seanapse disco
© Ellies Pics

Seanapse vous invite à une tournée d’open airs estivaux dans les villes du littoral costarmoricain. L’association événementielle passe par Paimpol, Saint-Quay-Portrieux puis Saint-Brieuc pour trois journées sous les auspices de la disco qui mêleront DJ sets, restauration, stands et animations. Rendez-vous le 29 juillet 2023, puis le 5 août et le 2 septembre : strass et paillettes, place à la danse !

L’Escale Disco à Paimpol le 29 juillet, La Plongée Disco à Saint-Quay le 5 août, et La Villa Disco à Saint-Brieuc le 2 septembre, voilà l’itinéraire de la tournée estivale de Seanapse. Un joli triptyque annuel qui fait ses preuves depuis l’été 2021 et qui devrait à nouveau enflammer le littoral costarmoricain.

Le collectif Seanapse est né en 2017 à l’occasion d’un premier festival à Plouha. Disséminé·e·s entre Paimpol et Saint-Brieuc, ses membres, amateurs et amatrices de musiques actuelles et d’émergence musicale, se rassemblent et s’organisent en association en partant du constat qu’ils et elles trouvaient difficilement des événements qui leur conviennent dans la région. « À part quelques propositions locales comme Art Rock, il fallait aller jusqu’à Rennes pour participer à des événements qu’on aimait », raconte Jordan Guézou, président de l’association.

Le petit équipage costarmoricain se lance donc, et prend le nom de Seanapse pour signaler leur attachement au littoral. En 2017 et 2018, deux éditions du Seanapse festival se tiennent sur la plage du Palus à Plouha, deux événements réussis, mais pour lesquels l’association se retrouve en déficit. Vient alors une remise en question de la forme classique du festival, lourd dans son organisation, et surtout de plus en plus coûteux, notamment en matière de sécurité. Parallèlement, un premier open air avait été organisé en 2018 à la base de loisir de Poulafret à Paimpol, et, en 2019, Seanapse décide de se concentrer sur cet événement, tout en faisant jouer régulièrement ses DJ résidents dans des bars. La recette convainc les membres de l’association. « L’open air nous a ouvert les yeux », témoigne Jordan Guézou. « Le modèle du festival est difficile pour créer de nouveaux événements. On a préféré se lancer dans des propositions gratuites pour qu’elles soient accessibles au plus grand nombre, et en journée pour intéresser aussi un public familial ».

Avec le temps, Seanapse a aussi concentré sa ligne musicale autour des univers funk, disco et house, des styles souvent qualifiés de solaires, idéaux pour des événements de plein air et plus accessibles à un public non-initié. Ce sont aussi les principaux styles défendus par les DJs résidents du collectif — Greg Bass, François Bae, Wenyg, Berghahn et Félix — avec des détours par la soul, le hip-hop, le break ou la tech house.

Après les premières tournées disco en 2021 et 2022, Seanapse est de retour en 2023 avec la même formule. L’association fera d’abord escale à Paimpol le 29 juillet, à la base de loisir du Poulafret, une presqu’île de verdure entourée par la mer. De 13h à 22h, la musique sera assurée par des DJ résidents de Seanapse (Berghahn), des locaux du grand Ouest (La Baze, Framboisier) ainsi que des artistes parisiennes (Mell C, Babe, Christie). L’ambiance sera à la disco, à la house, à l’indie dance et à la UK Garage tout au long de l’après-midi. Plusieurs animations sont aussi à prévoir : initiation à la danse house, stands de prévention et de sensibilisation aux mobilités douces, tatouage, strass dentaire, création de stickers et jeux en bois.

Rendez-vous la semaine suivante, le 5 août, pour La Plongée Disco à Saint-Quay. Dans l’écrin de verdure du parc de la duchesse Anne, une nouvelle programmation ensoleillée animera l’après-midi et la soirée de 13h à 23 h. Avec à nouveau un résident de Seanapse, Greg Bass, le Manceau DJ $mic, les Rennais Formika et Eva Loza, les Parisiens Zeleke et Karla Lynch et finalement la Française installée à Bruxelles Baka G. Seront à l’honneur la ghetto house, la hip house, l’italo disco, l’organic house et la hard house. Côté animations, on retrouvera l’initiation à la danse house, les jeux en bois et les strass dentaires, auxquelles s’ajouteront des ateliers graffiti et pochoirs et un stand de Gwendoline Clossais, créatrice de badges humoristiques.

Enfin, le 2 septembre, Seanapse met les petits plats dans les grands et investit la villa Rohannec’h à Saint-Brieuc. Somptueux édifice centenaire surplombant le Légué, c’est désormais un laboratoire culturel qui accueille des résidences artistiques. Les événements y sont toutefois rares et c’est l’occasion rêvée d’aller découvrir le lieu. Plus conséquent qu’à Paimpol et Saint-Quay, le site peut accueillir 1500 personnes.

  • seanapse disco
  • seanapse disco
  • seanapse disco

Là encore, une belle programmation d’artistes assurera la partie musicale. Aux platines, les Parisien DJ Little Nemo puis Clint, les DJ de l’émission de radio briochine Subtrack (sur Radio Activ’), le Bruxellois Ruben, les résidents de Seanapse Félix et François Bae, le Britannique Mella Dee et enfin la Franco-brésilienne Flo Massé. La journée se partagera en deux parties, un premier temps en douceur, à base de funk, disco, deep house et micro house, un second temps qui augmentera la cadence avec de la ghetto house, du hardgroove, du break, de la hard house, de la techno, acid techno et trance.

Là encore, plusieurs stands et animations sont mis en place : jeux en bois, strass dentaires, badges humoristiques, paillettes, tatouages, arts plastiques, friperies, merchandising Seanapse. Un plateau radio en direct sur Radio Activ’ sera aussi proposé par l’émission Subtrack, en collaboration avec DJ Little Nemo qui anime la chaîne Twitch et YouTuve Histoires électroniques. L’association Seanapse annonce encore que d’autres surprises sont en préparation.

Toutes les informations sur Seanapse et ses événements

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici