Attention ! Avis de grand vent ! Du 28 avril au 1er mai pour Classique au large, cette porte magnifiquement ouverte sur l’océan qu’est la ville de Saint-Malo, délaissera pour quelques jours son port, ses bassins et ses vieux gréements, pour fêter comme il se doit, tous les amateurs de cette musique qu’on dit classique. Des plus jeunes, encore au stade d’apprentis, jusqu’aux musiciens confirmés aux carrières déjà bien établies, tous les acteurs, au plein sens du terme, recevront le public breton pour une série de concerts qui s’annoncent des plus passionnants.

classique au largeC’est pour la troisième fois sous la houlette bienveillante et jamais dépourvue d’humour de Frédéric Lodéon que se déroulera le festival Classique au large. Il n’est plus utile de le présenter vraiment, car rares sont ceux qui n’ont eu l’occasion d’écouter, particulièrement sur France Inter, sa célébrissime émission, « Carrefour de Lodéon » vigoureusement annoncée par l’ouverture du Guillaume Tell de Rossini. Ce bon vivant, à la fois érudit et passionnant, nous raconte la musique comme si elle était une belle histoire contée aux enfants. Il sait à la fois la décortiquer et la rendre compréhensible pour tous, avec lui tout paraît simple : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire vous viennent aisément ». Cette année encore la tâche sera rude, car ce ne sont pas moins de quatorze représentations en quatre jours qu’il lui faudra présenter. Mais ce violoncelliste émérite, revigoré par l’air marin et iodé de la capitale corsaire, relèvera le défi sans aucune difficulté, soyons-en sûrs.

Suivant que l’on soit local de l’étape ou estivant de passage, différentes possibilités s’offrent à chacun. Ou bien on préférera écouter les formations du cru, ou bien on se laissera tenter par les interprètes et les formations de prestige, invités pour l’occasion.

CLASSIQUE AU LARGE SAINT-MALOComme il convient de toujours encourager la jeunesse, pas question de manquer la prestation de l’orchestre symphonique des élèves du conservatoire de Saint-Malo, le dimanche 30 avril à 10 h 30 à l’auditorium Chateaubriand. Notre second coup de cœur ira vers le quatuor sine qua non avec Fabrice di Falco, contre-ténor, et Julien Leleu, contrebassiste. La perspective d’entendre une belle voix de haute-contre interpréter le « Lascia ch’io pianga » tiré du Rinaldo de Haendel, ou même l’air de l’esprit du froid, le fameux « cold song » du King Arthur de Henry Purcell, nous stimule autant que l’interprétation de l’Aria de la suite en ré par un quatuor féminin. (Samedi 29 avril, 14 h 30 salle grand large).
Parmi les grands rendez-vous, celui que nous propose le pianiste Cédric Tiberghien est impossible à négliger. Assisté de Benjamin Deroche, plasticien et vidéaste, il se livrera à une véritable démonstration, mettant en scène le musicien anglais John Cage. C’est à la salle grand large, dimanche 30 avril à 14 h 30 qu’est fixée cette indispensable rencontre. La curiosité nous poussera, n’en doutez pas, à aller rendre une visite pleine d’admiration à Jean-Christophe Spinosi et à l’ensemble Matheus, lequel, le lundi 1er mai se livrera à un véritable marathon en se produisant trois fois dans la même journée.

CLASSIQUE AU LARGE SAINT-MALOAccompagné de la Brésilienne Rany Boechat, il virevoltera entre la musique baroque et les accents langoureux de Joao Gilberto, puis, entouré d’un charmant duo, la Franco-Américaine Emilie-Rose Bry et la Chypriote Zoe Nicolaidou, il explorera les airs savants ou populaires qui mettent en avant la voix dans toute sa splendeur. C’est enfin avec Emilie-Rose Bry qu’il clôturera cette journée trépidante avec son programme « Barock’an’roll », dans lequel il jettera ses ultimes forces. Si ce sont les orchestres qui vous inspirent, vous n’aurez que l’embarras du choix. Entre l’orchestre symphonique de Saint-Malo, le visiteur Coréen, l’orchestre philharmonique de Daejeon ou bien, l’excellent orchestre symphonique de Bretagne, impossible de ne pas trouver chaussure à votre pied.

Il est frustrant de ne pas tous les citer, mais tous méritent votre visite et donneront le meilleur d’eux-mêmes pour servir la musique et faire de ce neuvième festival « Classique au large » une réussite encore plus éclatante que les éditions précédentes. À bientôt à Saint-Malo !

Du 28 avril au 1er mai 2017 a lieu à Saint-Malo un festival de musique classique : Classique au large

***

Programme de Classique au Large

Contacts Association « Musique au Large »
11, rue Charles Le Goffic – 35400 SAINT-MALO

contact[@]classiqueaularge.fr

Vendredi 28 Avril 2017

Les enfants chantent les poètes
Vendredi 28 Avril 2017 Salle Grand Large gratuit
Orchestre Symphonique de Saint-Malo
Vendredi 28 Avril 2017 Auditorium 25 €
Samedi 29 Avril 2017

Eole Harmonia
Samedi 29 Avril 2017 Auditorium gratuit
Fabrice di Falco, Julien Leleu, Quatuor Sine Qua Non
Samedi 29 Avril 2017 Salle Grand Large 20 €
Quatuor Zaïde
Samedi 29 Avril 2017 Salle Grand Large 20 €
Orchestre Philharmonique de Daejeon, Myoung-uh Ryu, Yubeen Kim
Samedi 29 Avril 2017 Auditorium 25 €
Dimanche 30 Avril 2017

Orchestre Symphonique des élèves du Conservatoire de Saint-Malo
Dimanche 30 Avril 2017 Auditorium gratuit
Cédric Tiberghien, Benjamin Deroche
Dimanche 30 Avril 2017 Salle Grand Large 10 €
Evolutiv Brass
Dimanche 30 Avril 2017 Salle Grand Large 20 €
Orchestre Symphonique de Bretagne
Dimanche 30 Avril 2017 Auditorium 25 €
Lundi 01 Mai 2017

Harmonie Junior du Conservatoire de Saint-Malo
Lundi 01 Mai 2017 Auditorium gratuit
Ensemble Matheus, Jean-Christophe Spinosi, Rany Boechat
Lundi 01 Mai 2017 Auditorium 20 €
Ensemble Matheus, Jean-Christophe Spinosi, Emilie Rose Bry, Zoe Nicolaidou
Lundi 01 Mai 2017 Auditorium 20 €
Ensemble Matheus, Jean-Christophe Spinosi, Emilie Rose Bry
Lundi 01 Mai 2017 Auditorium 25 €

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom