À peu près égal à Einstein ? – Humour / Théâtre, 24 novembre 2020-24 novembre 2020, Quimper.

À peu près égal à Einstein ? – Humour / Théâtre 2020-11-24 20:30:00 – 2020-11-24 21:45:00 Briec 46, rue de la Boissière
Quimper Finistère

  Titus / Cie Caus’toujours Ben dîtes donc, il a un grand front le gamin. Il sera intelligent ! ». Marqué par cette prophétie du boucher de Marigny, le comédien Titus partage dans un seul en scène ses réflexions sur l’intelligence et le fonctionnement de notre cerveau, entre sérieuse vérité et franche rigolade. Peut-on être belle et intelligente ? Peut-on optimiser son intelligence ? Peut-on mesurer l’intelligence ? Le footballeur est-il intelligent ? Rire, est-ce intelligent ? Autant de questions auxquelles le comédien Titus tente de répondre. Si l’on part du principe qu’il y a plusieurs formes d’intelligences, on peut penser qu’il y a plusieurs façons de l’évoquer. Celle de Titus prend la forme d’une balade réflexive, loufoque, nourrie d’observations du quotidien, d’anecdotes, de souvenirs et de questionnements. Entre vrais mensonges et fausses vérités, expériences scientifiques et discours philosophique, le comédien aborde l’intelligence sous tous les angles. Dans le souci de ne pas faire trop intelligent, le spectacle intègre une petite dose de bêtise ». Titus fait mouche, et nous, on rit de bon coeur.

Titus / Cie Caus’toujours Ben dîtes donc, il a un grand front le gamin. Il sera intelligent ! ». Marqué par cette prophétie du boucher de Marigny, le comédien Titus partage dans un seul en scène ses réflexions sur l’intelligence et le fonctionnement de notre cerveau, entre sérieuse vérité et franche rigolade. Peut-on être belle et intelligente ? Peut-on optimiser son intelligence ? Peut-on mesurer l’intelligence ? Le footballeur est-il intelligent ? Rire, est-ce intelligent ? Autant de questions auxquelles le comédien Titus tente de répondre. Si l’on part du principe qu’il y a plusieurs formes d’intelligences, on peut penser qu’il y a plusieurs façons de l’évoquer. Celle de Titus prend la forme d’une balade réflexive, loufoque, nourrie d’observations du quotidien, d’anecdotes, de souvenirs et de questionnements. Entre vrais mensonges et fausses vérités, expériences scientifiques et discours philosophique, le comédien aborde l’intelligence sous tous les angles. Dans le souci de ne pas faire trop intelligent, le spectacle intègre une petite dose de bêtise ». Titus fait mouche, et nous, on rit de bon coeur.