dim 29 mai 2022

Près de Rennes. Euro-Shelter inaugure ses nouveaux site à La Janais

Après des décennies passées dans le quartier de la Courrouze à Rennes, Euro-shelter, filiale de Toutenkamion Group, a pris la direction du site de La Janais, à Chartres de Bretagne. Au sein du Pôle d’excellence industrielle, l’entreprise (39 salariés) va pouvoir développer son activité tout en agissant sur son empreinte carbone. Ce mardi, l’inauguration de ses nouveaux quartiers marque la fin de plusieurs mois de travaux d’adaptation du bâtiment pré-existant de 6 115 m2 qui accueille désormais la conception et la production d’unités mobiles avec des outils renforcés.

Une intégration harmonieuse

C’est au cœur de l’ancien bâtiment destiné à la réalisation des prototypes Citroën, sur le site Stellantis (ex-PSA) que s’ouvre ce nouveau chapitre pour l’activité d’Euro-Shelter. Cette installation a fait l’objet d’une étude visant à limiter les transformations du bâtiment et des alentours. L’objectif était de permettre l’insertion de l’activité de conception et de fabrication d’unités mobiles, notamment militaires et médicales, tout en garantissant le confort des salariés, et ce, sans dénaturer le site.

Dans ce nouvel espace, Euro-Shelter va aussi pouvoir accueillir la production d’un nouveau concept de véhicule utilitaire léger (3T5) dont la particularité est un aménagement de l’intérieur rapidement modifiable par l’utilisateur, au gré de ses besoins.

euro shelter rennes

De nouveaux moyens industriels

Avec ce déménagement, Toutenkamion Group, la maison-mère, a investi massivement dans les moyens de production d’Euro-Shelter afin de toujours mieux accompagner ses clients dans le développement de solutions toujours plus complexes et qui nécessitent la mise en œuvre de moyens de soudure aluminium robotisés de grande dimension.

C’est ainsi qu’un nouveau robot soudure unique, intégrant les meilleures technologies en la matière et une nouvelle fosse équipée d’un retourneur motorisé, permettront de réaliser des assemblages mécano-soudés jusqu’à 12 x 2,5 x 2,5 mètres.

L’activité peinture a également été revisitée et bénéficie de nouveaux moyens de sablage et de peinture afin d’assurer la prise en charge des sous-ensembles pour une mise à disposition au plus juste du planning de l’intégration.

L’intégration quant à elle se déroule dans un atelier large en cathédrale bientôt équipé d’un pont roulant pour permettre facilement le chargement des shelters.

euroshelter rennes

Le soutien des collectivités territoriales

Cette nouvelle étape pour Euro-Shelter a été rendue possible par le soutien de la Région Bretagne et de Rennes Métropole, avec le concours de France Relance.

Ce développement de l’entreprise au sein du site de la Janais se poursuit avec le recrutement en cours d’un peintre, d’ingénieurs étude, de soudeurs qualifiés, de monteurs-intégrateurs… ce qui équivaut à une augmentation de 30% des effectifs CDI depuis 2 ans.

Pour Stéphane Girerd, Président de Toutenkamion Group : « Le déménagement était un impératif dans le plan stratégique de reprise d’Euro-Shelter par Toutenkamion Group. Et sans le concours de Rennes Métropole et de la Région Bretagne, cette opération aurait été beaucoup plus difficile à mener.
Ce déménagement était indispensable pour plusieurs raisons : l’emplacement historique incompatible avec le développement industriel d’Euro-Shelter, la nécessité de concentrer nos investissements industriels dans des moyens dédiés au développement d’un pôle d’expertise en soudure continue ainsi qu’en assemblage et en intégration d’unités mobiles de petites et moyennes dimensions destinées à développer le « aller-vers », l’incongruité écologique et économique de la configuration des bâtiments de la Courrouze. 
»

Pour Benoît Le Lay, Directeur d’Euro-Shelter : « En emménageant sur le site de la Janais, Euro-Shelter intègre un écosystème dédié à la mobilité 100% compatible avec notre stratégie de développement. »

Pour Nathalie Appéré, Maire de Rennes et Présidente de Rennes Métropole : « Je me réjouis de l’implantation d’Euro-Shelter qui conforte la dynamique engagée par les collectivités, les acteurs industriels et l’État pour faire de La Janais un site exemplaire de l’industrie du futur. Le Pôle d’Excellence Industrielle offre aux entreprises de la mobilité décarbonée et du bâtiment durable un écosystème idéal pour leur développement, tout en répondant aux enjeux de réindustrialisation et d’accélération de la transition écologique. »

À PROPOS D’EURO-SHELTER

Euro-Shelter est une filiale de Toutenkamion Group (290 salariés répartis sur 4 sites en France, dont celui de Rennes) qui conçoit, développe et produit des unités mobiles (plateforme radar, unités médicales, poste de commandement…), principalement pour l’industrie de la défense.

L’emménagement sur le site de Rennes – La Janais correspond à un développement de l’activité, avec une offre à usage civil, ainsi qu’à la volonté de réorganiser l’agencement de ses ateliers en vue de réduire leur empreinte carbone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
ciel dégagé
11 ° C
11 °
10.9 °
76 %
2.6kmh
0 %
dim
18 °
lun
19 °
mar
21 °
mer
22 °
jeu
12 °

Après des décennies passées dans le quartier de la Courrouze à Rennes, Euro-shelter, filiale de Toutenkamion Group, a pris la direction du site de La Janais, à Chartres de Bretagne. Au sein du Pôle d’excellence industrielle, l’entreprise (39 salariés) va pouvoir développer son activité tout en agissant sur son empreinte carbone. Ce mardi, l’inauguration de ses nouveaux quartiers marque la fin de plusieurs mois de travaux d’adaptation du bâtiment pré-existant de 6 115 m2 qui accueille désormais la conception et la production d’unités mobiles avec des outils renforcés.

Une intégration harmonieuse

C’est au cœur de l’ancien bâtiment destiné à la réalisation des prototypes Citroën, sur le site Stellantis (ex-PSA) que s’ouvre ce nouveau chapitre pour l’activité d’Euro-Shelter. Cette installation a fait l’objet d’une étude visant à limiter les transformations du bâtiment et des alentours. L’objectif était de permettre l’insertion de l’activité de conception et de fabrication d’unités mobiles, notamment militaires et médicales, tout en garantissant le confort des salariés, et ce, sans dénaturer le site.

Dans ce nouvel espace, Euro-Shelter va aussi pouvoir accueillir la production d’un nouveau concept de véhicule utilitaire léger (3T5) dont la particularité est un aménagement de l’intérieur rapidement modifiable par l’utilisateur, au gré de ses besoins.

euro shelter rennes

De nouveaux moyens industriels

Avec ce déménagement, Toutenkamion Group, la maison-mère, a investi massivement dans les moyens de production d’Euro-Shelter afin de toujours mieux accompagner ses clients dans le développement de solutions toujours plus complexes et qui nécessitent la mise en œuvre de moyens de soudure aluminium robotisés de grande dimension.

C’est ainsi qu’un nouveau robot soudure unique, intégrant les meilleures technologies en la matière et une nouvelle fosse équipée d’un retourneur motorisé, permettront de réaliser des assemblages mécano-soudés jusqu’à 12 x 2,5 x 2,5 mètres.

L’activité peinture a également été revisitée et bénéficie de nouveaux moyens de sablage et de peinture afin d’assurer la prise en charge des sous-ensembles pour une mise à disposition au plus juste du planning de l’intégration.

L’intégration quant à elle se déroule dans un atelier large en cathédrale bientôt équipé d’un pont roulant pour permettre facilement le chargement des shelters.

euroshelter rennes

Le soutien des collectivités territoriales

Cette nouvelle étape pour Euro-Shelter a été rendue possible par le soutien de la Région Bretagne et de Rennes Métropole, avec le concours de France Relance.

Ce développement de l’entreprise au sein du site de la Janais se poursuit avec le recrutement en cours d’un peintre, d’ingénieurs étude, de soudeurs qualifiés, de monteurs-intégrateurs... ce qui équivaut à une augmentation de 30% des effectifs CDI depuis 2 ans.

Pour Stéphane Girerd, Président de Toutenkamion Group : « Le déménagement était un impératif dans le plan stratégique de reprise d’Euro-Shelter par Toutenkamion Group. Et sans le concours de Rennes Métropole et de la Région Bretagne, cette opération aurait été beaucoup plus difficile à mener.
Ce déménagement était indispensable pour plusieurs raisons : l’emplacement historique incompatible avec le développement industriel d’Euro-Shelter, la nécessité de concentrer nos investissements industriels dans des moyens dédiés au développement d’un pôle d’expertise en soudure continue ainsi qu’en assemblage et en intégration d’unités mobiles de petites et moyennes dimensions destinées à développer le « aller-vers », l’incongruité écologique et économique de la configuration des bâtiments de la Courrouze. 
»

Pour Benoît Le Lay, Directeur d’Euro-Shelter : « En emménageant sur le site de la Janais, Euro-Shelter intègre un écosystème dédié à la mobilité 100% compatible avec notre stratégie de développement. »

Pour Nathalie Appéré, Maire de Rennes et Présidente de Rennes Métropole : « Je me réjouis de l'implantation d'Euro-Shelter qui conforte la dynamique engagée par les collectivités, les acteurs industriels et l'État pour faire de La Janais un site exemplaire de l'industrie du futur. Le Pôle d'Excellence Industrielle offre aux entreprises de la mobilité décarbonée et du bâtiment durable un écosystème idéal pour leur développement, tout en répondant aux enjeux de réindustrialisation et d'accélération de la transition écologique. »

À PROPOS D’EURO-SHELTER

Euro-Shelter est une filiale de Toutenkamion Group (290 salariés répartis sur 4 sites en France, dont celui de Rennes) qui conçoit, développe et produit des unités mobiles (plateforme radar, unités médicales, poste de commandement...), principalement pour l’industrie de la défense.

L’emménagement sur le site de Rennes – La Janais correspond à un développement de l’activité, avec une offre à usage civil, ainsi qu’à la volonté de réorganiser l’agencement de ses ateliers en vue de réduire leur empreinte carbone.