sam 3 décembre 2022

Cet hiver, Rennes célèbre les fêtes de Noël avec sobriété

Rennes brillera de mille feux en cette fin d’année 2022. Le compte à rebours à commencer. Pourtant, au-dessus des festivités annuelles qui illuminent rues et places de la capitale bretonne plane l’ombre de la crise énergétique… L’offre riche et variée, pensée dans le but de divertir les Rennais, pose le problème de la consommation énergétique. Présentation et explications.

Les citrouilles et les toiles d’araignées sont remisées au placard au profit des branches de gui et les guirlandes. La boîte aux lettres du père Noël sera prête à accueillir les demandes des plus petits (mais aussi des plus grands, pourquoi pas ?) à partir du 16 novembre place du Parlement de Bretagne. Dès le 25 novembre, les maisonnettes des premiers marchés de Noël prendront place dans le centre-ville, suivront les premières illuminations extérieures samedi 3 décembre. Les rues sentiront bon la barbe à pape et les tartines à la raclette et les musiques de la fête foraine animeront l’esplanade Charles de Gaulle à compter du 3 décembre…

village noel rennes
Village de Noël, place du Parlement de Bretagne, du 3 décembre 2022 au 1er janvier 2023 © Arnaud Loubry

Pourtant, une ombre vient obscurcir ce tableau joyeux que les Rennais affectionnent tout particulièrement en cette période de l’année, a fortiori dans un monde inquiet et marqué par le retour des divisions. Le coupable ? Le plan de sobriété énergétique. Les mots de « crise énergétique », « fin de l’abondance », « plan de sobriété énergétique » ou encore « économie d’énergie » nous questionnent et inquiètent tous. La France doit en effet sortir de sa dépendance aux énergies fossiles et réduire de 40 % sa consommation d’énergie d’ici 2050. Il est alors demandé aux citoyens d’adopter des comportements responsables, de faire encore plus d’efforts, de baisser la climatisation, le chauffage…

La fête de Noël et du Nouvel An, moment d’émerveillement collectif, ne saurait échapper à cet effort national. La Ville de Rennes est ainsi conduite à adopter des mesures temporaires afin de limiter les risques de coupures de gaz et d’électricité cet hiver. Menacée par cette épée de Damoclès, la capitale bretonne, consciente de l’enjeu mais forte d’un engagement de plusieurs années, a décidé de préparer une programmation variée et divertissante mais contrainte. « C’était important de garder cette valeur de la fête populaire, tout en veillant au respect de ces consommations et en économisant au maximum pour faire en sorte que Rennais et Rennaises aient une manifestation qui ne soit pas dispendieuse, et qui soit placée sous le sceau de l’humilité et des enjeux de transition », explique Sébastien Sémeril, adjoint délégué à la Communication et à l’événementiel.

spectacle pyrotechnie rennes
Spectacle Pyrotechnie de la Saint-Sylvestre : Les petits plaisirs de la vie, place de la Mairie, samedi 31 décembre 2022 © Arnaud Loubry

Rennes a fait le choix de conserver les festivités en réduisant toutefois le périmètre des illuminations extérieures de 34%. L’éclairage se concentrera dans les endroits les plus passants, les espaces piétons ; la mise en lumière commencera samedi 3 décembre 2022, contre fin novembre l’année dernière. Dans cette veine, les illuminations s’éteindront chaque jour à 20 h, soit une heure de moins que l’an passé. Et elles s’arrêteront dimanche 1er janvier 2023, toujours dans un souci de maîtrise de la consommation énergétique. « Il est difficile de quantifier l’économie énergétique à laquelle ça va aboutir. Nous travaillons depuis longtemps à ces questions de transition que, finalement, nous n’avons jamais compté les économies faites d’année en année », répond à notre question Sébastien Sémeril. Depuis près de 10 ans, des guirlandes plus fines et aériennes, fruits de l’utilisation d’ampoules LED réduisent considérablement les consommations énergétiques. « D’ailleurs, tous les acteurs retenus dans la programmation ne se sont pas posés la question de cette sobriété depuis trois mois, mais depuis plusieurs années. »

C’est le cas des allumeurs d’images Spectaculaires, dont plusieurs événements ont hélas déjà été annulés en France, Italie ou Suisse. « Spectaculaires a fait le choix d’investir lourdement et régulièrement au profit de matériaux et de matériel qui s’inscrivent dans cette logique de coût et de sobriété énergétique », explique Benoît Quéro.

hotel de ville rennes
Projection sur la façade de l’Hôtel de ville, Spectaculaires

En pratique, Spectaculaires utilise six appareils de vidéo-projection pour cette nouvelle proposition. Chacun consomme 3000 watts, l’équivalent du courant délivré par une prise électrique ménagère. De l’installation à la durée totale de l’événement, essais et tous les appareils compris, le total de la consommation s’élèvera à 3740 kilowatts et coûtera 635 € (soit un coût de 0.17 centimes le kw) ; sans compter l’éclairage préexistant de la place qui sera éteint pendant la durée du spectacle. Il en résulte une consommation encore plus basse que celle chiffrée. En tout cas bien moindre que les vitrines des boutiques illuminées toute la nuit dans le seul but d’attirer le regard des passants sur le robot ménager dernier cri ou le manteau à la mode cette saison. Devant ces chiffres surprenants, et en sachant que l’événement profite à des milliers de spectateurs et spectatrices, il nous paraît même regrettable que cet instant magique ait été écourté d’une semaine…

De fait, il en va de ce spectacle en plein air comme d’une salle de concert ou d’une bibliothèque chauffée, plus il y a de personnes à bénéficier d’une dépense énergétique, plus cette dernière est faible rapportée à chacun.

café lumière spectaculaires
Christimas Juke-Box, Spectaculaires, place de la mairie, du 16 décembre 2022 au 1er janvier 2023 inclus

Au demeurant, les illuminations de l’hôtel de ville proposent cette année un nouveau voyage au pays de la musique et du chant intitulé Christmas Juke-Box. Du 16 décembre 2022 au 1er janvier 2023, M. Fernand le tenancier du café des lumières invitera le public à bouger et à danser ensemble sur des morceaux inhabituels du répertoire de Noël : rock, brésilien, africain…

« L’ambition est de traduire la sobriété sans se restreindre à l’austérité. »

Benoit Quero

De la même manière, la fête foraine – très énergivore – semble vouloir s’emparer de ce sujet dans le but d’adapter sa consommation d’énergie. Il est ainsi envisagé une réduction de sa durée, notamment avec une fermeture à 23 h plutôt qu’à minuit. « Je suis persuadé que, là où les évolutions technologiques permettent à Spectaculaires de réaliser de très beaux spectacles de lumière, des fêtes foraines peuvent aussi réduire leur coût énergétique », argumente l’adjoint délégué à la Communication et à l’événementiel. « Je ne doute pas que, petit à petit, nous aurons des fêtes foraines qui utilisent des matériaux de moins en moins coûteux. » Espérons seulement que cela ne prenne pas encore des années…

fete foraine rennes
Fête foraine, place Charles de Gaulles, du 3 décembre 2022 au 2 janvier 2023 © Arnaud Loubry
  • noel créateur place hoche rennes
  • art du feu rennes
  • marché pas pareil rennes 2022
  • noel établis 2022 rennes
  • carmen opera rennes
  • Chamonix opéra rennes

Articles connexes :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
4 ° C
4 °
3.1 °
81 %
6.2kmh
100 %
sam
5 °
dim
4 °
lun
6 °
mar
7 °
mer
5 °