C’est dans l’espace intimiste du jardin de la Maison de la poésie que Bruit Noir, le nouveau projet de Pascal Bouaziz (Mendelson) s’est produit dans le cadre de l’édition 2016 des Tombées de la Nuit. Pas de pluie, mais un torrent de mots claquants et de percussions poétiques. L’humour en plus !

 

bruit noirL’humour commence avec l’annonce sur le site de Mendelson de la venue à Rennes le dimanche 3 juillet 2016 (soir du quart de final France vs Islande de l’Euro 2016) du duo Bruit Noir présentée comme une manifestation anti-football… L’introduction du concert par Pascal Bouaziz tient la corde, humour noir et pince-sans-rire, sans musique la diction de Bouaziz est déjà promesse de surprenantes envolées, de digressions savamment autant que suavement désabusées.

J’ai pas d’idée sur le fait de ne pas avoir d’idées…. Qui veut aller manifester pour la suppression de l’humanité ? (Manifestations, Bruit Noir)

bruit noirBruit Noir, c’est l’association brute des musiques minimales et percutantes de Jean-Michel Pires et des mots improvisés de Pascal Bouaziz. Les deux sont membres depuis plus de quinze ans de l’impressionnant groupe Mendelson.

Si Pires a multiplié les collaborations (Bed, The Married Monk, Bosco, NLF3 ou… Michel Houellebecq), il est également un créateur à part entière, comme le prouvent ses projets personnels, Headphone et Mimo The Maker. Bouaziz lui, trouvait jusqu’à présent un écrin à la hauteur de ses textes ciselés, poétiques aux longueurs apoplectiques, dans le projet Mendelson. Invité par Pires a poser un texte sur l’une de ses musiques, les deux se retrouveront avec une quinzaine de titres. Monologues intérieurs improvisés, sorte de stream of consciouness (cher à Kerouac ou Ginsberg), les mots chantants sans être chantés seraient, selon Bouaziz, moins le bruit noir, reste sonique du big bang que le magma sonore qu’on entend dans la tête des gens « si on s’en approche de très près ».

bruit-noir_rennes_concertPrès des gens Bruit Noir le fut en cette fin d’après-midi estivale rennaise à la météo hésitante. Et le spectacle oscille, hésite lui aussi… Le duo égrène les dix titres de l’album I/III paru à la date fatidique du 13 novembre 2015 (du perturbant Requiem à l’émouvant Joy Division en passant par les si agréablement agaçants Low Cost et La province).

Mais entre chaque composition, Pascal Bouaziz gratifie une audience de plus en plus attentive et décontractée de présentations/considérations improvisées, gentiment provocantes et toujours fort bien tournées. La voix grave, faussement naïve et hésitante, aux résonances lumineusement caverneuses, est maîtrisée et modulée fort agréablement. Et l’ensemble se révèle dans toute sa pertinence, l’ironie à la fois mordante et pleinement humaniste de Bouaziz vit et s’agglomère avec brillance aux sonorités rêches et rythmées de Pires. bruit noirEntre stand-up d’un orateur à la poésie moderne évocatrice et performance musicale la scène devient l’espace idéal du projet Bruit Noir qui, malgré l’indéniable talent de ces deux auteurs, peinait à convaincre sur disque.

Pascal Bouaziz aura bien insisté sur ce fait historique que lui-même et Mendelson ne s’étaient pas produits sur une scène rennaise depuis presque 20 ans… Un grand merci doit être rendu aux Tombées de la Nuit d’avoir rendu possible cette belle rencontre et il serait fort dommage d’attendre encore 20 ans avant de revoir Bouaziz sur une scène rennaise. D’autant que cet auteur interprète au charme si singulier fera paraître le 19 août 2016 un album solo, Haïkus, d’une remarquable qualité (lequel a été précédé par l’édition du livre Passages, aux éditions Le mot et le reste).

Bruit Noir dimanche 3 juillet 2016 aux Tombées de la Nuit


Bruit Noir album I/III, Ici d’ailleurs, 2015

Pascal Bouaziz Haïkus, Ici d’ailleurs, 2016

Pascal Bouaziz Passages, Le Mot et le reste 2015, 176 pages, 17 €

Bruit Noir bombe les mots aux Tombées de la Nuit was last modified: janvier 4th, 2017 by Thierry Jolif
La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l'ouvrage "Sur la route des plus belles légendes celtes" (Arthaud, 2013) thierry.jolif [@] unidivers .fr

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom