Mise en cause dans une affaire de pots-de-vin relayée par le journal satirique, Joëlle Ceccaldi-Raynaud aurait demandé à son équipe d’acheter tous les exemplaires de l’hebdomadaire en vente dans la ville des Hauts-de-Seine.

Impossible d’acheter un exemplaire de l’hebdomadaire satirique paru mercredi dernier, à Puteaux dans les Hauts-de-Seine. Pourquoi ?  La députée-maire UMP de la ville, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, aurait chargé des proches de racheter l’ensemble des exemplaires du journal en vente dans les kiosques de la municipalité. L’élue, qui préside aussi l’Établissement public d’aménagement de la Défense (Epad), n’aurait pas trouvé de son goût un article du vilain canard pointant son implication dans une affaire de pots-de-vin. Qui a dit que toute la presse s’achetait ?…

Canard enchaîné contre Ceccaldi déchaînée > liberté de la presse versus liberté d’achat was last modified: octobre 23rd, 2011 by Unidivers Mag

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom