Deux projets ont été retenus par le Comité de sélection de l’appel à projets artistiques Unidivers 2016 : Architexture de Carole Fromenty et Une Obscure échappée de Lionel Tarchala et Nicolas Barette.

 

On voit poindre depuis quelques années le renouveau de techniques traditionnelles de l’artisanat féminin — crochet, broderie, tricot, couture — non seulement dans le champ dit des wearables ou des smart clothing, à la croisée de l’art, du design, de la mode et de la technologie, mais aussi pour donner corps à des données numériques, scientifiques, sociales ou politiques, en bref comme matériau et médium artistiques dans des œuvres qui, loin de former un nouveau genre, dévoilent des approches, des esthétiques et des discours très divers… (Annick Bureaud, Art Press, mai 2013)

Je fuis les grands boulevards trop droits, trop larges qui, par leur rectitude nous donnent tout à voir, englobant volumes, couleurs et textures. Dans les ruelles des villes, nous sommes plus attentifs. Le manque de perspective nous empêche d’apprécier l’architecture dans son ensemble aussi le regard s’accroche aux pignons, aux boutons de portes, aux fissures. Les surfaces craquelées des vieux quartiers sont comme des petites cartographies évoquant des îles et des trajets minuscules. Les peaux neuves des bâtiments récents, souvent tramées de dessins géométriques, rappellent les plans de villes utopiques. Les surfaces trop lisses des miroirs reflètent les nuages donnant l’illusion que le ciel a soudain basculé comme dans les bassins des jardins à la française. J’aime ces petites anfractuosités où poussent la mauvaise graine comme un pied-de-nez aux spécialistes des espaces verts, figurant un micro-oasis quand on le photographie de près. La pollution souvent grise les couleurs, accentue par son fin dépôt les creux, recouvre de son flockage de particules les reliefs et veloute les surfaces.
Cet amour des détails découle-t-il des pratiques de la broderie et du dessin ou bien ai-je aimé la broderie pour la finesse de ces points et le relief qu’elle peut donner aux tissus ? Un peu des deux sans doute. Rebroder des images imprimées lissées par le satin, c’est leur donner du relief, remettre du « toucher », épaissir les plans. La souplesse du fil épouse le tortueux des compositions. Comme dans les ruelles, il faut regarder le détail, avancer point par point. S’arrêter pour voir le trajet effectué par l’aiguille. Guider la main. Observer toujours.

architexture fromenty 8

**************************************

Carole Fromenty
Carole Fromenty

Carole Fromenty est née en 1965, diplômée en design textile de l’EAA Lyon en 1989. Vit et travaille à Rochetaillée sur Saône.

Carole Fromenty s’est tout d’abord spécialisée dans le motif et l’impression textile.

Actuellement inscrite au cœur des courants contemporains réformateurs de la pratique de l’art textile, elle engage dans son travail, un dialogue social et culturel, un commentaire historique, un examen des questions personnelles de l’identité, de l’interdépendance, de l’équilibre. Ses travaux résultent souvent d’une hybridation des genres: dessins, broderies, photographies, tissus et objets s’y mêlent et sont traversés de correspondances et de références multiples.

Elle participe à de nombreuses manifestations d’art textile contemporain en France et à l’étranger (biennales du textile d’Angers, Tournai, Vilnius, Venise, Côme, Mexico…). Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques (acquisition Musée Jean Lurçat et Prix de la création à Vilnius en 2012).

Elle enseigne aussi le design textile à l’Ecole nationale Supérieure des Beaux Arts de Lyon où, de son expérience de designer textile acquise auprès de nombreux éditeurs et studios de création, elle communique son intérêt pour les signes et les motifs et considère le tissu comme un support d’expression actuel, paradoxal, à la fois social et intime, technique et symbolique.

Expositions récentes:

2015 —La Grande Galerie .Savasse. 26
2013 —Du Rhône à la Baltique. Centre Thormann-Speicher. Wismar . Allemagne
2013 —Festival du lin, Chapelle de St Pierre-le-vieux. 76
2012 — Xe triennale internationale des textiles. Musée Lurçat . Angers . 49
2011 —Prix de la création 7th International Biennial of Textile “Vanish/Survive”. Gallery “Arka”. Vilnius. Lituanie
2011 — 7e Triennale Internationale des Arts Textiles Contemporains. Tournai. Belgique
2011 — Galerie Intuiti. Paris. 75
2011 — Biennale du textile. Museo di Palazzo Mocenigo. Venice. Italie
2011 — Magico textil . VI Biennale de l’art textile contemporain. WTA-Aire. Mexico. Mexique
2011 — 4° Concorso europeo per un merletto a fuselli. Museo didattico della Seta – Como .

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom