CORINNE POULAIN AUX CHAMPS LIBRES : ATTENTION TRANSITION AU PROGRAMME

Corinne Poulain est jusqu’au 15 octobre 2018 la directrice des Affaires culturelles de Rennes Métropole et désormais la nouvelle directrice des Champs libres. Elle a présenté le mercredi 12 septembre le programme des manifestations à venir du premier équipement culturel de Bretagne. En grande partie planifiées par le précédent directeur, Roland Thomas, les réjouissances événementielles 2018/2019 font figure d’année de transition vers la pleine maîtrise du lieu et de ses activités par Corinne Poulain.

Si chaque direction apporte son lot de nouveautés, l’évolution des Champs libres devrait connaître une accélération notable d’ici à 2020 avec une restructuration de la gouvernance et une croissance de la cohérence intérieure et de l’interaction avec les publics.

corinne poulain
Hervé Letort, Corinne Poulain, Céline Chanas

Pour le premier versant, il s’avère que le directeur des Champs libres jouit d’une supériorité technique, mais non hiérarchique, par rapport aux deux directrices et au directeur des trois établissements inscrits dans le lieu (i.e. Marine Bedel pour la Bibliothèque, Céline Chanas, Musée de Bretagne, Michel Cabaret, Espace des Sciences). Cette gouvernance conciliaire présente bien des avantages, mais aussi des inconvénients dont l’importance est à la mesure des dissensions susceptibles de survenir entre directeurs (lesquelles ne manquèrent pas ces dernières années…). Une verticalisation de la gouvernance et une autonomie marquée à l’égard de la direction des Affaires culturelles promettent de laisser les coudées franches à la direction de Corinne Poulain.

programme champs libres

Cette nouvelle distribution a pour objectif de faire prospérer le second versant qu’est le projet de Corinne Poulain, son programme éditorial et ses modalités de déploiement. Autrement dit, augmenter la cohérence des propositions au service de la capacité de rayonner des Champs libres. Dans ce dessein, les cycles postérieurs à 2019 s’attacheront à promouvoir des projets conjugués (entre la Bibliothèque, le Musée de Bretagne, l’Espace de sciences et la salle Anita Conti qui devrait monter en puissance sous la houlette d’Yves-Marie Guivarch). Des propositions conçues et réalisées dans une interaction plus étroite avec l’extérieur (le public rennais, les acteurs locaux et au-delà).

L’esprit qui préside à ce programme est illustré par la création d’un Conseil scientifique des champs libres avec la nomination à sa tête de Cynthia Fleury, philosophe lacanienne dans la mouvance du care. Il se résume en une question : comment les équipements culturels doivent-ils prendre soin des usagers afin que ces derniers expérimentent – seuls ou ensemble – un enrichissement intellectuel et affectif qui est gage d’une citoyenneté démocratique éclairée et féconde ?

Gageons que l’esprit souffle vite et fort. Et ne doutons pas que Corinne Poulain ambitionne de faire des Champs libres le vaisseau amiral d’une politique culturelle destinée à rayonner bien au-delà de la Métropole de Rennes…

En cette rentrée 2018, Unidivers vous conseille trois grands rendez-vous à ne pas manquer avec l’exploratrice des complexités Zadie Smith, la magicienne steinerienne Nancy Hudson et l’initiateur franco-congolais Alain Manbackou.

ven 16

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom