C’est une première, la cyclonue, cyclonudista en espagnol, débarque à Rennes le dimanche 13 septembre 2020. Ce rassemblement cycliste, écologique et nudiste souhaite à sa manière sensibiliser aux conditions d’exercice du vélo en ville. Un événement revendicatif et politique organisé par la FFN – Fédération Française du Naturisme. Tout le monde tout nu : une nutopie ?

DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE WNBR RENNES 2020 – Boucle d’environ 10 km
12h : pique-nique festif et fraternel – body painting ; RDV au parking du Parc des
Gayeulles
14h : Départ de la cyclonue ;
1er ARRÊT : Place de la République sur le terre-plein – animations 2e ARRÊT : Place de la Communauté – animations
CONTACT ORGANISATEUR :
Michèle CHARLES-DOMINÉ, Présidente de FFN BRETAGNE – Tél : 06 75 12 10 84 Mail : bretagnecrb@gmail.com

« Venez aussi nus que vous osez »

Faire du vélo dans le plus simple appareil en pleine ville ? L’idée semble saugrenue, provocatrice et se réduire à n’être qu’une blague plus ou moins potache. Pourtant, derrière cet événement se profile un message d’inspiration écologique et de prévention routière. Organisées pour la première fois en Espagne en 2001, les « cyclonudistas », les cyclonues ou le World Naked Bike Ride, « ont pour objectif de sensibiliser l’opinion publique sur les conditions de circulation à vélo en ville et à la qualité de vie et la pollution de l’air dans les centres urbains. » Rien de mieux pour cela que de se mettre à nu, au sens propre et au figuré.

Déjà autorisées dans 300 villes dans le monde et 20 pays – comme Bruxelles et Londres depuis une quinzaine d’années, – la France semble plus frileuse à l’idée de cette manifestation sans pudeur organisée par la Fédération Française de Naturisme (FFN). Bloqué à l’espace naturiste du bois de Vincennes en 2019, le cortège parisien a été accueilli par les forces de l’ordre, mais l’intervention ne semble pas effrayer la FFN pour autant. Trois éditions sont programmées dimanche 13 septembre 2020 : Paris, Lyon et Rennes.

cyclonue rennes

Rendez-vous dimanche 13 septembre à 14 h au Parc des Gayeulles

Une chose est certaine, ce cortège pour le moins insolite ne passera pas inaperçu dans les rues de Rennes. Les participants sont invités à venir aussi nus qu’ils l’osent, mais les plus pudiques peuvent venir déguisés s’ils le souhaitent. « Je trouve l’idée bonne et assez drôle, mais comme ils sont nus et passent dans la ville, ça pose problème… Pourtant, ils ne se baladent pas nus pour le plaisir, il y a tout un discours derrière », déclare Sandrine, une étudiante qui compte bien répondre à l’appel du nu.

Après un pique-nique, le cortège partira du parking du Parc des Gayeulles et empruntera les quais de Vilaine jusqu’au Roazhon Park (Stade rennais). Puis, il reviendra par la gare et la place de la communauté dans le sud de la ville pour une arrivée prévue au parc de Maurepas. « Leur nudité attire l’attention et fait parler d’eux ce qui est plutôt une bonne chose, mais c’est un dimanche donc il est important de bien annoncer ce type d’événement afin que ceux qui ne veulent pas assister au cortège soient prévenus, comme les familles par exemple », souligne avec raison une passante interrogée.

En pleine crise sanitaire, Michèle Charles Dominé, représentante de la FFN Bretagne et organisatrice de la cyclonue de Rennes, assure que les règles en vigueur seront respectées (distances de sécurité et masques obligatoires si besoin). Une centaine de participants est espérée à Rennes.

cyclonue rennes

9 Commentaires

    • L’Espagne (la première « cyclonudista » a eu lieu a Madrid il y a 20 ans…) n’est pas précisément un pays du nord de l’Europe. Beaucoup de Français, notamment Parisiens, se voient contraints de participer, à défaut, à la « cyclonudista » de Bruxelles et les 2 capitales ne sont pourtant distantes que de 300 km.

  1. Par rapport aux nombreux autres pays où cette manif pour les droits des cyclistes ne pose aucun problème, la France avec ses interdictions fait vraiment figure de pays arriéré.

    • En tout… Confinement, nuage qui ne passe pas la frontière…
      On nous prend pour des demeurés
      J’espère que la prochaine génération aura plus d’humour..
      La soi disant liberté de ce pays s’est Bien dégradée depuis le covid.

  2. Souhaitons que cette année nous n’aurons pas d’interdiction à la dernière minute pour traverser Paris en tenue de naissance…
    … Sinon je renouvellerai, comme l’année précédente, ma promenade, nu, à vélo malgré l’opposition de la préfecture…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici