Brigitte Chevet fait son cinéma au Carré VIP

dans la rubrique Cinéma, Rennes.

Brigitte Chevet

Publié le 27 Oct 2016

Brigitte Chevet est l’invitée du Carré VIP (VieillePie), l’émission de radio dédiée aux femmes de plus de 50 ans (mais pas exclusivement !). Codiffusée par RCF Radio Alpha et Unidivers.fr, retrouvez Marie-Christine Biet et ses invitées deux fois par mois à la radio et sur le web.

 

 

Le Carré VIP ou vieilles pies — prononcez comme vous voudrez — est une émission dédiée aux femmes, les dé-ménagères de plus de 50 ans. Leur temps de cerveau humain disponible est plus consacré aux autres, à l’art, aux affaires, à la littérature, à la politique… qu’au plumeau, au brushing et à la fashion.

La VIP du 26 octobre est Brigitte Chevet, documentariste. Elle vient de sortir Les Voleurs de feu, film sur la situation de l’énergie solaire en Bretagne. Sa carrière va du film historique d’archives au tournage en immersion, de l’histoire des femmes en passant par l’enquête écologique ou politique, le portrait intime, le récit d’histoires locales comme de thèmes universels. Son grand bonheur est de filmer le monde réel, en suscitant la curiosité, la réflexion, le sentiment d’humanité partagé. Avec humour, si possible !

Sa « déclaration d’amour » va vers Laurence, tenancière du bar la Timonerie. « Toujours souriante, soir et matin, toujours accueillante. On se sent bien chez elle. Je suis attachée à ce métier, son rôle “social” et je m’inquiète de la disparition des bistrots et par conséquent de ces brèves de comptoir savoureuses ».

Son coup de cœur va à « celle qui fait buter les choses »: Hadda Guerchouche. Née en Algérie, atteinte de la polio à un an – quand on ne vaccinait pas les bébés d’origine algérienne – sa famille est venue en France pour pouvoir la soigner. Médaillée d’or de natation aux jeux de Barcelone handisport, sous les couleurs françaises, elle est aujourd’hui coach sportive. Son but est d’aider les « handis » – comme elle dit – à se réconcilier avec leur corps, grâce au sport. Elle donne des cours de natation bénévolement à la piscine Bréquigny à Rennes. En 2001, Brigitte Chevet a réalisé un film sur Hadda, en la suivant un peu partout : « elle a fait bouger les choses dans le regard des gens sur le handicap. Réticente avant d’accepter le film, elle m’avait demandé de m’asseoir dans un fauteuil pendant une soirée, aller au restaurant, etc. C’était très formateur ! J’ai beaucoup ri avec elle. C’est quelqu’un de très volontaire malgré les difficultés ».

Son coup de gueule : l’entropie parisienne, le fait de la centralisation forcenée, y compris dans les esprits.

Son secret pour rester en forme ? Le tai-chi qu’elle pratique depuis bientôt 20 ans.
Programmation musicale : Sophisticated Lady, de Ella Fiztgerald, À la faveur de l’automne de Tété (pour rendre hommage à sa saison préférée !) et Beyrouth de Ibrahim Maalouf.

Au Carré VIP, il est aussi question du livre de la VIP Marilyn Degrenne (L’ABC…Z des héroïnes est désormais présent en librairie) et l’initiative d’une auditrice malouine qui collecte du linge de maison pour le porter à la mairie de Beaucé, afin de contribuer à l’équipement du Mainhotel qui accueille des réfugiés de Calais.

Brigitte Chevet fait son cinéma au Carré VIP was last modified: octobre 27th, 2016 by Rennes