Biga*Ranx, 5 décembre 2020 20:00-5 décembre 2020 23:30, Toulouse.


Reggae

Biga*Ranx débute dans les sound-system et se fait rapidement connaître grâce à des vidéos freestyles sur internet. Il se produit en France et à l’International, notamment sur des grands festivals européens tels que Dour, le Paléo, les Solidays, mais aussi sur des scènes mythiques comme l’Olympia. Artiste pluri disciplinaire, il crée son univers graphique et compose également pour d’autres artistes.
Toujours avec une longueur d’avance, Biga*Ranx continue à instaurer son « vapor reggae » partout en France ! Plus posé, digital, psychédélique et « nuageux », ce nouvel univers réinvente le reggae-dub français pour mieux nous happer.


Infos pratiques :

Samedi 5 décembre de 20h à 23h30

https://yurplan.com/event/BIGGA-RANX/57935?from=facebook&fbclid=IwAR1K1OOWPt1NCRmd4-tHr3DHW6WDKVrPj5ba72uL_edPlImYUuMqhtJsJaE#/
Metronum 2 Rond-Point Madame de Mondonville, 31200 Toulouse, France Toulouse
La scène des musiques actuelles, Le Metronum a ouvert ses portes fin janvier 2014 dans le quartier Borderouge. Cet équipement d’un nouveau genre, par son architecture comme par ses usages, est le lieu ressource de la filière des musiques actuelles, avec des bureaux regroupant des acteurs culturels, des studios de répétition, une Music Box…Une salle de 600 placesLa salle principale de 600 places en fait une jauge idéale pour de nombreuses formes. Trois ans après son ouverture, le Metronum a accueilli plus de 110 000 spectateurs, 280 concerts et 601 artistes ou groupes.Dans le vaste patio intérieur ouvert, la Music Box, espace scénique plus petit, est ouverte aux show-cases ou performances et des studios de répétitions. Il est idéal pour les résidences d’artistes. 20 ont été accueillies lors des trois premières années (Zebda,  Bigflo et Oli, Dick Annegarn).Une pépinièrePlus qu’un équipement, cette salle est  le lieu ressource de toute la filière des musiques actuelles de Toulouse, avec l’accueil du cluster Ma Sphère composé de 18 acteurs de la filière. L’idée étant qu’elle soit le cœur d’un réseau de salles et de studios de répétitions sur le territoire et que les acteurs des musiques actuelles mutualisent leurs outils dans un espace et autour d’un projet professionnel et économique. Une concertation a été menée sur l’équipement mais aussi sur la structuration de la filière : réunions thématiques des acteurs sur un certain nombre de thématiques comme les locaux de répétition, les nuisances sonores, l’accompagnement ou les ressources.

05 31 22 94 17 05 31 22 94 17

samedi 5 décembre – 20h00 à 23h30