Batlik Domfront en Poiraie, 28 septembre 2021, Domfront en Poiraie.

Batlik 2021-09-28 20:30:00 – 2021-09-28 22:30:00 Place Brugwedel Domfront
Domfront en Poiraie Orne Domfront en Poiraie

  Batlik était programmé pour le Printemps de la chanson 2020 puis 2021 qu’à cela ne tienne il sera présent pour l’ouverture de la saison culturelle partagée, les spectateurs présents, lors du vernissage de l’exposition Sur scène dans une minute… savent que c’est un artiste à ne pas manquer !
Nombre des auditeurs de Batlik ont coutume de dire : « D’habitude je n’écoute pas ce genre de musique, mais là c’est différent », peut-être parce que Batlik parvient à faire passer la musique avant le genre musical, ici celui de la chanson.
Batlik présente L’art de la défaite, son 12e album. On y retrouve les signes distinctifs de toujours : les textes soignés, les mélodies entêtantes, les riffs hypnotiques, la voix caressante, sensuelle, râpeuse, le phrasé syncopé. Cet album, inspiré du philosophe poète et écrivain roumain Emil Cioran, nous laissait penser à un album sombre ou pessimiste. Il n’en
est rien. Batlik nous livre un hommage lumineux, à l’orchestration riche et savoureuse.
Batlik nous confirme que, quelle que soit la raison pour laquelle on s’entête à faire quelque chose, plus on le fait, mieux on le fait. C’est aussi ça, l’art de la défaite !
« Il est une des (plus belles) anomalies de la chanson française. Batlik trace sa route en zigzags à l’écart du peloton. Ni devant, ni derrière, ailleurs, sans doute sur une parcelle qui n’appartient qu’à lui (…). Personnage consciencieux
et discret, observateur lucide de son décalage. Ne pas s’attendre à du racolage ou à une séduction facile de sa part. » Patrice Demailly (Libération)

Batlik était programmé pour le Printemps de la chanson 2020 puis 2021 qu’à cela ne tienne il sera présent pour l’ouverture de la saison culturelle partagée, les spectateurs présents, lors du vernissage de l’exposition Sur scène dans une minute……

culture@orne.fr +33 2 33 81 23 13 https://culture.orne.fr/

Batlik était programmé pour le Printemps de la chanson 2020 puis 2021 qu’à cela ne tienne il sera présent pour l’ouverture de la saison culturelle partagée, les spectateurs présents, lors du vernissage de l’exposition Sur scène dans une minute… savent que c’est un artiste à ne pas manquer !
Nombre des auditeurs de Batlik ont coutume de dire : « D’habitude je n’écoute pas ce genre de musique, mais là c’est différent », peut-être parce que Batlik parvient à faire passer la musique avant le genre musical, ici celui de la chanson.
Batlik présente L’art de la défaite, son 12e album. On y retrouve les signes distinctifs de toujours : les textes soignés, les mélodies entêtantes, les riffs hypnotiques, la voix caressante, sensuelle, râpeuse, le phrasé syncopé. Cet album, inspiré du philosophe poète et écrivain roumain Emil Cioran, nous laissait penser à un album sombre ou pessimiste. Il n’en
est rien. Batlik nous livre un hommage lumineux, à l’orchestration riche et savoureuse.
Batlik nous confirme que, quelle que soit la raison pour laquelle on s’entête à faire quelque chose, plus on le fait, mieux on le fait. C’est aussi ça, l’art de la défaite !
« Il est une des (plus belles) anomalies de la chanson française. Batlik trace sa route en zigzags à l’écart du peloton. Ni devant, ni derrière, ailleurs, sans doute sur une parcelle qui n’appartient qu’à lui (…). Personnage consciencieux
et discret, observateur lucide de son décalage. Ne pas s’attendre à du racolage ou à une séduction facile de sa part. » Patrice Demailly (Libération)

dernière mise à jour : 2021-08-09 par REZZO