En chine, la province du Sichuan accueille une importante population tibétaine et les tensions avec les autorités dégénèrent depuis plusieurs mois. Aussi, pour faire suite au suicide il y a trois jours par immolation d’un moine bouddhiste tibétain, Tsewang Norbu – lequel protestait contre la politique répressive chinoise et demandait le retour du Dalaï Lama, – les autorités chinoises se préparent-elles à une escalade des tensions. Plus  de 1000 policiers armés viennent d’être déployés autour du monastère. Les moyens de communication de ce dernier ont été réduits au minimum. Plus tôt dans l’année, le suicide d’un autre moine, Phuntsog, au monastère de Kirti dans une préfecture voisine du Sichuan, avait déclenché une confrontation violente entre les résidents locaux et la police paramilitaire, laquelle avait arrêté 300 moines.

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser un commentaire