Deux projets ont été retenus par le Comité de sélection de l’appel à projets artistiques Unidivers 2016 : Architexture de Carole Fromenty et Une Obscure échappée de Lionel Tarchala et Nicolas Barette.

 

J’ai fait construire une double cloison où je me suis caché pour créer. Laissant imaginer que mon absence de 17 mois était due à un voyage au long cours, je n’ai pas bougé d’un pouce mais ma main –la gauche- a tracé des milliers de kilomètres de côtes imaginaires. Philippe Favier, exposition Géographie à l’usage des gauchers, MAC Lyon 2004

Un voyage n’a pas besoin d’être extraordinaire pour susciter une retranscription singulière de ce parcours. Certains artistes plus radicaux comme la poétesse Emily Dickinson n’ont pas dépassé la porte de leur jardin. D’autres comme Joseph Cornell ont glané bouts de papier et objets divers en parcourant leur quartier. D’autres comme Francis Alÿs font d’une escapade entre deux musées le champ d’une expérimentation (The Loser/The Winner) .

D’autres préfèrent faire de leur quotidien le but de leur voyage comme Jean Le Gac. D’autres comme Raymond-Emile Waydelich deviennent archéologues d’une vie fictive ou, pris d’angoisse par l’idée même du voyage, comme Philippe Favier, cartographient leurs déplacements imaginaires. Sans partir plus loin que le bout de ses chaussures, on peut donc inventer ses trajets, tracer des déplacements fictifs, inventorier de faux souvenirs, pour autant de voyages immobiles.

Nous ne voyageons pas pour le plaisir de voyager, que je sache. Nous sommes cons mais pas à ce point.

dit Camier le personnages de Samuel Beckett dans Mercier et Camier (1970) car ce qui importe pour tout créateur c’est avant tout la quête et donc renier l’endroit réel pour en montrer les particularités, voir les imaginer. Partir en vacances, c’est alors vaquer. Partir en vaquances. Ne parle-t-on pas de parcours en nommant la suite d’expériences que fait l’artiste ? Se désorienter quelques fois devient nécessaire pour trouver une échappée. Il n’y a pas de centre-ville fléché dans ce parcours, il faut arpenter et comme le Petit Poucet marquer son trajet de petits cailloux blancs ou d’un fil rouge à la manière de Patrice Loubier. Car le ticket de l’imagination est permanent et le voyage interminable.

7_architexture_carole-fromenty

 

**************************************

Carole Fromenty
Carole Fromenty

Carole Fromenty est née en 1965, diplômée en design textile de l’EAA Lyon en 1989. Vit et travaille à Rochetaillée sur Saône.

Carole Fromenty s’est tout d’abord spécialisée dans le motif et l’impression textile.

Actuellement inscrite au cœur des courants contemporains réformateurs de la pratique de l’art textile, elle engage dans son travail, un dialogue social et culturel, un commentaire historique, un examen des questions personnelles de l’identité, de l’interdépendance, de l’équilibre. Ses travaux résultent souvent d’une hybridation des genres: dessins, broderies, photographies, tissus et objets s’y mêlent et sont traversés de correspondances et de références multiples.

Elle participe à de nombreuses manifestations d’art textile contemporain en France et à l’étranger (biennales du textile d’Angers, Tournai, Vilnius, Venise, Côme, Mexico…). Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques (acquisition Musée Jean Lurçat et Prix de la création à Vilnius en 2012).

Elle enseigne aussi le design textile à l’Ecole nationale Supérieure des Beaux Arts de Lyon où, de son expérience de designer textile acquise auprès de nombreux éditeurs et studios de création, elle communique son intérêt pour les signes et les motifs et considère le tissu comme un support d’expression actuel, paradoxal, à la fois social et intime, technique et symbolique.

Expositions récentes:

2015 —La Grande Galerie .Savasse. 26
2013 —Du Rhône à la Baltique. Centre Thormann-Speicher. Wismar . Allemagne
2013 —Festival du lin, Chapelle de St Pierre-le-vieux. 76
2012 — Xe triennale internationale des textiles. Musée Lurçat . Angers . 49
2011 —Prix de la création 7th International Biennial of Textile “Vanish/Survive”. Gallery “Arka”. Vilnius. Lituanie
2011 — 7e Triennale Internationale des Arts Textiles Contemporains. Tournai. Belgique
2011 — Galerie Intuiti. Paris. 75
2011 — Biennale du textile. Museo di Palazzo Mocenigo. Venice. Italie
2011 — Magico textil . VI Biennale de l’art textile contemporain. WTA-Aire. Mexico. Mexique
2011 — 4° Concorso europeo per un merletto a fuselli. Museo didattico della Seta – Como .

Carole Fromenty : Architexture #7 was last modified: juin 27th, 2016 by Carole Fromenty

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom