Les limousines blanches et les blondes platines, tu peux les regarder, mais défense de toucher.

dan fante, limousinesAussi loin que je farfouille dans les méandres de ma mémoire, cet axiome est aussi incontournable qu’exclusivement réservé à des quidams kirikiki qui ne m’ont pas été présentés ou à de gros baratineurs qui squattent mon quotidien! Dan Fante – c’est là tout son charme – croque ces derniers dans leurs jus. Il a cette noblesse et ce talent magique de  glisser en quelques mots son lecteur dans la peau de ces drôles d’oiseaux d’Hollywood. L’écriture est plus qu’alerte, percutante !

En tant que lecteur, j’ai vécu Limousines blanches et blondes platines de Dan Fante comme si j’avais été métamorphosé en une Lady de la haute société victorienne kidnappée par une tribu de Papous. Aucun outrage, aucune bassesse – rien ne nous est épargné. Et plus ça va, moins ça va…
Au de là des clichés, voici une littérature qui bouscule, qui émeut différentes parties de votre personne. Dan Fante accroche votre attention, son livre dégueule de drogués, zombies, de cons, de frimeurs et de pétasses bonnes à tringler. L’alcool, les amphés, les rails, les pipes – et toujours plus si affinités, – sont les ingrédients de base de ce cocktail explosif.

Condition sine qua non pour être en phase avec le récit, c’est de se rentrer dans la caboche dès les premières pages que tous ces types ont un égo surdimensionné et beaucoup trop de blé. Être chauffeur de limousine à L.A. est une drôle de façon de gagner sa vie. Le résumé, à vous de l’imaginer,  c’est tout un roman…

Maxime Aubin

Limousines blanches et blondes platines de Dan Fante (Traduction  Philippe Aronson), mai 2010, 13e Note, 272 pages, 20€. A Rennes, ce livre est disponible à la librairie Pecari Amphibie située 1, rue Saint-Louis.

Né à L. A. en 1944, Dan Fante est le fils de l’écrivain John Fante. Il a connu vingt ans d´alcoolisme au cours desquels ses déboires, assortis de malentendus juridiques, lui valurent de fréquentes arrestations. Dan Fante est l’auteur de romans, de poèmes, de nouvelles et de pièces de théâtre. Il vit avec sa femme et son fils Giovanni à Los Angeles. Dan a laissé des instructions pour que, le moment venu, ses cendres soient larguées au-dessus de Los Angeles, mêlées à des excréments de chien. L’œuvre de Dan Fante (traduite dans une dizaine de pays et de langues) sera traduite intégralement avant fin 2013 chez 13e Note.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom