Au voyageur attentif, rien ne vaut le compagnonnage d’un écrivain. Ce que propose La Bretagne des écrivains. C’est avec bonheur que le lecteur suivra Xavier Grall, Pierre-Jakez Hélias, J-M-G Le Clézio, Paul Guimard, Georges Perros, Elie Fréron, Saint-Pol-Roux, Guillevic ou Jean-Pierre Calloc’h par les chemins et les rues qu’ils ont parcourus. Merci à ce second opus que les éditions Alexandrines consacrent à la Bretagne.

 

Le principe de cette collection « Sur les pas des écrivains » (la seule de l’éditeur) fait voyager dans les régions de France sans les décrire comme des guides touristiques, mais en puisant dans les mots des grands auteurs, eux-mêmes présentés par un biographe. Une sélection et des choix assurés par un directeur d’ouvrage. Pour le coup, Alain-Gabriel Monot, professeur de lettres à l’université de Bretagne occidentale et directeur de la revue Hopala !

Visiblement, il n’enseigne pas la géographie, car cet ouvrage sous-titré « de Vannes à Brest » nous entraîne d’abord en presqu’ile de Rhuys et à Redon, mais on lui pardonnera ces écarts ! D’autant plus qu’ils nous font découvrir de parfaits inconnus du grand public. Commençons par la sous-préfecture des bords de Vilaine avec Arthur Bernède. Son nom ne vous dit rien ? Belphégor… c’est lui ! Le « romancier populaire » (épitaphe qu’il souhaitait) écrivit plus de deux-cents romans policiers ou historiques (Surcouf, Vidocq, Judex…). La plaque apposée au 21, rue du Port à Redon avait disparu jusqu’à ce que la ville lui rende hommage au moment de la sortie du film de Jean-Paul Salomé.

bretagne, écrivains, vannes, brestFilons maintenant à Sarzeau. Quelques panneaux relatent la mémoire de Marie Le Franc qui reçut le prix Femina en 1927 pour Grand-Louis l’innocent. Elle s’était « dépaysée » au Québec, partageant le quotidien des colons de Gaspésie, comme Anita Conti le faisait avec les pêcheurs à la morue. Si le nom de Lesage n’est pas étranger aux étudiants rennais qui empruntent la rue entre la fac de Sciences éco et le restau U de la rue Jean Guéhenno, savent-ils qui était Alain-René Lesage ? Orphelin spolié par ses tuteurs, il a tourné le dos à son pays de Rhuys qu’il va repeindre aux couleurs de l’Espagne dans l’Histoire de Gil Blas. Seule trace de ses premières années à Sarzeau : son buste et son nom sur une plaque.

Le lecteur peut continuer son jeu de l’oie pour savoir quel pays se cache dans les romans d’Irène Frain, quel était le quotidien d’Henri Quéffelec, où est le port d’attache de Jean-Marie le Clézio… « Tout Jeu de l’oie a ses règles » affirmait Jean Markale dans sa Petite encyclopédie du Graal, dont Annaïg Queillé rappelle « la fascination pour la Matière de Bretagne dans toute l’Europe ». Animé du même amour de la culture celtique, Yves Debroise brosse le tableau du « barde de Nizon », le fameux Théodore Hersart de la Villemarqué que nous vous encourageons à relire au pied de sa statue sur la discrète et charmante place Lovignon à Quimperlé.

On flânera à Quimper sur les berges de l’Odet longées par les marronniers et les ponts de fer qui dessinent une terre céleste où, pour Max Jacob, « Adam et Eve sont nés ». Glissons-nous dans le manoir de Kerisper où Octave Mirbeau écrivit l’Abbé Jules que Mallarmé qualifia d’« œuvre magistrale ». On poussera jusqu’à l’île de Sein (re)lire Jean-Pierre Abraham. Quant à moi, je me poste devant la grille de la « maison aux canons » à l’Ile-aux-Moines pour faire groupie de Gilles Martin-Chauffier, lequel « donne aux Bretons des raisons d’espérer un avenir plus florissant dans une Europe aux mille et une promesses ».

La Bretagne des écrivains (de Vannes à Brest). Sous la direction d’Alain-Gabriel Monot, aux éditions Alexandrines, 322 p., illustré de photos et dessins. 17 €

 

*

La Bretagne des écrivains (de Vannes à Brest) : pèlerinage littéraire

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom