coronavirus

7h du matin. Comme chaque jour, Louise attend. Elle a mis son jogging et ses sneakers orange. La boulangerie ouvre à 7h. Mais Louise n’attend pas l’ouverture de la boulangerie. Non. Elle est juste à côté, devant la grande porte en verre de « Jules et Gym », le centre de fitness et remise en forme. Tout est éteint à l’intérieur. Une feuille est collée sur la porte. On peut y lire : « En raison de l’épidémie, Jules et Gym est contraint de suspendre ses activités jusqu’à nouvel ordre. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser. La direction ». Louise connaît par coeur la petite note…

« jusqu’à nouvel ordre »… peut-être que ça va ouvrir ce matin…

La boulangerie et le market sont bien ouverts, eux. Alors, pourquoi pas Jules et Gym ? Derrière la grande façade vitrée, une batterie de tapis de course attend, elle aussi. A l’arrêt depuis maintenant dix jours. Louise regarde avec tristesse le sien, le Malibu noir, juste à côté du bureau de l’accueil.

Pour être la première elle arrive à 7h tapantes et pendant une demie-heure elle fait son jogging réglé à 10 km/h. Une bonne suée, une douche et direction l’open desk de la boîte où elle code .

Réglé comme du papier à musique. Mais tout paraît si loin, déjà…

Louise a bien essayé de courir dehors, à l’ancienne. Avec le confinement, les rues sont vides et même si le matin il fait un peu froid, le ciel est bleu. Mais rien n’y fait. Le plaisir n’est pas là. A la première tentative, elle s’est arrêtée au bout de 200m, complètement déprimée. Pauvre Louise. Chez Jules et Gym elle confie son corps au tapis de course et c’est la machine qui commande. Tu t’arrêtes pas comme ça ! Sur les trottoirs au contraire, elle s’arrête quand elle veut et c’est justement ça qui fait peur à Louise, sa liberté.

Alors Louise accélère le pas. Elle va aller voir son voisin du 5ème. Un grand brun sympa, software developer chez Pointcarré. Comme elle, il est en télétravail chez lui depuis le début du Corona. Et surtout il a dans sa chambre un tapis de course Malibu, le dernier modèle !…

Louise a le sourire maintenant. Elle ferait bien une petite infidélité au Malibu de Jules et Gym.

coronavirus

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom