus efficaces à l’étranger pour témoigner, pour nous adresser à différents publics, et porter la parole de la culture ukrainienne. En ce moment précis, nous avons besoin de solidarité, il faut que le monde sache ce qui se passe en Ukraine, et cette rencontre avec l’art est très importante. Nous ne chantons pas pour nous opposer, nous chantons pour retrouver notre propre identité car les Ukrainiens ne sont pas des Russes. Notre force réside dans le fait que nous faisons quelque chose d’authentique, et nous ne pouvons rien faire de mieux. C’est pour cela que nous partons en tournée en France et dans le monde : pour chanter ce que nous ressentons dans le cœur. » Marko Halanevych


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2023-01-12T21:00:00+01:00
2023-01-12T23:59:00+01:00

Andriy Petryna