La Bibliothèque nationale de France (BNF) présente, du 16 mai au 13 août 2017, l’exposition La Bibliothèque, la nuit. Le titre s’inspire d’un ouvrage de l’écrivain Alberto Manguel. Le sujet s’avère d’autant plus passionnant que la technologie employée est complètement immersive. Au total, dix bibliothèques mythiques, réelles ou imaginaires sont découvertes. Une exposition à ne pas manquer.

BNF réalité virtuelleDans les méandres de la gigantesque BnF, vous trouveriez parmi les étagères un livre de l’auteur Alberto Manguel, La Bibliothèque, la nuit. Dans cet essai, ce bibliophile livre avec passion et érudition ses réflexions sur le caractère à la fois sacré et destructeur des bibliothèques. L’ouvrage foisonne d’anecdotes et entraîne le lecteur dans un voyage incroyable autour du monde et des siècles. Que la Bibliothèque nationale de France fasse une exposition à partir de ce sujet n’a rien d’étonnant : toute bibliothèque contient virtuellement toutes les autres. Seulement, pour cet événement, la scénographie a choisi d’utiliser la réalité virtuelle pour proposer au spectateur une expérience immersive proprement incroyable.

BNF réalité virtuelleL’exposition est divisée en 3 parties distinctes et significatives. La première, traditionnelle, montre des pièces issues des collections de la BnF sur l’imaginaire des bibliothèques. Le spectateur pourra y admirer tableaux, maquettes, ex-libris et ouvrages rares. La deuxième constite en une reproduction de bibliothèque : la visite s’augmente d’un jeu de son et lumière aussi esthétique que ludique. Cette antichambre introduit la dernière partie, à savoir la visite en réalité virtuelle. Une étagère coulisse, et voilà le spectateur plongé dans une troisième pièce fabuleuse, sobrement éclairée de quelques lampes vertes. Cet espace se présente comme un hybride entre salle de lecture lambrissée et forêts nocturnes. La progression au sein de l’exposition inscrit la réalité virtuelle comme une nouvelle forme muséale, à la fois disruptive et en continuité par rapport à une scénographie traditionnelle.

Qu’entend-on par réalité virtuelle ? Les spectateurs, par petits groupes, sont invités à mettre un casque audio et des lunettes 3D. Chacun s’assoit alors à une table. La technologie s’avère très intuitive : il suffit de sélectionner sa langue puis la bibliothèque que l’on souhaite visiter. La visite des dix bibliothèques prend environ une heure. Cette nouvelle technologie, entre autres, permettra à l’avenir de révolutionner les modes de tourisme, notamment celui du tourisme culturel. Chaque bibliothèque s’accompagne d’une mise en scène de Robert Lepage et de la compagnie Ex Machina, mêlant voix off, musique et animations explicatives ou artistiques.

BNF réalité virtuelleEnvie de visiter la bibliothèque d’Alexandrie ? Ou celle du Nautilus, d’après le roman de Jules Verne ? Ou de découvrir la Bibliothèque du Congrès, à Washington ? Ou encore Sainte-Geneviève, à Paris ? Au total, ce sont dix bibliothèques, réelles, imaginaires ou mythiques qui sont offertes au regard du spectateur. L’immersion est totale : il suffit de tourner sur sa chaise pour regarder à gauche, à droite, devant, derrière, en haut et en bas. La technologie, bien entendu, demande encore à être perfectionnée, notamment sur la qualité de l’image. Mais le résultat demeure spectaculaire, tout en conservaant son caractère érudit. Nous voilà plongés dans le cosmos, entouré par les flammes de la guerre à Sarajevo, voisin des fantômes de la Bibliothèque universitaire de Copenhague ou des moines de la Bibliothèque de l’abbaye d’Admont, en Autriche. Des animations viennent pimenter le tout, par exemple ces oiseaux, directement sortis d’un livre, qui se mettent à voler sous le dôme de la Bibliothèque d’Ottawa. Sous nos yeux, les lignes architecturales des bibliothèques se crayonnent, les bâtiments s’érigent, parfois se détruisent. Un formidable voyage dans le temps et l’espace…

Exposition La Bibliothèque la nuit, 16 mai – 13 août 2017 

mardi – samedi de 10h à 19h
dimanche de 13h à 19h (fermeture des caisses à 18h)
fermé lundi et jours fériés
Uniquement sur réservation en ligne sur le site de la FNAC (10,60 €, tarif réduit 8,60 €) ou au 0892 684 694 jusqu’à la veille de la visite ou sur place (9 €, tarif réduit 7 €) le jour de la visite dans la limite des places disponibles.
Accessible à partir de 13 ans.

Consulter le site de la BnF

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom