Traque terroriste à Bruxelles : un atomium des cellules islamistes ?

dans la rubrique Faits de société, Politique.

atomium Bruxelles

Publié le 17 Mar 2016

Bruxelles, ses frites, son atomium, ses drapeaux de Daech… Avec une investigation qui ne cesse en Belgique de mettre au jour certaines cellules terroristes liées aux attentats de Paris, on est en droit de se poser cette question : et si la bouillante Bruxelles que l’on croyait être la planque idéale et la plaque tournante des fanatiques devenait le lieu de perdition de l’organisation état islamique, de son atomisation ? Daech dans la dèche à Bruxelles…

 

Un drapeau de Deach a été retrouvé près du corps de l’homme abattu mardi par la police lors d’une perquisition dans la banlieue de la capitale belge, identifié comme Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans. Interpellés mardi soir, deux hommes ont été relâchés. Deux suspects sont toujours en fuite.

Les deux fugitifs seraient les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, figures du grand banditisme âgés respectivement de 27 et 30 ans. L’un serait recherché pour terrorisme, l’autre pour une peine à exécuter. La police belge diffuse actuellement le portrait-robot d’un individu de type nord-africain et âgé de 25 à 28 ans. Il mesure 1m85 et est de corpulence mince. Il a le teint mat et il portait une casquette blanche. Les enquêteurs recueillent toutes informations sur ce fugitif très dangereux au 0800.30.300.

Connaissant l’amour quasi stalinien des terroristes islamistes pour la culture, l’art et l’humanisme, ils ont peut-être trouvé refuge dans une grande prison de fer. Ad hoc la  sculpture Atomium ! C’est un monument de Bruxelles construit à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958 et représentant la maille conventionnelle du cristal de fer agrandie 165 milliards de fois.

L’Atomium est un monument de Bruxelles, en Belgique, construit à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958 et représentant la maille conventionnelle du cristal de fer (structure cubique centrée) agrandie 165 milliards de fois. Elle est située à Laeken sur le plateau du Heysel où eut lieu cette exposition.L’Atomium a été imaginé par l’ingénieur André Waterkeyn et érigé par les architectes André et Jean Polak pour l’Exposition universelle de 1958 à Bruxelles en Belgique. Edifice à mi-chemin entre la sculpture et l’architecture qui culmine à 102 m, l’Atomium est devenu, au même titre que le Manneken Pis et la Grand-Place, un symbole de la capitale de la Belgique. Adresse : Avenue de l’Atomium, 1020 Bruxelles, Belgique.

atomium-bruxelles-daech-terrorisme-isis

Traque terroriste à Bruxelles : un atomium des cellules islamistes ? was last modified: mars 17th, 2016 by Michel Heffe