LA BRETAGNE CRÉE UNE AGENCE BRETONNE DE LA BIODIVERSITÉ

    La Bretagne s’engage à mieux préserver la richesse de sa biodiversité. Le mardi 23 avril 2019, à Rennes, la Conférence bretonne de la biodiversité s’est réunie à l’initiative de l’État et de la Région Bretagne. Dans ses différentes composantes, terrestre, aquatique et marine, la biodiversité fait partie intrinsèque de l’identité et de la richesse des territoires bretons, qu’ils soient urbains, ruraux ou littoraux. Cette conférence a permis d’échanger sur la déclinaison en région du Plan national pour la biodiversité lancé par le Gouvernement, la démarche régionale Breizh COP et la création d’une future Agence bretonne de la biodiversité fin 2019. Communiqué.

    agence bretonne biodiversité

    La biodiversité, au cœur de l’attractivité des territoires

    La biodiversité nous est indispensable. Présente partout, elle nous rend des services irremplaçables. L’avenir de la vie sur terre et des sociétés humaines dépend du bon état des milieux naturels et des espèces. En Bretagne, cette biodiversité est particulièrement exceptionnelle. Elle constitue une richesse ; la préserver représente un enjeu majeur.

    Se donner des ambitions sur le moyen terme

    Sous le co-pilotage de Philippe Mazenc, Secrétaire général aux affaires régionales représentant la Préfète de région, et de Thierry Burlot, Vice-président de la Région Bretagne à l’environnement, l’eau, la biodiversité et le climat, la Conférence bretonne de la biodiversité s’est réunie le mardi 23 avril à Rennes 2019. Ses 130 membres ont notamment pu échanger sur les orientations devant permettre d’apporter des réponses régionales aux enjeux de préservation et de reconquête de la biodiversité.

    À cette occasion, Simone Saillant, adjointe au directeur de l’eau et de la biodiversité au Ministère de la transition écologique et solidaire, a présenté les opportunités liées à la déclinaison régionale du Plan national pour la biodiversité, en lien avec les démarches initiées au niveau régional, dans le cadre de la Breizh COP.

    L’objectif commun est de renforcer la mobilisation et de mieux coordonner les acteurs pour : – mettre la biodiversité au cœur de la société et mobiliser le plus grand nombre ;

    – préserver ce qui est menacé ou fragile, notamment à travers la gestion des espaces naturels protégés, et la reconquête des espaces de biodiversité partout où c’est possible ;
    – accompagner les collectivités et acteurs socio-économiques pour limiter les pressions qui dégradent les écosystèmes, comme l’artificialisation des sols, et développer une économie moins polluante visant une réduction de l’impact sur la biodiversité ;

    – structurer la connaissance et diffuser l’information sur les espèces et les milieux, leur résilience et leurs interactions avec l’être humain, pour éduquer, sensibiliser et donner les moyens à chacun d’agir à son niveau.

    agence bretonne biodiversitéCréation d’une agence bretonne de la biodiversité pour renforcer la capacité d’action

    L’État et le Conseil régional partagent une ambition forte sur le sujet de la biodiversité. Ils se sont engagés, avec l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et les autres acteurs concernés, en particulier les Départements des Côtes d’Armor, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine, à construire une Agence régionale de la biodiversité. Cette agence vise à accompagner l’émergence d’initiatives locales concertées, cohérentes et durables. Pour cela, elle devra déployer une capacité opérationnelle forte dans ses trois composantes, terrestre, aquatique et marine, en matière d’expertise et d’appui aux territoires et aux acteurs qui souhaitent s’engager dans la préservation et la reconquête de la biodiversité : acquisition et capitalisation de la connaissance, plans d’actions dans la mise en œuvre de la trame verte et bleue, sensibilisation des acteurs économiques et du grand public… Territoires et acteurs sont appelés à être, tour à tour, contributeurs et bénéficiaires des services rendus par la future Agence bretonne de la biodiversité (ABB). L’agence devra par ailleurs entretenir un lien fort avec les citoyens, acteurs essentiels de la reconquête de la biodiversité.

    Cette conférence régionale a également permis de préciser les missions, les moyens et la gouvernance de cette future agence. Un établissement public de coopération environnementale (EPCE) sera créé pour rassembler une communauté d’acteurs et apporter des réponses en faveur de la reconquête de la biodiversité.

    La création de cette nouvelle agence régionale est prévue à la fin de l’automne 2019.

    Communiqué

    Laisser une réponse

    SVP rédigez votre commentaire
    Merci d'inscrire votre nom