Cheese : les meilleurs burgers à Rennes !

dans la rubrique Mode Art de vivre Voyages, Rennes Bretagne.

rennes-hamburger-burger-adresses-restaurants

Publié le 03 Nov 2015

Le meilleur burger, le top des burgers, le king burger à Rennes ? Cheese : Unidivers est parti en quête du hamburger ultime ! De fait, ils n’arrêtent pas de faire des petits (pains) dans les villes ; et Rennes n’y coupe pas. Sur place ou à emporter, carnassier ou végétarien, avec ou sans bacon, le burger s’étend partout…

Au point de se décupler sous des formes sophistiquées, parfois authentiques, très souvent marketées. Les puristes le veulent américain, les rigoristes allemand ; d’autres le rêvent ethnique, régionaliste, fermier… Que ces pains renferment autre chose que de la nourriture ne les empêchent pas d’être aimés. Ce que les Québécois appellent le hambourgeois nous énerve ou nous ravit ; en tout cas, le burger passionne.

rennes burgers

La burgerologie est-elle une science d’avenir ? Pour certains, disons-le, sa confection relève de l’art culinaire. Plusieurs critères entrent en compte. L’accompagnement, coleslaw, salades ou les inévitables frites, dont il s’agit de mesurer le dosage du sel, de l’huile (le plus souvent végétale, rarement désormais de bœuf), la saveur, voire le craquant de la peau parfaitement grillée. L’équilibre savant de la garniture sur la viande. La cuisson du steak – poulet, champignons, pour les profanes – l’origine du produit, le facteur biologique, local. La divine proportion des pains – véritable reliquaire – le degré de cuisson, le fait-maison. Le petit plus, le cornichon qui fait la différence, l’oignon rouge, l’ingrédient magique. Et crème de la crème, la sauce : ketchup pour les conservateurs, mayonnaise, burger, moutarde, samouraï pour les progressistes. Ne parlons même pas du fromage, de l’éternelle controverse sur les graines de pavot, la saveur aérienne du bun, le caractère sucré de la tomate. Comme le produit ne suffit pas toujours, les spécialistes du métier plastronnent sur les prix, l’emballage marketing, la communication, l’originalité. Bref, sur la route du burger rennais, Unidivers a dégusté. Résultat : un paysage du hamburger rennais. En vous souhaitant une bun dégustation !

Le top : Snack My Dwitch Up

Snack my dwitch'up

Le palace du burger rennais, rue de la Visitation. Une viande à tomber de plaisir, hachée sous les yeux des clients, un pain du boulanger parfaitement cuit, un assaisonnement maison relevé par le chef (mayo, burger, curry, poivre, piment, ail ou sauce blanche), des frites maison dorées et croustillantes (ce qui est rarement le cas). Le patron renouvelle et améliore ses recettes régulièrement. Par exemple, en remplaçant le bacon par des tranches de lard : un délice. Le tout dans un accueil presque familial, un décor 90’s – la référence à Prodigy et Pulp Fiction – un espace certes petit, mais très convivial.

snack my dwitch upLa terrasse de la rue de la Visitation est parfaite pour déguster ces produits simples et exquis. À noter, pour les végétariens, que le patron confectionne avec amour des légumes épicés, poivrons, aubergines, échalotes et même un œuf au plat. Mention spéciale de la rédaction : le Double Cheese Bacon, un steak de 100 grammes nappé d’un couple de cheddar, un bacon croustillant, une foliation équilibrée d’oignons rouges, de tomates et de salades, le tout dans un pain aéré, pour ne pas dire aérien. Menu hamburger avec frites entre 8, 50 et 10 euros. 10 et 12 euros avec la boisson. Menu enfant sur demande. Présent sur le distributeur Cocourse.

Adresse, plan et horaires de Snack My Dwitch Up

 

Bistrot burger : La burger attitude

burger attitude La Route du burger (dite aussi route 295 en référence au nombre de calories…) démarre rue Penhoët avec Poutine Bro et transite par Sainte-Anne avec Deiz Mat Burger et Ethnic Food. Elle se termine en apothéose rue de Saint-Malo, avec Back to the 60’s et La Burger Attitude. L’ambiance est au bistrot et à la décontraction. L’emballage marketing promet de l’authentique : les hamburgers confirment !

burger_attitude-rennesA La Burger Attitude, rue de Saint-Malo les produits sont achetés en fonction des saisons et localement pour des recettes travaillées et originales. La maison cuisine des burgers à la française en s’inspirant de spécialités régionales. Ainsi, en automne, découvrez le Forestier : hamburger aux champignons à la crème, flambés au cognac. Envie de sensations fortes ? Préférez le Pare-Fumée : du bacon, du lard, du comté, du steak, le tout relevé par une délicieuse sauce barbecue. Ce bistrot burger sait innover et surprendre sa clientèle jusqu’aux pâtisseries préparées le matin : far breton et succulent cheese-cake au rendez-vous. Hamburger seul à 8 € ; menu hamburger frites de 11 à 13 € ; boisson 3 € ; menu bon enfant à 5,50 €.

Adresse, plan et horaires de La burger attitude


Le burger itinérant : Le gourmet vagabond

gourmet vagabond Ce food truck (camion-restaurant) se déplace entre place Hoche, République et Villejean. Idéal pour manger sur le pouce. Les hamburgers ne sont pas gigantesques, mais les cuisiniers font preuve d’une inventivité réjouissante pour les papilles. Légumes confits, Curé nantais, huile d’olive aillée, miel, roquette…

burger gourment vagabondPrenez donc le Victor, un ovni dans le paysage du burger : du magret de canard relevé par un radis noir croquant et du gingembre confit, le tout dans un bun aux céréales. Le camion propose aussi des salades et des frites inédites, très sucrées en bouche. Menu de 8 à 12 €. P’tit Gourmet pour les enfants, 4,50 euros le burger, 6 euros avec les frites.

Le gourmet vagabond

*


Et les autres ? Certes, il y en a d’autres tout à fait fréquentables :

burger cook cook rennesDans la famille des foodtruck, il y a aussi Cook Cook : une offre alléchante. Le camion restaurant fabrique ses burgers en partenariat avec des fournisseurs locaux. L’inventivité est la grande force de cet itinérant du burger : la carte change au fil des semaines et des saisons ; chaque ingrédient est travaillé de manière unique. Les prix sont très raisonnables et, chose importante dans le Paysage Hamburgé Rennais, le foodtruck se déplace en dehors du centre-ville à Saint-Jacques par Clémenceau et la route de Lorient. Sympa.

rennes big fernandBig Fernand, le dernier ouvert à Rennes, appartient à une chaîne parisienne qui vient de s’implanter sur la dalle du Colombier. Les burgers y sont bons, mais le rapport qualité-prix médiocre (11 euros le burger seul, le tarif est un tantinet inconvenant !) et l’emballage marketing terrien sans être terreux pourront fatiguer (« Bien le bonjour ! » avant la commande puis « Vous resterez bien manger avec nous ?! » vous demande le caissier avec cette étrange hospitalité qui consiste à vous offrir le droit de vous asseoir gratuitement chez lui pour déguster le menu à 15€ que vous venez de lui régler…). Il ne suffit pas de paraître authentique hype friendly pour l’être… Bien sûr, pas de menu enfant, cela ne va pas du tout avec le concept !

roadside rennesRoadside, rue Maréchal Joffre, se pare d’une communication également marketée pour des burgers moins élaborés ; les prix, par contre, restent tout à fait abordables : un menu hamburger, frites et boisson coûtent autour de 10-12 €. Un bon équilibre qualité-prix.

Buffalo Burger, 5 quai Lammeais. Très proches des burgers de Roadside, mais en un peu plus cher et un peu moins bon… Un rapport qualité-prix moyen malgré la sympathique proposition de frites de patates douces en sus des classiques. [L’établissement a fermé en octobre 2016]

back to the 60's Back to the 60’s, rue de Saint-Malo, propose une carte fournie, mais assez chère. Qui plus est, l’ambiance american diner échoue à faire oublier le manque de saveur patent des produits. Comptez entre 15 et 20 €.

burger chez charly Le Burger Chez Charly est situé au 42 rue Legraverend. Snack convivial, un brin restaurant, propose un hamburger dans sa carte : soit boucher, soit vege. Le produit est simple mais efficace : pains bio, sauces relevées (crème échalotte sur le cheddar : un délice), oignons confits au miel ou au cidre. Un burger sans prétention pour un prix abordable : 5, 50 euros seul, 8,50 euros hamburger + frites sur place, 7 euros à emporter. Si on est encore loin du burger ultime, on peut quand même y faire une halte avant de reprendre la quête !

only burger rennesPetit et bien moins visible, Only Burger, sis rue Saint-Melaine, joue aussi la carte de l’authenticité américaine. Si l’originalité n’est pas de mise, les préparations sont convenables. L’endroit ne possède pas une grande force d’attraction, mais les menus présentent un rapport qualité-prix assez bon.

frogs and friends rennes

Situé au 13 rue de la Monnaie, Frogs & Friends vient de se rebaptiser Fox & Friends (étant donné que le sobriquet dévolu aux Français par nos amis Anglais pouvait être mal perçu…). Son plat principal est un hamburger assez bon, mais peu dodu et mal servi en potasses.

*
C’est déjà beaucoup pour une ville ! Et pourtant, il en reste… C’est le commerce triangulaire de la place Sainte-Anne que nous vous… déconseillons !

poutine bro Poutine Bro est situé rue de Penhoët. Spécialisé dans le plat éponyme canadien, il propose des bagels corrects et des burgers très lourds et sans intérêt.


Ethnic Food ethnic food
n’a d’ethnique que le nom. Si ce fast-food possède des avantages – sa terrasse sur la place Saint-Anne, son ouverture dominicale et sa carte économique –, ne vous attendez pas à manger un bon hamburger, mais du médiocre surgelé. Un autre, pas meilleur, se trouve rue de la Binquenais (entre les métros Clémenceau et Italie)

Deiz mat burgerPour la fin (mais pas la faim), il y a Deiz Mat Burger, place Saint-Anne, une nouvelle enseigne installée à la place du Métro Kebab qui se la joue brezhoneg. Pain mou et insipide comme les frites molles et sans goût à l’image de la viande mal cuite… 8, 50 à 14 euros le menu.

speed burger rennesAh si, il y a aussi sur le Mail François Mitterand Speed Burger qui livre des hamburgers un peu moins mauvais que leurs frites vraiment peu ragoûtantes.

Et voilà qu’un peu moins indigeste et insipide que Mac Donald et Quick, Burger King vient de s’installer à Rennes à Saint-Grégoire. On vous en dira plus, peut-être, sur ce soi-disant roi…

Quinze adresses ! De quoi battre le record mondial de Kobayashi : 69 hamburgers en 8 minutes. Et si nous en avons oublié un (ou plusieurs), que vous les avez trouvés miam, mouais ou carrément beurk, merci de nous le signaler pour que notre rédaction aille le tester !


 

Cheese : les meilleurs burgers à Rennes ! was last modified: octobre 23rd, 2016 by Rennes