sam 18 septembre 2021

A DINAN LE GINGEMBRE FERA-T-IL VIVRE VALENTIN MORICET ?

Il y a 5 ans, un agriculteur-horticulteur-maraîcher de Dinan s’est lancé un pari osé : cultiver du gingembre en Bretagne. Aujourd’hui, Valentin Moricet, de la Ferme de Saint Daniel, sise à Vildé Guingalan, est récompensé pour sa production de produits exotiques. Pour autant, le jeune maraîcher à barbe de vingt-huit ans peine encore à gagner sa vie… Vous pouvez le soutenir à travers un financement participatif. Objectif : se diversifier afin de gagner enfin sa vie. Notamment, en produisant du CBD artisanal de haute qualité. Vive les produits exotiques bretons ! Yo man !

Acclimater des produits exotiques

Sensible aux problématiques environnementales, Valentin se lance un nouveau défi, dans l’objectif de réduire l’impact des importations : acclimater des variétés tropicales au climat breton. Sa première réussite dans ce domaine ? Produire du gingembre local. Après deux ans de travail, il parvient à faire sa première récolte de gingembre. Le résultat est prometteur. Son gingembre présente des caractéristiques propres, avec notamment un goût plus fort en citronnelle et une couleur spécifique, légèrement plus verte. Pour ce premier gingembre breton, il a d’ailleurs été primé au salon agricole de Pontivy où il a reçu la mention spéciale du jury Ohhh La vache 2018.

*

Je m’appelle Valentin, j’ai 28 ans et je suis horticulteur depuis 2016 au sein de la Ferme de St Daniel (dont le nom est un hommage à mon grand-père, aujourd’hui disparu, qui m’a transmis la passion de ce métier). Je tiens mon exploitation seul depuis bientôt 5 ans et suis déjà fier de tout ce que j’ai accompli.

Le végétal est avant tout une passion pour moi, je me suis installé en 2016 près de Dinan pour lancer une activité horticolte et maraichère, je produis des fleurs comestibles et le premier gingembre breton ainsi que de multiples autres espèces comestibles : le curcuma, des ananas, des mangues, de la vanille, des légumes africains, etc..

Je travaille beaucoup pour tenter de joindre les deux bouts. D’où la raison de n’ouvrir que sur rendez-vous la semaine et le samedi de 09:00 à 13:00. Étant seul, cela est compliqué de tout faire en même temps.

Plantes, aromates, fleurs comestibles et légumes

Je produis un large choix de plantes. En fait plus de 180 espèces différentes, toutes comestibles.
D’abord des aromates, fraîches ou séchées en vrac ou en bottes.
Puis il y a les fleurs comestibles en barquette. Le colisage est réalisé de très bonne heure le matin afin de leur garantir une fraîcheur optimale.

Également des légumes plus classiques. Dont les pommes de terre, les poireaux, betteraves, etc. ramassés et préparés puis mis en vente sous l’espace adapté à cet usage.
Par ailleurs, je propose des mini-légumes. Pour eux, même process que les légumes classiques, plus riches en nutriments et excellent pour la santé.
Enfin les Exotiques. Dont le Gingembre Breton, ananas, curcuma, etc..

Respect de la nature à la Ferme de saint Daniel

Tout est cultivé sans chauffage ni engrais chimiques ni produits phytosanitaires. Ainsi je tiens à adapter les plantes à la région et créer des espèces endémiques à la Bretagne. Comme je tiens à respecter ma nature, car sans elle je ne peux rien faire. Car nous travaillons avec elle en symbiose donc commencer par la respecter est un gage de réussite pour moi.

Aujourd’hui, si je souhaite développer un peu plus mon activité, j’ai besoin de plus d’équipements. Et c’est là que vous pouvez intervenir, en m’aidant, dans la mesure de vos moyens, à financer ce projet. Merci d’avance !

Soutenez la Ferme St Daniel: JE PARTICIPE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Il y a 5 ans, un agriculteur-horticulteur-maraîcher de Dinan s’est lancé un pari osé : cultiver du gingembre en Bretagne. Aujourd’hui, Valentin Moricet, de la Ferme de Saint Daniel, sise à Vildé Guingalan, est récompensé pour sa production de produits exotiques. Pour autant, le jeune maraîcher à barbe de vingt-huit ans peine encore à gagner sa vie… Vous pouvez le soutenir à travers un financement participatif. Objectif : se diversifier afin de gagner enfin sa vie. Notamment, en produisant du CBD artisanal de haute qualité. Vive les produits exotiques bretons ! Yo man !

Acclimater des produits exotiques

Sensible aux problématiques environnementales, Valentin se lance un nouveau défi, dans l’objectif de réduire l’impact des importations : acclimater des variétés tropicales au climat breton. Sa première réussite dans ce domaine ? Produire du gingembre local. Après deux ans de travail, il parvient à faire sa première récolte de gingembre. Le résultat est prometteur. Son gingembre présente des caractéristiques propres, avec notamment un goût plus fort en citronnelle et une couleur spécifique, légèrement plus verte. Pour ce premier gingembre breton, il a d’ailleurs été primé au salon agricole de Pontivy où il a reçu la mention spéciale du jury Ohhh La vache 2018.

*

Je m’appelle Valentin, j’ai 28 ans et je suis horticulteur depuis 2016 au sein de la Ferme de St Daniel (dont le nom est un hommage à mon grand-père, aujourd’hui disparu, qui m’a transmis la passion de ce métier). Je tiens mon exploitation seul depuis bientôt 5 ans et suis déjà fier de tout ce que j’ai accompli.

Le végétal est avant tout une passion pour moi, je me suis installé en 2016 près de Dinan pour lancer une activité horticolte et maraichère, je produis des fleurs comestibles et le premier gingembre breton ainsi que de multiples autres espèces comestibles : le curcuma, des ananas, des mangues, de la vanille, des légumes africains, etc..

Je travaille beaucoup pour tenter de joindre les deux bouts. D’où la raison de n’ouvrir que sur rendez-vous la semaine et le samedi de 09:00 à 13:00. Étant seul, cela est compliqué de tout faire en même temps.

Plantes, aromates, fleurs comestibles et légumes

Je produis un large choix de plantes. En fait plus de 180 espèces différentes, toutes comestibles.
D’abord des aromates, fraîches ou séchées en vrac ou en bottes.
Puis il y a les fleurs comestibles en barquette. Le colisage est réalisé de très bonne heure le matin afin de leur garantir une fraîcheur optimale.

Également des légumes plus classiques. Dont les pommes de terre, les poireaux, betteraves, etc. ramassés et préparés puis mis en vente sous l’espace adapté à cet usage.
Par ailleurs, je propose des mini-légumes. Pour eux, même process que les légumes classiques, plus riches en nutriments et excellent pour la santé.
Enfin les Exotiques. Dont le Gingembre Breton, ananas, curcuma, etc..

Respect de la nature à la Ferme de saint Daniel

Tout est cultivé sans chauffage ni engrais chimiques ni produits phytosanitaires. Ainsi je tiens à adapter les plantes à la région et créer des espèces endémiques à la Bretagne. Comme je tiens à respecter ma nature, car sans elle je ne peux rien faire. Car nous travaillons avec elle en symbiose donc commencer par la respecter est un gage de réussite pour moi.

Aujourd’hui, si je souhaite développer un peu plus mon activité, j’ai besoin de plus d’équipements. Et c’est là que vous pouvez intervenir, en m’aidant, dans la mesure de vos moyens, à financer ce projet. Merci d’avance !

Soutenez la Ferme St Daniel: JE PARTICIPE