Remarquées aux festivals rennais Agitation et Roaz(H)one, les Walkyries déferlent pour l’instant sur la Bretagne. Et ces B Girlz n’ont pas l’intention de s’arrêter à leurs premières victoires. L’invasion de la breakdance par les femmes est commencé.

Les B Boyz qui les ont sous-estimées en ont été pour leurs frais, car les Walkyries ne s’en laissent pas compter ! Elles sont bel et bien dans la place et ce n’est que le début. Ordinairement, la Breakdance est l’apanage des hommes et les femmes font du hip-hop. Les Walkyries en ont décidé autrement.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=VgreVcRUmY8]

Sandy Costiou, Berenice Dupuis Aka Bgirl B-Nice, Léa El Bihan, Lhatsun Lé, Emilie Lormele Aka Bgirl Mimie, Marjolaine Aka Bgirl Kaouet, Marine Aka Bgirl Mimine, Leila Poirier Aka Bgirl Yella, Nawel Rez-Kallah Aka Bgirl So’na, Nadia Sadok, Virginie Savary, ces onze jeunes femmes dansent depuis plus de dix ans.

Elles se sont essayées à la house, au New Style, au ragga au Dancehall ( plus rythmé que le ragga dont il s’inspire), à à peu près toutes les ramifications du hip-hop mais c’est la Break qui les a rassemblées et unies. Avec un premier show à leur actif, le Show Walkyries (présenté à Lannion le mois dernier), elles sillonnent les Battles bretonnes. Et déjà un style s’affirme, fluide et élancé. Les B Boyz se coulent au sol, s’y ancrent ; les B Girlz, elles, ricochent et jaillissent. Avec l’énergie du nom qu’elles portent à merveille, les Walkyries sont déterminées à se professionnaliser et ont fondé leur compagnie en février dernier.

À noter dans vos tablettes :

le 13 juin, elles seront à la Battle en exhibition au Gala Kland’est1 à Morlaix
et le 26 juin à la Battle 2 VS 2 de Vannes
ainsi que la Battle Morlywood à Morlaix fin septembre

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom