Block Party Battle VII au Triangle : la passion du hip-hop

Le hip-hop est un mouvement culturel, musical et artistique apparu aux États-Unis à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il s’est répandu dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. Aujourd’hui, il est pratiqué dans le monde entier. Notammnent à Rennes où s’est déroulé le 24 mai 2014 le Block Party Battle VII à l’auditorium du Triangle. Le public était au rendez-vous pour cette 7e édition pleine d’énergie. Animé par deux speakers et DJ Freshhh aux platines, ce rendez-vous tout en énergie a réjoui les amateurs de hip-hop et, plus largement, de danse et d’expression corporelle.

 

Un festival rennais qui a pris ses marques

Les premières années, le rendez-vous avait lieu dans la salle Archipel du Triangle. Permettant au public et aux danseurs de se disposer en cercle (idéal pour ce type d’organisation), elle accusait néanmoins une capacité limitée. Depuis cinq ans, l’auditorium offre visibilité totale (pour les artistes comme le public) et une jauge importante.

Si certains danseurs étaient invités, d’autres se sont inscrits à l’événement de leur propre chef. Ils sont venus des quatre coins de l’Ouest de la France (de Caen à Paris en passant par Nantes). Les battles se divisaient en deux catégories de compétitions : les 1 vs 1 en danse debout, les crew de 5 vs 5 en break dance.

Qui dit compétition, dit jury. Cette année, il était constitué de danseurs expérimentés et spécialisés. Reconnus autant par le monde du Hip Hop que par le grand public, ils présentent un niveau régional, national, voire international. Cette année, le trio était composé de Bruce, Franco et Youri (X-Trem Fusion). À la fin de chaque épreuve, chacun votait pour leur préféré. En cas d’égalité, un membre de chaque crew (équipe) était choisi comme représentant pour une confrontation en 1 vs 1 (un contre un) afin de les départager.

Hector, speaker et organisateur depuis 2 ans, explique que l’objectif est de « toujours ramener une petite « tête » d’affiche qui donne du challenge pour les autres compétiteurs et comble les spectateurs. » De fait, chaque année recèle son lot de surprises : type de performance mis à l’honneur, nombre de personnes par équipe, mélanges de spécialités… Des spectacles différents qui renouvellent constamment l’univers du hip-hop.

Bien plus qu’une danse…

Généralement perçu comme un sport, il s’agit avant tout d’une culture. Mal connu et cible de préjugés, cette discipline permet d’extérioriser ses émotions d’une manière ludique. Bboy AY1, danseur et capoeiriste dans la Compagnie Ladaïnha et dans Echos-Liés, souligne que « le hip-hop véhicule un message d’énergie positive,d’une danse qui se vit pleinement. Discipline très variée, il y a de nombreuses techniques telles que la danse au sol, le break et bien d’autres. »

Au final, chacun peut y trouver de fortes satisfactions à condition que la passion se double d’efforts soutenus. En pratique, certains préféreront l’esprit compétitif des confrontations en 1 vs 1 tandis que d’autres seront plus attirés par la complicité en crew. Une chose est sûre, chaque battle est empli de rivalité et de défi. Mais que la tension soit présente avant la prestation ou qu’elle se crée durant son déroulement, le public du Triangle à constater avec admiration que ce genre de combat se réglait par… le talent.

Les gagnants de Block Party Battle VII 


Dans la catégorie 1 vs 1 (danse debout All Style):
1er: Afrik1 (membre de la Compagnie X-Trem Fusion) 2nd : Aurélien (membre de la Compagnie X-Trem Fusion)

Dans la catégorie 5 vs 5 (break dance) :
1er: X-Trem Fusion (crew composé de 2 danseurs de X-Trem Fusion et de 3 danseurs rennais) 2nd : Les Klandest1 (Morlaix)

Félicitations !

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom