Annulation : Dans l’esthétique de la comédie musicale, les résidents de l’ESAT de Joncy, initiés à la danse contemporaine depuis trois ans, sont Le Nid : Samuel, 12 décembre 2020-12 décembre 2020, Chardonnay.

Annulation : Dans l’esthétique de la comédie musicale, les résidents de l’ESAT de Joncy, initiés à la danse contemporaine depuis trois ans, sont Le Nid : Samuel 2020-12-12 – 2020-12-12 Le Nid 37 Impasse du Manoir – Champvent
Chardonnay Saône-et-Loire Chardonnay

6 EUR   Annulation : Dans l’esthétique de la comédie musicale, les résidents de l’ESAT de Joncy, initiés à la danse contemporaine depuis trois ans, sont fiers de présenter « Les Invités ».
Le spectacle s’appuie sur le quotidien et les personnalités des résidents. Il parle aussi de maladie ou d’état psychologique fragilisé par le burn out, qui touche des personnes de tous milieux socioculturels.Moi, je m’appelle Samuel. Je suis différent, je suis trisomique. Quand je vais arriver, ça va pas être facile. Pas de champagne… C’est la vie ?
Ben oui c’est la vie… J’ai plein de projets, j’ai plein d’envies…Moi j’ai pas de problème ! Moi ? J’ai pas de problème !
« Sandrine Gelin s’est inspirée de son expérience pour dresser une image inattendue du handicap. On rit. De bon cœur, sans gêne ni culpabilité à travers toute une galerie de personnages qu’elle campe avec une aisance déconcertante. » L’Eveil Hebdo

https://www.helloasso.com/associations/champvent/evenements/samuel

Annulation : Dans l’esthétique de la comédie musicale, les résidents de l’ESAT de Joncy, initiés à la danse contemporaine depuis trois ans, sont fiers de présenter « Les Invités ».
Le spectacle s’appuie sur le quotidien et les personnalités des résidents. Il parle aussi de maladie ou d’état psychologique fragilisé par le burn out, qui touche des personnes de tous milieux socioculturels.Moi, je m’appelle Samuel. Je suis différent, je suis trisomique. Quand je vais arriver, ça va pas être facile. Pas de champagne… C’est la vie ?
Ben oui c’est la vie… J’ai plein de projets, j’ai plein d’envies…Moi j’ai pas de problème ! Moi ? J’ai pas de problème !
« Sandrine Gelin s’est inspirée de son expérience pour dresser une image inattendue du handicap. On rit. De bon cœur, sans gêne ni culpabilité à travers toute une galerie de personnages qu’elle campe avec une aisance déconcertante. » L’Eveil Hebdo