sam 18 septembre 2021

BIENNALE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE À PARIS PREMIÈRE ÉDITION 18 SEPT AU 17 OCT 2021

La biennale photoclimat, un festival artistique, écologique et pédagogique. Dérèglement climatique, pollution, sécheresse ou encore pénurie alimentaire, nombreuses sont les problématiques auxquelles nous sommes confrontés et qui tenderont à s’amplifier dans les années à venir.

Photo climat Paris
Photo Facebook : au parc zoologioque (Paris)

L’origine anthropique de ces catastrophes écologiques n’est plus à démontrer. Depuis la révolution industrielle, nos sociétés et modes de consommation fragilisent l’équilibre de la planète et soumettent l’environnement aux caprices humains. Comment agir pour affronter les défis que pose l’Anthropocène ? Comment valoriser le travail que mènent les associations et ONG environnementales ? Quelle est la place de l’art dans la lutte écologique ? Ces différents questionnements ont motivé l’artiste photographe Nicolas Henry et l’association Letourdunmonde à produire la Biennale sociale et environnementale Photoclimat qui aura lieu du 18 septembre au 17 octobre 2021.

Photo climat Paris

Photoclimat propose un parcours à travers onze lieux en plein cœur de Paris et six institutions du Grand Paris. Y seront exposés une trentaine d’artistes engagés dont les œuvres participent à mettre en lumière des enjeux environnementaux et sociaux. Les différentes expositions ont pour objectif de sensibiliser le public sur ces problématiques et de valoriser le travail mené par les ONG et associations. Photoclimat promeut également l’éco-conception dans la production artistique grâce à une scénographie qui intègre le principe de l’économie circulaire et du recyclage.

Photo climat Paris

Dans le contexte de la crise sanitaire, le projet de parcours d’exposition en extérieur à Paris accompagnera les transformations de la ville et de ses mobilités. Les grandes fresques porteuses de sens, les propositions d’exposition dans des endroits inattendus et dans les axes de circulation majeurs de la capitale favoriseront l’émergence d’une culture s’adressant à tous et sensibilisant le public le plus large au travail des artistes et des associations. La Biennale Photoclimat accompagnera la révolution verte en nous émouvant et en nous faisant rêver, elle nous proposera les outils d’un changement de vie tourné vers l’innovation et le vivre ensemble face à la crise climatique annoncée. NICOLAS HENRY, FONDATEUR DE LA BIENNALE.

La Biennale Photoclimat est un projet porté par l’association Letourdunmonde. Letourdunmonde est une association qui crée, produit et diffuse des projets artistiques engagés. Son objectif premier est de questionner les grands enjeux de la société à travers la création artistique, mais aussi de bâtir des liens forts entre l’art, la sphère associative et les experts. Ses actions participent à sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales et sociales mais également à promouvoir l’art engagé grâce à une valorisation de l’éco-conception dans la production artistique. À travers son travail, Letourdunmonde cherche à démocratiser l’art, en le sortant des musées, en l’exposant dans les rues afin que chacun puisse en bénéficier gratuitement. L’ASSOCIATION LETOURDUNMONDE.

POUR UNE PRISE DE CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE

La crise sanitaire de la COVID-19 a considérablement modifié notre rapport au monde. L’isolement forcé des individus a engendré une prise de conscience qui nous pose la question du monde d’après. Quels changements appliquer pour recentrer les questions environnementales et sociales au cœur de nos préoccupations ? Face à cette problématique, l’heure est à l’effort collectif, y compris au sein du monde de la culture, dont l’empreinte écologique est non négligeable.

Photo climat Paris

Parce qu’elles font appel à l’éphémère, les expositions engendrent une production de biens à usage unique et participent à accroître une logique de surconsommation. La Biennale Photoclimat veut rompre avec ce schéma et encourager une prise de conscience écologique dans la production artistique. S’inspirant du modèle circulaire de l’exposition Le Tour d’un Monde proposée en 2019 par Nicolas Henry et Emmaüs pour ses 70 ans, Photoclimat place le principe du recyclage au cœur de sa production. Ainsi, tous nos cadres sont fabriqués à partir de matériaux entièrement recyclés. Les supports d’expositions sont réfléchis et fabriqués localement réduisant notre impact carbone. Les emballages ont été drastiquement réduits grâce à nos cadres en bois qui font office de protection et limitent l’utilisation des films plastiques jetables. La scénographie des expositions de la Biennale a été construite à partir des éléments recyclés des précédentes expositions et de bois local ou recyclé dès que possible. Enfin, les expositions de la Biennale Photoclimat sont construites de manière itinérante, favorisant leur réemploi dans d’autres événements culturels. Nous nous sommes associés à M. & Mme Recyclage afin d’optimiser la production de cette Biennale pour qu’elle soit la plus écologique possible au regard des moyens et capacités techniques dont nous disposons. Nous essayons de faire beaucoup avec peu, mais surtout d’améliorer les choses. Si aucune solution parfaite n’existe déjà, faire de notre mieux pour limiter au maximum notre impact environnemental est essentiel. L’exemple commence par nous. Pour nous, c’est cela la responsabilité écologique.

UN PROJET CITOYEN, ÉDUCATIF ET POPULAIRE

À l’automne 2021, la Biennale Photoclimat sort l’art de ses institutions habituelles pour célébrer dans l’espace urbain ceux qui s’engagent pour l’environnement et pour notre société. Créée par des personnalités issues de la société civile, la Biennale Photoclimat répond au besoin d’informer et de sensibiliser le grand public aux enjeux de la transition climatique, par la volonté de créer un événement populaire, accessible à tous, et en rendant hommage aux actions quotidiennes de chaque citoyen.

Selon l’enquête France Bénévolat parue en 2019, 1 Français sur 4 donne de son temps au sein d’une association. Promouvoir ces engagements et leurs récits, c’est proposer des clefs de changement au plus grand nombre et valoriser l’action et la responsabilité citoyenne. En investissant les rues et places de Paris, nous souhaitons décloisonner la parole des artistes qui s’emparent des enjeux de nos sociétés depuis des générations, transformer l’espace public en un espace collectif de partage, et nous rapprocher de là où se font les luttes citoyennes pour le changement. Les expositions de la Biennale seront accompagnées par des actions de médiation gratuites à destination de nos publics. Pour les plus jeunes âgés de 9 à 25 ans, nous proposerons plusieurs programmes pédagogiques à destination des scolaires et des familles, notamment grâce au parcours “Tomate Impact” place de la Bastille, en collaboration avec Action contre la Faim.

Tout le programme de Photoclimat en cliquant ici.

Instagram : photoclimat_officiel

Email : contactphotoclimat[@]gmail.com

Facebook : Biennale Photoclimat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici