Depuis 2018, l’association Zero Waste France propose un défi insolite : le défi Rien de neuf ». Ce projet consiste à préserver les ressources de la planète en essayant d’acheter le moins d’objets neufs possibles pendant au moins un an.

L’association Zero Waste France est un organisme qui milite pour la réduction des déchets et une meilleure gestion des ressources. En 2018, ils ont lancé une initiative singulière appelée le Défi Rien de neuf » qui vise à repenser notre manière de consommer pour préserver notre planète et réduire l’impact environnemental du à l’achat d’objets neufs au quotidien. Par exemple, 4 millions de tonnes de textile sont jetés chaque année en Europe sur 5 millions mis sur le marché. Un mode de production qui a montré ses failles et ses déviances ces dernières années : exploitation de la main d’œuvre, manque de qualité, surproduction, pollution etc…

fast fashion

Ce projet, débuté il y a 3 ans avec plus de 15 000 personnes inscrites ,en réunit aujourd’hui plus de 66 800. Le prochain objectif est d’atteindre les 100 000 participants. Le défi porte sur les produits et équipements du quotidien, excepté l’alimentation et l’hygiène. Un challenge qui peut sembler difficile, voire utopique, compte tenu du mode sociétal dans lequel nous sommes amenés à vivre. Cependant, pas d’inquiétude, le projet est encadré et l’association Zero Waste France accompagne les participants au quotidien.

Pour prendre part au défi, il suffit de s’inscrire sur la plateforme Défi Rien de neuf. Cette même plateforme vous accompagne ensuite grâce à des rubriques faites pour vous faciliter la tâche et répondre à toutes vos questions. On vous y explique pourquoi et comment faire pour relever ce défi.

Rien de neuf mais pourquoi ?

defi rien de neuf

Derrière chaque objet neuf se cache une montagne de ressources naturelles invisibles pour l’utilisateur final. Réduire nos achats de neuf est un moyen de mettre en cohérence notre consommation avec nos préoccupations sociales et environnementales. Par exemple, la fabrication d’un jean requiert 32 kg de matières premières et 8000 litres d’eau… Et pourquoi ne pas l’acheter d’occasion ? Cela permet de donner une deuxième vie et d’éviter une surproduction de produits qui entraine à une surconsommation des matières premières. Sachant que sur beaucoup de sites de seconde main, il est possible de trouver des vêtements ou équipements neufs.

Rien de neuf, mais comment ?

L’idée c’est de se poser la question avant tout achat : « puis-je faire autrement ? ». De nombreuses alternatives au neuf existent et sont énumérés sur le site, dans un onglet spécifique. La recherche est possible par localisation ou catégories d’objets. Il est donc très simple de trouver des structures existantes près de chez soi.

Les alternatives proposées sont d’ailleurs multiples :

  • mutualisation
  • don
  • couture
  • fabrication
  • échange
  • occasion
  • emprunt
  • réparation
  • location….

Un outil sur mesure

En s’emparant collectivement du « Rien de neuf » il est possible de réduire significativement le gaspillage des ressources ! Pour ce faire, un espace personnel est également proposé sur la page internet, où l’utilisateur peut retracer sa consommation. Il n’a qu’à enregistrer les objets achetés en renseignant s’il s’agit de neuf ou de récupération, et la plateforme calcule les kilos de ressources économisées ainsi que les achats évités depuis le début de l’année. Une manière de motiver les personnes engagées dans le challenge à persévérer dans leur lancée.

Grâce à cet outil pratique, les participants sont sur le long terme amenés à changer de réflexes en préférant tant que possible l’achat ou l’utilisation d’objets déjà en circulation. Une démarche positive pour la planète et certainement aussi pour le porte-monnaie.

Pour compléter l’accompagnement, Zero Waste France prévoit également :

  • 1 newsletter, 1 fois par mois, pour recevoir des alternatives et des conseils pour consommer autrement.
  • un groupe Facebook, pour échanger avec les autres participants, avec qui les participants peuvent partager leurs petites victoires, leurs difficultés et leurs astuces.
  • un compte Instagram, pour découvrir des idées inspirantes proposées par des participants au Défi « Rien de neuf » et par Zero Waste France.

Kit d’action

Ce kit d’actions proposé sur le site internet recense des outils pour permettre de communiquer sur Défi « Rien de neuf » et proposer des animations publiques, en école ou en entreprise.

  • Guide d’actions Défi Rien de neuf, pour faciliter la réduction du neuf et l’accès aux alternatives dans les communes, en école et en entreprise.
  • Le Livre du Défi,  le guide pour consommer autrement, publié aux éditions Rue de l’échiquier. Son auteure Emmanuelle Vibert y compile des conseils, témoignages, adresses et tutoriels pour réussir le Défi au quotidien.
  • Un kit de communication avec des visuels pour les réseaux sociaux, des affiches, des cartes à joindre avec les cadeaux, etc, à télécharger ou à imprimer.
  • Jeu de plateau défi Rien de neuf,  pour créer de la discussion autour du gaspillage des ressources et des alternatives au neuf.
  • Conférence Défi Rien de neuf, un support de présentation pour animer une discussion autour des impacts du neuf, des alternatives et du Défi « Rien de neuf ».
défi rien de neuf

Le blog est également l’occasion d’agir, apprendre et s’inspirer. On y retrouve des articles utiles et pratiques traitant de sujets divers et variés. Depuis la mise en place du Défi « Rien de neuf » en 2018 les retours positifs n’ont cessé d’affluer sur les réseaux sociaux. « Je n’achète toujours rien ou presque, si après la réouverture des librairies, je me suis offerte quelques BD récentes et en ai offertes aussi. (…) Pour le reste, soit je n’achète rien, soit je troque, soit je fabrique, soit je répare et ça continue de me rendre joyeuse. », témoignait Danielle.

Grâce au Défi « Rien du neuf », Zero Waste France démocratise de manière ludique l’usage de produits alternatifs. Un défi à inscrire sur la liste de ces bonnes résolutions de début d’année !

Et pour vous aider dans votre démarche, la rédaction vous donne quelques pistes. N’hésitez pas, par exemple, à aller faire un tour sur le site de la ressourcerie rennaise La Belle Déchette, la caverne d’Ali Baba de la récup’ ou encore celui de L’Équipière, recyclerie d’équipements de sport à Rennes. Unidivers avait également listé les friperies de Rennes.

Vous pouvons également jeter un coup d’œil aux sites Donnons.org, site de don d’objets où vous pouvez choisir le département de votre choix ; Geev.com, site de dons d’objets et de nourriture autour de vous ; ou encore Mesvoisins.fr, le réseau social du voisinage pour de l’entraide, de l’échange, un prêt d’objets, etc.

À lire également sur Unidivers.fr :

Rennes. L’équipière, recyclerie d’équipements, attend vos équipements aux Halles en commun Courrouze
Mode. Friperie, fripe et dépôt-vente à Rennes
L’APPLI GEEV LUTTE CONTRE LE GASPI GRÂCE AUX DONS ENTRE PARTICULIERS
MESVOISINS.FR UN RESEAU VRAIMENT SOCIAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici