Le documentaire Les colons de Shimon Dotan est divisé en deux parties intitulées La prophétie et La rédemption. Depuis la victoire décisive d’Israël lors de la guerre des Six jours en 1967, des centaines de milliers de citoyens israéliens se sont installés dans les territoires occupés de Cisjordanie. Bénéficiant d’un accès sans précédent auprès des pionniers du mouvement de colonisation et des colons actuels, religieux et laïcs, le documentaire Les Colons est une exploration en profondeur de ces communautés controversées, qui exercent une influence déterminante sur l’avenir sociopolitique d’Israël et de la Palestine.


Le processus des implantations juives en Cisjordanie a pris des proportions inimaginables. Cette histoire est un aspect inévitable d’Israël aujourd’hui. Complexe et insaisissable lors des premières années, puis de plus en plus effréné, tragique et inextricable au fil des ans, ce drame qui se joue depuis bientôt un demi-­siècle semble ne jamais devoir prendre fin.

Documentaire Les colons de Shimon DotanLes colonies et l’occupation de la Cisjordanie ont fait l’objet d’une large couverture médiatique. Celle-­ci s’est souvent focalisée sur les répercussions de la colonisation, mais rarement sur les forces idéologiques et historiques qui ont mené à l’implantation des colonies et, avec elles, à l’emprise inébranlable d’Israël sur la Cisjordanie. Cette emprise est devenue le symbole d’une société autrefois fondée sur des idéaux tels que le libéralisme laïc et l’égalité. Comment et pourquoi ce changement a-­t-­il eu lieu ? Quelle est réellement la situation dans les colonies et quel avenir peut-­on leur prédire ? Qui sont ces Juifs qui ont déraciné leurs familles pour vivre dans des territoires aussi contestés ? Comment justifient-ils leurs actions contre le respect du droit international et des lois de leur propre état ? Qui soutient leurs efforts et leurs revendications d’un droit historique sur cette terre ? Voilà quelques questions auxquelles ce film essaie de répondre.
documentaire les colonsAlternant analyse historique et investigation contemporaine, le documentaire Les Colons pose un regard de l’intérieur sur un groupe de radicaux, d’idéalistes, de fanatiques messianiques, de vrais croyants et d’opportunistes politiques qui vivent sur les lignes de faille d’un conflit ancestral. Ils sont devenus avec le temps les acteurs d’un des défis géopolitiques les plus redoutables auxquels Israël et la communauté internationale ont à faire face et leur activisme menace aujourd’hui de mettre le feu à la poudrière qu’est le Proche-­Orient.

Les dates-clés

29 novembre 1947

Les Nations Unies votent pour le partage de la Palestine en deux états, l’un juif et l’autre arabe, la ville de Jérusalem devant rester sous juridiction internationale pendant dix ans.

14 mai 1948

Israël déclare son indépendance. Les armées arabes des alentours envahissent le nouvel état. Israël gagne la guerre et élargit ses frontières, mais abandonne quelques colonies juives en Cisjordanie, dont Kfar Etzion. Jérusalem est divisée, entre Israël et la Jordanie.

5-10 juin 1967

La Guerre des Six Jours. Israël prend la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza à l’Égypte, le Plateau du Golan à la Syrie, et la Cisjordanie et Jérusalem-Est à la Jordanie.

27 septembre 1967

Les enfants des colons à l’origine de l’implantation Kfar Etzion, avec Hanan Porat (pionnier et inspirateur des colonies) à leur tête, rétablissent le kibboutz de leurs parents qui avait été détruit lors de la Guerre d’Indépendance d’Israël.

11 avril 1968

israel_et_les_territoires_occupes-carteUn groupe de colons mené par le rabbin Moshe Levinger s’installe dans le Park Hotel à Hébron, se faisant passer pour des pèlerins suisses. Le lendemain, ils annoncent leur intention de rétablir la communauté juive de la ville. Le 21 mai, ils s’installent sur une base militaire proche, qui devient ensuite la nouvelle colonie de Kiryat Arba.

6-25 octobre 1973

La guerre de Yom Kippur. Après de vaines tentatives diplomatiques pour convaincre Israël de revenir aux frontières d’avant 1967, l’Égypte et la Syrie lancent une attaque-surprise contre Israël, pour reprendre le contrôle des Territoires Occupés. Israël réussit à repousser l’attaque, mais au prix de très nombreux morts.

Décembre 1975

Après sept échecs pour établir une colonie juive près de la ville de Naplouse en Cisjordanie, le gouvernement israélien autorise un groupe de sept familles juives à s’installer dans la base militaire abandonnée de Kaddum. Renommée Elon Moreh, c’était l’une des premières colonies créées par le mouvement populiste Gush Emunim.

2 juin 1980

Des extrémistes juifs posent des bombes dans les voitures de trois maires palestiniens de la Cisjordanie, en blessant deux d’entre eux.

9 mars 1982

Le rabbin Zvi Yehuda Kook, leader spirituel du mouvement des colons, meurt. Plus de 21 000 colons vivent dans 73 colonies.

Décembre 1987 – 1991

Le premier soulèvement palestinien, connu sous le terme Intifada. En 1991, plus de 100 000 colons habitent 120 colonies.

17 mai 1977

Menahem Begin est élu premier ministre. À l’époque, 4 400 personnes vivent dans 31 colonies des Territoires Occupés. Après son élection, Begin rend visite aux colons de Kaddum pour leur annoncer qu’il y aura « bien d’autres colonies comme Elon Moreh. » Il nomme le général Ariel Sharon « tsar » de la colonisation.

13 septembre 1993

Le Premier ministre Yitzhak Rabin et le président Yasser Arafat signent les Accords d’Oslo, qui accordent aux Palestiniens un gouvernement d’autonomie par intérim dans une partie de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Israël s’engage à mettre un moratoire en place concernant la colonisation.

17 septembre 1978

Menahem Begin signe les Accords de Camp David à Washington, rendant le Sinaï à l’Égypte et promettant l’autonomie palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

25 février 1994

Le Dr Baruch Goldstein, membre de la colonie de Kiryat Arba, tire sur des Arabes venus prier au Caveau des Patriarches à Hébron, faisant 29 morts avant d’être tué.

4 novembre 1995

Yitzhak Rabin est assassiné par un extrémiste juif.

Septembre 2000 – 2005

Deuxième Intifada.

22 août 2005

Le Premier ministre Ariel Sharon impose un désengagement de la bande de Gaza (7500 colons), et l’évacuation des 21 colonies qui s’y trouvent et de 4 colonies supplémentaires en Cisjordanie.

Décembre 2009

Israël annonce un moratoire de 10 mois sur la construction de nouvelles habitations en Cisjordanie. Presque 350 000 colons y habitent à cette date.

16 mai 2015

Le rabbin Moshe Levinger, fondateur de la colonie juive d’Hébron, meurt. Plus de 400 000 colons habitent dans plus de 200 colonies et dans des implantations sauvages à travers la Cisjordanie.

 

Les colons, documentaire de Shimon Dotan, en deux parties : 1. la prophétie / 2. la rédemption.

Coproduction : ARTE France, Les Films du Poisson, Talisma Production, Filmoption International, NDR, BR, HR (2016 – 2x52mn). DocAviv Film Festival 2016 – Mention Spéciale du Jury. Sheffield Doc/Fest 2016 – Mention Spéciale du Jury. Sélectionné au Sundance Film Festival 2016 et Festival du film de New York 2016.

Le documentaire Les colons est au cœur d’une soirée présentée par Émilie Aubry sur Arte le mardi 27 septembre 2016 à 20 h 55. À ne pas manquer.

Documentaire Les colons de Shimon Dotan

 

Documentaire Les colons de Shimon Dotan : au coeur des territoires occupés was last modified: septembre 14th, 2016 by Cinéma TV

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom