Baleine et contrebasse, 12 juin 2021-12 juin 2021, Marseille.

Baleine et contrebasse 2021-06-12 – 2021-06-12
Marseille 13007

0 eur 0 20   C’est sous la forme d’un dialogue visuel et sonore que le contrebassiste Bernard Abeille a conçu un spectacle évoquant une réalité bien palpable : la lente destruction de la nature par l’espèce humaine.

Jouant seul sur scène de son instrument centenaire et de son archet, Bernard Abeille accompagne le voyage des baleines du chant de sa contrebasse qui, tour à tour grave et vibrant, ressemble étrangement à celui des baleines. Ce spectacle n’est ni un film accompagné musicalement, ni une musique illustrée par des images, mais bien un ensemble interprété simultanément et poursuivant, avec force, le voeu de sauvegarder, pour les générations à venir, la beauté du monde marin.

Bernard Abeille, contrebasse

C’est sous la forme d’un dialogue visuel et sonore que le contrebassiste Bernard Abeille a conçu un spectacle évoquant une réalité bien palpable : la lente destruction de la nature par l’espèce humaine.

Jouant seul sur scène de son instrument centenaire et de son archet, Bernard Abeille accompagne le voyage des baleines du chant de sa contrebasse qui, tour à tour grave et vibrant, ressemble étrangement à celui des baleines. Ce spectacle n’est ni un film accompagné musicalement, ni une musique illustrée par des images, mais bien un ensemble interprété simultanément et poursuivant, avec force, le voeu de sauvegarder, pour les générations à venir, la beauté du monde marin.

Bernard Abeille, contrebasse

contact@amisdesaintvictor.com +33 6 51 16 63 78 http://www.amisdesaintvictor.com/

C’est sous la forme d’un dialogue visuel et sonore que le contrebassiste Bernard Abeille a conçu un spectacle évoquant une réalité bien palpable : la lente destruction de la nature par l’espèce humaine.

Jouant seul sur scène de son instrument centenaire et de son archet, Bernard Abeille accompagne le voyage des baleines du chant de sa contrebasse qui, tour à tour grave et vibrant, ressemble étrangement à celui des baleines. Ce spectacle n’est ni un film accompagné musicalement, ni une musique illustrée par des images, mais bien un ensemble interprété simultanément et poursuivant, avec force, le voeu de sauvegarder, pour les générations à venir, la beauté du monde marin.

Bernard Abeille, contrebasse

C’est sous la forme d’un dialogue visuel et sonore que le contrebassiste Bernard Abeille a conçu un spectacle évoquant une réalité bien palpable : la lente destruction de la nature par l’espèce humaine.

Jouant seul sur scène de son instrument centenaire et de son archet, Bernard Abeille accompagne le voyage des baleines du chant de sa contrebasse qui, tour à tour grave et vibrant, ressemble étrangement à celui des baleines. Ce spectacle n’est ni un film accompagné musicalement, ni une musique illustrée par des images, mais bien un ensemble interprété simultanément et poursuivant, avec force, le voeu de sauvegarder, pour les générations à venir, la beauté du monde marin.

Bernard Abeille, contrebasse

Baleine et contrebasse