Christian Blanchard

L’écrivain et éditeur breton Christian Blanchard a reçu le Prix du Roman francophone vendredi 20 octobre 2023, à la 28e édition du festival Polar de Cognac en Charente pour son livre Dis bonne nuit, paru aux éditions Belfond. Christian Blanchard s’est spécialisé dans les romans policiers.

Comme tous les ans, le festival Polar de Cognac organise au Centre des Congrès des rencontres entre auteurs et lecteurs. L’édition 2023, qui s’est déroulée entre le jeudi 19 et le dimanche 22 octobre dernier, était animée par le comédien et metteur en scènes Fabrice Talon, autour de cinq disciplines artistiques : la bande dessinée, le cinéma, la littérature, la télévision et le théâtre. Le festival Polar de Cognac fait la part belle aux livres dans sa programmation, parmi les quelque 50 auteurs et autrices. Vendredi 20 octobre le palmarès des Prix Cognac 2023 en Littérature a été dévoilé :

Christian Blanchard a remporté le prix cognac du meilleur roman francophone avec Dis bonne nuit, le prix cognac du meilleur roman jeunesse a été décerné à Guillaume Le Cornec pour Mes passants noirs, l’éditrice de Michel Lafond a reçu pour Amy Mc Culloch le prix cognac du meilleur roman international pour Asphyxie et Christophe Dabitch et Piero Macola ont gagné le prix cognac du meilleur album de BD avec Le Passeur de lagunes.

Christian Blanchard
Christian Blanchard, Guillaume Le Cornec, l’éditrice de Michel Lafond, Christophe Dabitch et Piero Macola

Dis bonne nuit de Christian Blanchard est un polar de 256 pages, paru le 11 mai 2023 : Leïla Le Menn est une jeune détective privée à Rennes qui aime son indépendance. Fille de flic, la trentenaire s’est taillé une réputation dans le milieu. Mais une banale affaire de disparition va l’entraîner sur une pente glissante. Hubert, un quinquagénaire gay, s’est volatilisé après avoir laissé une lettre accro aux sensations fortes, aux pulsions mortifères, et plus déroutant encore, il est adhérent dans une association masculiniste radicalisée. A mesure qu’elle pénètre le monde secret d’Hubert, Leila voit son passé ressurgir, celui dont l’écho peuple ses cauchemars. Elle se souvint de sa mère, dont le suicide au commissariat de Rennes, douze ans plus tôt, reste un mystère aux yeux de tous…

Christian Blanchard est un fin psychologue. De son écriture fluide et simple, il tisse ici un polar tendu et sans filtre sur les relations humaines, assorti d’un regard critique sur notre époque. L’auteur emmène le lecteur dans un univers en pleine transition, dans un monde qui ne veut pas mourir : un entre-deux, un présent qui tarde à naître et un passé qui fait de la résistance.

Christian Blanchard est auteur de thrillers et romans noirs né juin 1959 à Dieppe en Normandie. Il vit depuis 1996 à Plougastel-Daoulas dans le Finistère. Sa carrière professionnelle, il la accomplit dans l’enseignement : il a exercé tour à tour les professions en qualité d’enseignant, d’inspecteur et de conseiller en formation. Il était encore proviseur adjoint d’un lycée professionnel en 2016. Mais sa passion c’est l’écriture ! Alors en 2004, pour s’assurer d’être publié dit-il, il crée une petite maison d’édition : Les éditions du Barbu, fermée en décembre 2011. Il publie ensuite aux Editions du Palémon, aux Éditions Belfond et aux Editions Tri Nox et se consacre à temps plein à l’écriture. Ses premiers romans noirs sont ancrés en Bretagne : Les loups gris (2013) et L’immortelle qui pleurait les morts (2015). Avec son roman La triade du bourreau, qui plonge le lecteur dans l’univers mental d’un psychopathe meurtrier, il est finaliste du Prix Intramuros de Cognac en 2009.

Il aborde ensuite des thèmes plus variés, plus universels et plus complexes dans Iboga (2109) ; Seul avec la nuit (2019) un polar noir, mais passionnant et dérangeant qui évoque des thèmes d’actualité tels la prostitution, l’exploitation des migrants mineurs ou encore le trafic d’organes ; Angkar (2020). Avec Tu ne seras plus mon frère, il décroche en 2021 le prix Roman de la Ville de Carhaix (29). Aujourd’hui, Christian Blanchard a publié une quinzaine de romans, des polars très noirs pour la plupart, mais aussi des pamphlets drôles. L’écrivain participe à une quarantaine de salons par an en France et en Belgique.

Christian Blanchard a une façon très personnelle de présenter son rapport au roman noir. Ce n’est pas l’enquête qui l’intéresse en priorité, mais l’histoire de vie du noir personnage de son roman et le moment précis où il passe au côté obscur ! Les points communs entre tous ses romans, selon l’écrivain lui-même, sont : le confinement psychologique, la manipulation et une forme de compassion pour ses personnages…

INFOS PRATIQUES

Les romans de Christian Blanchard sont publiés aux Éditions Belfond pour les grands formats et aux Éditions Points Seuil pour les livres poches. Ils sont disponibles dans la plupart des sites de libraires et librairies.

Article précédentBrest. Les Ateliers des Capucins ou la plus grande place publique couverte d’Europe
Article suivantRennes 2. Plantation d’une micro-forêt urbaine sur le campus Villejean de l’Université
Marjolaine Tanguy
Marjolaine Tanguy est correspondante de presse dans le Finistère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici