EMMANUEL BERTHIER. NOUVEAU PRÉFET D’ILLE-ET-VILAINE ET BRETAGNE

Le 16 novembre 2020, Emmanuel Berthier a pris ses fonctions de préfet de Bretagne, préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest, préfet d’Ille-et-Vilaine, lors d’une cérémonie en présence des autorités civiles et militaires. Devant la presse qu’il a réunie dès le lendemain, Emmanuel Berthier s’est réjoui d’arriver à Rennes en remplacement de Michèle Kirry, nommée présidente du Conseil supérieur de l’appui territorial et de l’évaluation à Paris. « Michèle Kirry et ses prédécesseurs Patrick Strzoda et Christophe Mirmand ont été ravis de servir l’Etat en Bretagne ».

Emmanuel Berthier est né le 28 novembre 1958 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Ancien élève de l’ENA (promotion « Léonard de Vinci »), il est diplômé de l’ESSEC et de l’Institut d’études politiques de Paris. Pour autant, l’hermine ne lui est inconnue, car il a exercé les fonctions de secrétaire général de la préfecture de Quimper de 1998 à 2000. Une première expérience qui lui aura permis de constater, alors que les crises agricoles se multipliaient et que le naufrage du pétrolier Erika allait douloureusement heurter les consciences, « la grande cohérence, la force, l’efficacité, la capacité de résilience des Bretons devant l’adversité ». D’ailleurs, le préfet confie que « malgré des désaccords, dans les réunions à Paris, aussi bien au plan politique, économique que culturel, les Bretons sont toujours ceux qui font le plus corps, le plus pack. »

Le premier enjeu : la crise sanitaire 

La première visite d’Emmanuel Berthier a été pour le directeur ARS puis avec les services du Rectorat avant une rencontre avec les têtes des conseils municipaux, départementaux et régionaux. Au centre de ses préoccupations, la crise du Covid, bien entendu. A ce sujet, le début d’amélioration des courbes de la crise du Covid ne change rien en l’état à ses intentions : « Si la tendance semble de fait favorable, les hospitalisations continuent à progresser, malgré un ralentissement, il convient de rester prudent. » C’est pourquoi Emmanuel Berthier va concentrer ses efforts immédiats sur le plan de relance, l’aide aux commerçants dans la détresse et l’intensification des contrôles (notamment des grandes surfaces). A priori, nul déconfinement ciblé n’est envisagé par l’Etat.

Le nouveau préfet d’Ille-et-Vilaine et de Bretagne Emmanuel Berthier

Parcours :

• 16/11/2020 : préfet de la région Bretagne, préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest, préfet d’Ille-et-Vilaine (hors classe)

• 09/10/2017 : directeur général des outre-mer à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur et du ministère des outre-mer

• 01/01/2016 : préfet de la Moselle (hors classe)

• 26/08/2013 : préfet de l’Oise

• 12/08/2013 : affecté auprès du secrétaire général du ministère de l’Intérieur

• 09/12/2010 : délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale

• 17/11/2008 : préfet de la Sarthe

• 09/11/2020 : préfet de la région Guadeloupe, préfet de la Guadeloupe

• 11/04/2006 : titularisé préfet

• 05/09/2005 : préfet des Hautes-Pyrénées

• 30/08/2004 : préfet délégué pour la sécurité et la défense auprès du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense Sud-Est, préfet du Rhône

• 28/04/2002 : reclassé administrateur civil hors classe

• 24/07/2000 : secrétaire général de la préfecture des Bouches-du-Rhône (1re catégorie)

• 06/07/1998 : secrétaire général de la préfecture du Finistère (1re catégorie)

• 09/03/1995 : sous-préfet hors classe, secrétaire général pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Pays-de-la-Loire, préfet de la Loire-Atlantique (1re catégorie)

• 01/03/1995 : réintégré administrateur civil

• 01/01/1994 : administrateur civil hors classe

• 01/01/1992 : chargé de mission auprès du chef de la division administration à la société Elf-Aquitaine

• 01/01/1990 : administrateur civil de 1re classe

• 01/09/1989 : détaché à l’inspection générale des finances (mobilité)

• 09/06/1987 : directeur de cabinet du commissaire de la République du département du Val-d’Oise

• 07/08/1985 : sous-préfet de 2e classe, directeur de cabinet du commissaire de la République du département de la Savoie

• 01/06/1985 : administrateur civil de 2e classe au ministère de l’Intérieur et de la décentralisation

• 01/01/1983 : élève de l’E.N.A. (Promotion “Léonard de Vinci”)

Nicolas Roberti est passionné par toutes les formes d'expression culturelle. Docteur de l'Ecole pratique des Hautes Etudes, il a créé en 2011 le magazine Unidivers dont il dirige la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici