Horrible indifférence des passants autour d’une enfant grièvement blessée. Si la vidéo scandalise la Chine, c’est notre sentiment d’humanité à tous qui est en danger. Une petite fille de 2 ans, Yue Yue, est entre la vie et la mort. Une dizaine de personnes qui passaient devant une fillette de deux ans renversée par deux véhicules, ne se sont pas arrêtées. (Avertissement : la vidéo est particulièrement choquante.)

Une enfant de deux ans a été percutée jeudi par une camionnette puis par un poids lourd jeudi devant le magasin de sa famille situé dans la ville de Foshan au sud de la Chine. Alors que la fillette est grièvement blessée, des images enregistrées par les caméras de surveillance montrent une douzaine de passants passer à côté de la fillette ensanglantée sans s’arrêter, rapporte l’agence Chine Nouvelle. Alors que ses appels au secours ont été ignorés par différents commerçants, un éboueur a finalement transporté la fillette sur le trottoir. Avant de prévenir la mère de la petite Yue Yue. Contacté par l’AFP, l’hôpital où a été transportée la fillette s’est montré pessimiste sur ses chances de survie.

“Cette société est gravement malade. Même les chiens et les chats ne devraient pas être traités de façon aussi inhumaine”, s’indigne un internaute sur Sina weibo, le Twitter chinois. A qui la faute ? Beaucoup d’internautes chinois sont convaincus que le développement  du pays s’accompagne d’une enflure de l’égoïsme. D’autres soulignent le fait que la police arrête et écroue la personne qu’elle trouve sur les lieux, quand bien cette dernière était venue porter secours.

Peut-être est-il utile de rappeler que les Etats-Unis ont fait passer une loi fédérale il y a une dizaine d’années qui dédouanait toute personne qui venait en aide à une autre, notamment dans le cadre d’accidents routiers. En effet, par peur fantasmée ou par peur réelle d’être poursuivis par la victime pour dommages et intérêts, nombre d’Américains passaient sans s’arrêter devant des accidents. Mais nous, en France, combien sommes-nous à nous arrêter en rase campagne à la vue d’une automobile dans le fossé ?

 

 

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom