Depuis 1991, le festival breton la Route du Rock se tient à Saint-Malo. Avant de profiter des concerts sous le soleil breton lors de l’édition été du festival, nous avons, vendredi 23 février 2018, échappé au froid hivernal afin de nous réchauffer aux côtés des groupes rock et pop de l’édition hiver. Compte-rendu chaleureux avec Girls in Hawaii, Concrete Knives, Kelley Stoltz, Park Hotel.

ROUTE DU ROCK HIVER 2018

Il est 21h passé lorsque nous arrivons à l’entrée de La Nouvelle vague à Saint-Malo, anciennement l’Omnibus. Il y a peu de monde, les festivaliers sont déjà à l’intérieur. Nous croisons quelques jeunes au look plutôt hipster mais nous nous détrompons vite sur l’âge du public : la majorité des personnes a plus de trente ans. Si la salle est quasi pleine, l’ambiance reste intimiste.

Nous échangeons avec une femme qui est accompagnée de son fils. Elle a découvert Girls in Hawaii sur France Inter et a eu envie de les voir en live. Ce n’est pas la première fois qu’elle assiste à un concert sur la scène malouine. Elle avait beaucoup aimé Lou Doillon il y a quelques années.

Nous sommes accueillis par les Magnetic Friends qui colorent la soirée entre chaque concert. Leur sourire est communicatif et la musique qu’ils passent donne envie de nous « ambiancer ». Ce sont d’ailleurs ces DJ résidents du festival qui animent la chenille géante qui est devenue une tradition à la Route du Rock été. Cela ne nous étonne pas, ils ont vraiment l’air dans leur élément derrière les platines.

ROUTE DU ROCK HIVER 2018

Après cet entracte, Kelley Stoltz pose ses premières notes. Clément du blog musical Alternative Lads n’a pas vu le temps passé, les ballades rock pop du groupe influencé par les Beatles, les Beach Boys et les Kinks lui ont fait passer un bon moment. Les américains ont enthousiasmé le public avec le petit show funk de Kelley en veste à sequins dorée sur une chanson que le groupe a l’habitude de jouer devant d’immenses foules au Canada. Voir Kelley Stoltz est une bonne façon de commencer la soirée de façon progressive tout en profitant des bonnes ondes que nous envoie le chanteur et ses musiciens. « What I need is confidence … » reste en tête bien après la soirée et nous a charmés.

Girls in Hawaii ne nous a pas déçus non plus, loin de là. La voix suave des chanteurs et son accompagnement pop nous ont transportés dans un univers plein de douceur. Les chansons s’enchaînent et comme dans un songe éveillé le public se laisse bercer au gré des mélodies des bruxellois. Pour Alternative Lads, qui n’est pas aussi séduit que nous par leur album, leur prestation de ce soir est « plus dynamique que leur composition. C’est très propre, le groupe est très calé ». La prestation visuelle du groupe était aussi intéressante, notamment l’utilisation d’un éclairage très puissant sur un boule disco statique qui permet à la lumière d’irradier.

ROUTE DU ROCK HIVER 2018

Après ce délicieux moment, place à Concrete Knives dont la présence sur scène est impressionnante. C’est vraiment un groupe qu’il faut voir pour se rendre compte de l’énergie que les Normands dégagent. Non seulement Morgane Colas et Nicolas Delahaye ont un réel charisme mais les musiciens participent fortement à donner du caractère à leur prestation. Le groupe emporte le public facilement avec leur jeu de scène singulier.

ROUTE DU ROCK HIVER 2018

Quand les londoniens de Park Hotel montent à leur tour sur scène, la salle s’est quelque peu désemplie et seuls les plus fêtards sont restés écouter le groove du jeune duo anglais. L’énergie de Rebeca Marcos Roca est débordante et sa prestance indéniable. Alternative Lads reconnaît dans ce groupe aux sonorités pop presque funky des points communs avec le groupe Jungle dans la fraîcheur de certaines sonorités. Le groupe a pour le moment sorti deux titres et présentait hier soir de nouvelles chansons qui vont sortir sur le label Kitsuné.ROUTE DU ROCK HIVER 2018

Pour les membres d’Alternative Lads, cette soirée reflète bien le festival en général, édition hiver comme été : “On y va les yeux fermés à la Route du Rock, surtout pour l’ambiance mais tout est qualitatif. Tu es rarement déçu de ce qui passe musicalement. Chacun peut y trouver son compte”.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom