Le chœur de chambre Vibrations, ensemble de chanteuses et de chanteurs semi-professionnels, a créé pour ses dix années d’existence un concert anniversaire autour de la présence d’Anthony Girard en l’église Saint-Étienne de Rennes. L’auteur invité des Dix commandements a assisté avec dévotion à l’exécution réussie de son œuvre par l’ensemble dirigé par Sabine Argaut.

ENSEMBLE VIBRATIONS RENNESAvant de vous parler de cette soirée, revenons sur l’historique de cette formation. C’est en 2006 que le chœur de chambre Vibrations a vu le jour au Rheu. Marqué dès le départ par un souci de qualité et l’exigence d’un niveau de chant confirmé, c’est dans le vivier des chanteurs amateurs expérimentés que Sabine Argaut et son co-créateur de mari ont choisi de recruter. Lorsque l’on assiste à un de leurs concerts, il est aisé de comprendre le bien-fondé d’une telle démarche. Il est clair que le travail s’entend à chaque note, tout est pesé, vérifié et en parfaite harmonie. Rien à voir avec l’enthousiasme souvent brouillon d’un ensemble « À cœur joie », on est là en présence d’un résultat de haute volée. Le répertoire est assez ample, allant du traditionnel français à des sons plus largement contemporains.

Pour lors, c’est un florilège des dix œuvres les plus emblématiques du groupe qui avait été choisi pour fêter dignement cette décennie d’existence. Comme à chaque concert, nous avons connu des petits coups de cœur, cette fois c’est le poème de Pierre de Ronsard, mis en musique par Guillaume Costeley, (1530-1606) qui nous a enchantés tout en nous rappelant quelques souvenirs parfois lointains. Ensuite Music for a While de l’Anglais Henry Purcell, inoubliable auteur du King Arthur nous a séduit par sa très « british » élégance. La musique française ne fut pas en reste et À la claire fontaine fut susurré avec délectation par tout un public retombant en enfance pour quelques instants. Curieuse conclusion d’ailleurs, pour ce joli traditionnel Français que les soudains battements de mains et coups sur la poitrine alternés, rappelant furieusement le We will rock you du groupe Queen, et qui pose clairement la question de la théâtralisation des groupes de chant choral. Furieusement mis à la mode par Laurence Equilbey, la très fameuse cheffe de chœur française, cette habitude de mélanger au chant, les mimiques et les déambulations peut s’avérer aussi intéressante que déroutante. Par deux fois, le groupe s’est déplacé dans l’allée centrale, tout en laissant des chanteurs un peu décalés, créant des effets d’échos et tirant un profit maximum de l’acoustique particulière d’une église. Et ces moments, véritablement au service de la musique furent enchanteurs. Cela conduit à penser que dans ces conditions particulières, l’idée d’une certaine mobilité est tout à fait de bon aloi, encore convient-il de ne pas en abuser et d’en faire une règle systématique, au risque de nous éloigner un peu de l’essentiel, la musique.

VIBRATIONS
Le compositeur Anthony Girard (de profil)

Dans son discours de bienvenue, Sabine Argaut avait exprimé le souhait qui est le sien de pouvoir participer à la création d’œuvres nouvelles, ce qui à ses yeux constituait un palier dans la vie de son ensemble et Les Dix commandements d’ Anthony Girard étaient l’occasion rêvée de le franchir. Dès le premier commandement, une ambiance céleste entraîne l’auditeur vers un désir de méditation, la forme musicale, très contemporaine, a quelque chose d’incantatoire et de vertigineux, on se perd dans le méandre des mélodies comme dans la répétition parfois obsédante des premières syllabes des commandements. Tu… tu… tu… tu ne tueras point ! D’autoritaire, le discours devient plus doux et consensuel et nous invite à réfléchir plus que de nous intimer un ordre. Une double réussite, tant pour Anthony Girard que pour Sabine Argaut.

ENSEMBLE VIBRATIONS RENNESThe willow song de Ralph Vaughan Williams (1872-1958) sur un texte de William Shakespeare a continué de nous faire perdre pied, plus question de penser, le seul désir est de se laisser entraîner dans une sorte de rêverie onirique et le morceau suivant To the unamed night ne produira pas un effet différent. Cette musique de Francisco Féliciano (1941-2014) sur un texte de Rabindranath Tagore (1861-1941) exerce une fascination poétique qui permet avec aisance de s’extraire du réel.

Une plaisante surprise servira de conclusion à cet heureux anniversaire puisque Sabine Argaud invitera les anciens membres du chœur présents dans les travées (et ils étaient nombreux) à la rejoindre sur scène pour chanter ensemble et en forme d’au revoir un beau chant traditionnel Norvégien, Ned I vester soli glader sur un arrangement musical de Grete Pedersen. Cerise sur le gâteau, ce qui convient particulièrement à un jour anniversaire, l’ensemble du public fut invité à partager un verre de l’amitié à l’issue du concert. Alors, non content de bien faire les choses, l’ensemble Vibrations sait aussi faire les choses en grand. Une bien belle soirée.

L’ensemble Vibrations a fêté ses dix ans d’existence le 6 mai 2017 en la cathédrale Saint Étienne à Rennes

***

Prochains concerts de l’Ensemble Vibrations :

« Une féerie Vocale » à Mordelles
Le 10 juin 2017 à 20h30, ÉGLISE DE MORDELLES

Invités par l’association Orgue et Musique de Mordelles, l’ensemble Vibrations chantera « Une féerie vocale » incluant « Les dix commandements » écrit par le compositeur Anthony Girard. Un Sextuor de guitares et un Quatuor de saxophones de l’École de musique de la Flume joueront également leurs plus beaux airs.

5ème Festival « Les Fleurs du Mail » – Concert « Une Féerie Vocale »
Le 11 juin 2017 à 17h, CHAPELLE DE LA MAISON ST CYR – RENNES

Dans le cadre du 5ème festival « Les Fleurs du Mail » 2017, un concert « Féérie vocale » sera donné à la chapelle de la Maison St Cyr le dimanche 11 juin 2017 à 17h.

Fête de la musique de la Ville de Rennes

Le 21 juin 2017 à 21h10, CLOÎTRE SAINT MELAINE – RENNES

Cette année, le chœur Vibrations ajoutera sa voix aux festivités musicales dans le cloître Saint Melaine, près du Parc du Thabor.

Concert autour de la Passion selon Saint Jean – J.S. BACH au cœur de la Réforme
Le 15 octobre 2017 à 17h, TEMPLE PROTESTANT – RENNES

Dans le cadre des commémorations des 500 ans de la Réforme, le Chœur de chambre Vibrations et l’Ensemble Baroque de Rennes auront le plaisir de vous proposer un concert au temple protestant de Rennes le 15 octobre 2017. Venez nombreux pour ce rendez-vous autour de J.S. Bach et de sa Passion selon Saint-Jean.

  • Le chœur de chambre Vibrations recherche des chanteurs confirmés, sélectionnés sur audition. Le chœur rassemble des chanteurs passionnés, qui souhaitent s’investir dans un ensemble vocal de bon niveau. Ils justifient d’une solide formation vocale et s’engagent à travailler régulièrement leur voix de façon individuelle. Le chœur est triple lauréat 2013 du florilège vocal de Tours, premier concours de chant choral en France.

Le chœur de chambre Vibrations est dirigé par Sabine Argaut, diplômée d’Etat en direction de chœurs, responsable du département voix au conservatoire à rayonnement départemental de Vannes. Il recrute sur audition. Répétitions hebdomadaires à Rennes le lundi de 20h00 à 22h45 + un dimanche tous les deux mois.
Chœur de chambre Vibrations
9 rue Pierre Gourdel
35000 RENNES

Tel : 07 82 31 98 38

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom