Avez-vous tenté l’expérience de l’opéra au cinéma Gaumont Rennes ? Le samedi 14 mars, c’était « La Dame du lac » de Gioacchino Rossini qui était au programme des réjouissances. Après avoir grimpé l’immense escalier qui conduit à la salle numéro 4 du Gaumont Rennes, c’est dans les confortables fauteuils tapissés de velours rouge que nous avons assisté en direct à la représentation du MET, Metropolitan Opéra de New York.

 

met gaumontC’est une riche idée que de permettre au public de suivre, douillettement assis, un événement qui se déroule en direct du MET. La trouvaille est audacieuse, elle méritait notre attention. Ôtez-vous immédiatement de l’esprit la tentation de comparer le fait d’être présent physiquement dans une salle de concert ou d’écouter la même œuvre au cinéma, cela n’aurait aucun sens. Quand bien même ! Il n’est pas certain que la première hypothèse emporterait tous les suffrages. Vous n‘en êtes pas convaincus. Soit ! Examinons ensemble avantages et inconvénients des deux formules.

met gaumontPremièrement, aller au MET n’est pas à la portée de toutes les  bourses, mais soyons beaux joueurs et écartons cette remarque un peu facile. Pour rester terre à terre, si vous n’investissez pas dans des places assez onéreuses, vous risquez le poulailler et ses problèmes de visibilité comme d’acoustique, même sanction si vous êtes dans une loge latérale qui vous prive de la moitié de la scène. Il vous reste donc le parterre et les rangs de balcon, encore que seules les places centrales vous donneront le meilleur paysage musical. Assis au cinéma Gaumont nous n’avons subi aucune de ces vicissitudes, car les caméras qui captent tous les éléments du drame qui se joue devant nous placent le spectateur au cœur de l’action, rien ne lui échappe des expressions du visage, des efforts consentis par les chanteurs comme des détails de la mise en scène. Que dire des décors et des costumes, pour lesquels, au Metropolitan on ne lésine pas, c’est une situation confortable.

gaumont rennesLe point principal reste cependant l’aspect musical. Au jeu de la comparaison, c’est encore les cinémas Gaumont qui emporteraient la palme. Pour cette soirée Rossini, pas moins de 4 stars internationales dans la distribution. Joyce di Donato dans le rôle d’Elena, Le ténor Argentin, Juan Diego Florès en Giacomo, L’imposante Daniela Barcelona dans un rôle d’homme et John Osborne en Rodrigo. Soyons objectifs, pour retrouver une pareille distribution, il nous faudrait immanquablement nous déplacer dans une grande salle parisienne, Garnier ou Bastille…..et à quel prix, puisque cela reste toujours le nerf de la guerre. L’équipement des salles, faut-il le rappeler permet une restitution en HD Live d’excellente qualité. Rien ne vous empêche de vous forger votre propre opinion et la possibilité vous en sera offerte dès le samedi 25 avril à 18h30 avec pas moins de deux opéras : Cavelleria Rusticana de Mascagni et Pagliacci de Leoncavallo.

gaumont rennes opéraLe programme de la saison 2015-2016 des opéras programmés au ciné Gaumont Rennes est déjà disponible ; il a de quoi satisfaire les appétits les plus exigeants. Des pécheurs de perles de Bizet, en passant par le Trouvere de Giuseppe Verdi, sans oublier Tanhauser ou Madame Butterfly, le menu est aussi appétissant que les distributions. On y entendra donc Anna Netrebko, Sonya Yoncheva comme Jonas Kaufman et notre Roberto Alagna national. Plutôt stimulant. Dernier élément, qui n’est pas sans importance, une séance à plein tarif vous coûtera 32 euros, 22 si vous êtes étudiant. Des formules combinant plusieurs spectacles sont possibles.

Le MET aux cinémas Gaumont Rennes

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom