Et si tu danses stanislas siwiorek Julie mouton
© Julie Mouton, Triptyque Production

Le spectacle Et si tu danses, créé par la chorégraphe Marion Lévy de la compagnie Didascalie, sera présentée vendredi 20 octobre 2023 sur la scène du Triangle – Cité de la danse de Rennes, dans le cadre du festival Marmaille, en coréalisation avec l’association Lillico. La chorégraphie, qui mêle le mouvement au texte, présente un Petit Poucet devenu adulte. Celui-ci s’en remet à l’imagination des plus jeunes (à partir de 4 ans) afin de retrouver son chemin et compléter sa danse. 

Marion lévy didascalie danse
Marion Lévy, directrice artistique de la compagnie Didascalie et chorégraphe du spectacle Et si tu danses © Thierry de Mey

Sur la scène du Triangle ce vendredi 20 octobre 2023, le danseur Stanislas Siwiorek incarne un Petit Poucet devenu grand. Le texte de Mariette Navarro y rencontre l’écriture chorégraphique de Marion Lévy dans une représentation qui ramène le personnage du conte là où tout a commencé. « Le vent n’arrivait plus à me soulever, mais il avait encore envie de jouer avec moi », dit Petit Poucet. Il a perdu sa danse et s’il veut la retrouver, il doit d’abord retrouver le chemin de l’enfance : au tour des enfants de donner à l’interprète des mouvements qu’il intégrera à la chorégraphie. 

« J’ai oublié le son de sa voix et les histoires qu’il me racontait.

Mais toi, tu peux encore l’entendre ?

Comment il fait déjà le vent ? » 

Marion Lévy est danseuse pour la compagnie Rosas de 1989 à 1998, mais elle ressent un appel vers d’autres formes d’expressions. « J’avais envie que quelque chose puisse compléter ma danse, que ça puisse passer par un autre canal. Et dès qu’il y avait du texte, je prenais un plaisir fou à l’interpréter. C’est devenu évident qu’il me fallait en plus des mots », raconte la chorégraphe. Elle fonde sa compagnie Didascalie en 1997 et commence à écrire ses premières créations. Et si tu danses naît suite à une commande du Théâtre de Sartrouville-CDN, dans le cadre d’Odyssées en Yvelines 2022.

Lorsqu’elle commence à créer le spectacle en collaboration avec Mariette Navarro, Marion Lévy tient à une interaction avec les enfants (à partir de 4 ans) et les publics. Elle veut, tout en donnant un cadre au spectacle, que les jeunes spectateurs participent à la construction d’une partie de la représentation. Son ambition : « faire avec le corps du public, le corps de l’interprète et le lieu de la représentation. On veut vraiment être dans l’ici et le maintenant ». 

La chorégraphe avait déjà revisité Les Contes de ma mère l’Oye de Charles Perrault où figurait déjà – plus brièvement – le thème du chemin d’une danse, d’une pensée ou d’une histoire, perdue. Avec Et si tu danses, elle réintègre le célèbre personnage du Petit Poucet, devenu ramasseur de pierres, qui se rappelle toutes les épreuves qu’il a endurées jusqu’à maintenant. 

Quand la chorégraphie de Marion Lévy se mêle au conte revisité par Mariette Navarro, les deux arts font naître un troisième langage qui parle aux jeunes et aux adultes. « Ce n’est pas une simple juxtaposition du texte ou de la danse », précise-t-elle. « On crée un troisième langage porteur de sens et de poésie ». 

Et si tu danses stanislas siwiorek julie mouton
© Julie Mouton, Triptyque Production

Le Petit Poucet aimerait retrouver la danse que lui a appris le vent, mais il ne s’en souvient plus. « Quand on devient adulte, on étouffe sa part d’enfant, on a du mal à faire appel à elle », explique-t-elle. « Dans mes spectacles, j’essaie de réenchanter le réel. On a besoin d’un monde où on partage plus notre émerveillement sur les choses. C’est là que les enfants peuvent aider à s’en souvenir ». 

Au fil des allers et retours entre les souvenirs du passé et le présent, le danseur guidera le public dans cette temporalité. Son passé est fait des cailloux qui ont guidé son chemin et l’accompagnent sur scène. Tous ont leur marque, tous évoquent un souvenir différent comme autant d’épreuves qui l’ont forgé. « Il compare ses cicatrices à celles des cailloux. Il raconte ses bobos et chacun est lié à un âge : ainsi il sait qu’il a eu 6 ans, 10 ans, 14 ans… C’est inscrit sur sa peau comme sur une carte au trésor et aujourd’hui il est guéri, il n’a plus mal », raconte avec enthousiasme Marion Lévy

L’interprète Stanislas Siwiorek dialoguera avec des enfants afin d’intégrer à la danse les blessures qu’ils ont eues. « Le bobo d’un enfant devient une très jolie danse à la fois improvisée et écrite. C’est une fierté pour lui de voir son bobo être dansé sur scène, c’est même réparateur en quelque sorte ». 

Et si tu danses stanislas siwiorek julie mouton
© Julie Mouton, Triptyque Production

Comme une ode à l’émerveillement, la création Et si tu danses par la compagnie Didascalie ouvre une porte sur la danse pleine de légèreté, de poésie et de sensibilité. Elle invite les uns à se reconnecter à leur part d’enfance, les autres à laisser libre-court à leur imagination, et elle réimagine pour tous un faire-ensemble à travers un même espace scénique. 

Vendredi 20 octobre, 19h, Et si tu danses par la compagnie Didascalie

conception et chorégraphie Marion Lévy

texte et dramaturgie Mariette Navarro

créé avec la complicité de Stanislas Siwiorek

Le Triangle, Cité de la danse 

Le Triangle

Boulevard de Yougoslavie, BP 90160

35201 Rennes Cedex 2

02 99 22 27 27

infos@letriangle.org

Tarifs : 

9€ Tarif unique

4€ Sortir !

2€ Sortir ! Enfant

Le spectacle sera également joué dans la salle Le Sabot d’or à Saint-Gilles (Le Pont Hazard, 35590, à 20 minutes de Rennes) le 21 octobre 2023. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici