Les amateurs de genre horrifique, fantastique et autre merveilleux seront ravis : la 12e édition du festival Court Métrange revient hanter Rennes du 15 au 18 octobre 2015. Et comme à son habitude, son équipe a concocté une programmation des plus captivantes qui dépasse largement le cadre cinématographique. Tour d’étrange horizon…

 

CarolineMolussonLe petit festival rennais qui grandit à vue d’oeil ne s’arrête plus de concevoir des propositions stimulantes et rafraîchissantes. Si le cycle de conférences fait toujours socle dans la programmation avec une plongée profonde dans l’esthétique du fantastique, il ne faudra pas oublier les nouveaux venus qui arrivent à se faire une place de plus en plus prégnante dans le dispositif global.

Le Parcours Métrange revient donc pour une troisième année et offre une carte blanche au collectif Contrefaçons. Investissant plusieurs lieux bien connus de l’art contemporain rennais (Lendroit éditions, le PHAKT, le Praticable entre autres),Court Métrange cette déambulation artistique plurielle qui va s’avérer passionnante ne manquera pas d’interroger tout un chacun sur ses propres perceptions du genre. Dans un autre registre, peut-être plus ludique, et fort de son succès l’année dernière pour une première, le Village Métrange revient installer ses fondations aux alentours du quartier Saint-Hélier pour plonger, le temps du festival, dans une Rennes nouvelle où l’étrangeté sociale sera bien la nouvelle devise de la ville.

court métrangeBien entendu, tous les publics sont concernés et conviés à explorer Court Métrange. Si les adultes seront sans doute les plus à même de profiter du festival que ce soit en tant que spectateur ou professionnel (les incontournables pitch dating), les enfants ne seront pas en reste avec les séances scolaires dont la volonté, selon Hélène Pravong, est d’« enrichir leur regard sur le fantastique ». En plus de participer à des master class, les ateliers critiques et le concours The Review leur permettront de vivre pleinement l’exercice fantastique. Court Métrange joue ainsi pleinement son rôle de passeur pour que les barrières, quelles qu’elles soient, puissent tomber. Ou comment bien former la jeunesse ! Comme à son habitude, la programmation a su faire la part belle à la diversité créatrice d’un genre d’une vitalité prégnante. Pas de tabous chez Court Métrange et la sélection propose autant de la prise de vue réelle que de l’animation, de la comédie que de l’horreur pure. Et forcément, le spectateur est certain d’y trouver quelques pépites, quelle que soit sa sensibilité.

court métrangeNous retiendrons ainsi : l’essai You Will Fall Again, de Alex Pachón, superbe poésie sombre autour de la destruction corporelle ainsi que l’efficace 20 Hz de Chris Keller qui conjugue peur ancestrale et concept purement cinématographique. Si Box Room de Michael Lathrop par un caractère organique que n’aurait pas renié David Cronenberg, The Fish Of My Life de Julius Siciunas par sa mélancolie et sa simplicité ou Father And Son de Julien Deka par son côté ultra-professionnel (acteurs convaincants, production design au top, références à John Carpenter pour la musique ou William Friedkin pour sa relecture d’une scène de L’Exorciste digérées mais jouissives) pourront plaire, ce sont surtout deux films qui ne vont pas laisser indifférents.

court métrange

En premier lieu, le Tiger de Jacob Chelkowski dont le parti pris radical et tenu jusqu’au bout ne manquera pas de provoquer peut-être la colère, mais surtout le débat. Un film que l’on pourra détester ou adorer, mais qui livre une véritable envie de cinéma. Au spectateur, ensuite, de se faire son opinion. Et puis il y a Beauty, réalisé par Rino Stefano, sans doute la proposition la plus forte de la sélection officielle. Métrage ahurissant de beauté (oui, il porte bien son nom !), techniquement très impressionnant et d’une culture sans égale, Beauty est de l’une de ses perles rares dont on sent directement que le réalisateur est ailleurs. Au-delà du fantastique, plus loin que le cinéma, il touche, en fait, le soleil artistique.

Court Métrange, 15 au 18 octobre 2015, Ciné TNB
Nuit du Fantastique, 2 octobre, Cinéville


 

Horreur bonheur : Court Métrange revient hanter Rennes en 2015 ! was last modified: septembre 28th, 2015 by Thibaut Fleuret

Laisser un commentaire