CAEN. LES OEUVRES DE BETTINA SAMSON AU FRAC NORMANDIE

Du 29 mai au 19 septembre 2021, le Frac Normandie présente les œuvres de Bettina Samson, l’aboutissement des liens entre les matériaux et leurs possibles et une « appétence » pour les découvertes scientifiques, les récits historiques et mystiques. Le mouvement, les rythmes et les va-et-vient perceptibles d’une forme à l’autre sont au cœur du travail de l’artiste.

Au Frac Normandie site de Caen, Bettina Samson conçoit l’exposition Krypton Series du nom éponyme d’une série d’images débutées en 2019 pour une édition du collectif d’artistes Fanfiction 93.

betty samson exposition
Bettina Samson, Krypton Series #1, 2021 / Courtesy de l’artiste et de la galerie Sultana – Production Frac Normandie site de Caen © Adagp, Paris, 2021

Sur le même principe, elle propose pour l’exposition dix-neuf images originales emblématiques de la manière dont elle produit des photographies sans appareil photographique : des scans d’objets anecdotiques dont elle opère la composition à même la vitre. Agrandies au format affiche pour l’exposition, elles rythment le mur pour déployer une chorégraphie d’éléments flottant, effectuant une danse luxuriante dans un milieu sombre. En découle une production plus abstraite, Liquid Story, papier peint apposé sur un mur au format 16/₉ réalisé à partir de petits objets et végétaux plongés dans un liquide révélateur. Un effet aquatique ou de sinuosité organique s’installe ainsi petit à petit dans l’ensemble des œuvres.

Comme une extraction, l’œuvre Scories Story émerge de ce monde analogique et met en évidence le process de camouflage, alors que deux petits globes oculaires scrutent lentement, par un mouvement continu de droite à gauche et de gauche à droite, l’ensemble de l’exposition. Des sculptures récentes prolongent selon l’artiste « l’exploration de la matérialité et des échelles inversées par des mécanismes discrets. Il est beaucoup question dans l’exposition de réversibilité, de diversité de points de vue, de circularité, de voyage entre les mondes, de fragments et d’effet aquatique, quasi cosmogonique, de féminismes et… de la communauté des Shakers. »

betty samson frac normandie
Bettina Samson, Emily Babcock, 2019 / Courtesy de l’artiste et de la galerie Sultana © Adagp, Paris, 2021

L’artiste marque son intérêt pour cette communauté dont les références habitent explicitement l’œuvre Tabitha Babbitt’s Chariot
(Circular Saw Rocking Chair) et les sculptures en céramique Semantha & Mary, Carrifick P, Emily Babcock, Ann Lee. Des transes, des pseudographies ou bien du mobilier des Shakers, Bettina Samson retient le mouvement qui dessine les formes de ses sculptures, jusqu’à les activer tels des « cyborgs » entre organique et extension machinique.

À la constance de la circularité dans et entre les œuvres, s’ajoutent des éléments corporels (dents, cheveux, fluides, yeux, mains, visage, bouche, effets de peau…) considérés eux aussi pour ce qu’ils ont de mouvant, ondulant, organique. Fixes ou en mouvement, ils font le jeu des matériaux qui les façonnent ou les activent. Le contenu traverse le contenant et vice-versa à l’image d’autres œuvres plus éloignées comme Three Loops for a Fourth Dimension réalisée en 2013.

FOCUS OEUVRE

Tabitha Babbitt’s Chariot (Circular Saw Rocking Chair) de 2021 est une sculpture hybride où Bettina Samson condense son intérêt pour la communauté des Shakers (18e siècle) et les principes de circularité des matériaux. Elle part d’un fauteuil à bascule réalisé par les Shakers, reconnus depuis pour la fabrication de mobilier, et plus largement d’outils usuels, mis au point dans un souci d’efficacité du fonctionnement autonome de leur communauté. Bettina Samson donne ainsi à son œuvre le nom de la sœur, membre de la communauté, à qui fut attribuée l’invention de la scie circulaire. Elle y associe une figure grotesque et désarticulée de « Muppet » où la question du genre est dépassée, voir transcendée dans l’esprit Shakers pour un potentiel hybride organique-mécanique, animé/inanimé.

BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE

betty samson
Betty Samson

Née en 1978, Bettina Samson vit et travaille à Aubervilliers. Elle développe une pratique plastique protéiforme composée principalement de sculptures, d’installations et parfois de photographies.

Ses pièces, ses installations in situ ou ses séries de pièces se nourrissent de références à des faits scientifiques, à des expériences pionnières et à l’histoire de la modernité dont elle croise et fait circuler les champs avec des anecdotes parallèles. Au gré du parcours de l’artiste, s’opèrent des allers-retours entre avant-gardes artistiques et conquêtes technologiques du visible, perceptions réelles, hypothétiques ou hallucinatoires, cultures populaires et utopies, anthropologies, artisanats et mathématiques, architectures modernes et sciences naturelles, animations et animismes…

betty samson frac normandie

Pour chaque projet, elle détermine avec soin les matériaux et techniques, souvent artisanales, aptes à condenser ses recherches, n’hésitant pas à intégrer l’accident, les coïncidences ou des formes improvisées.

Le récit laisse le pas, pour ainsi dire, à des « précipités » : installations élaborées à partir d’un contexte ou d’un site, sculptures en verre ou en céramique brute, photogrammes réalisés sans lumière visible… Attentive aux rapports d’échelle, à la mise en espace et à la temporalité de l’exposition, elle y laisse jouer, à travers les œuvres, des principes analogues de réversibilité et de continuité entre forme et informe, appropriation et métamorphose, intérieur et extérieur. Elle est représentée par la galerie Sultana, à Paris,
depuis 2010.

Du 29 mai au 19 septembre 2021, Exposition Krypton Series de Bettina Samson, Frac Normandie – Site de Caen.

frac normandie

Fonds régional d’art contemporain Normandie – site de Caen
7 bis rue neuve bourg l’abbé 14000 caen
tél. 02 31 93 09 00

Entrée libre et gratuite
Horaires d’ouverture : du mercredi au dimanche de 14h à 18h / fermé le 14 juillet

STATIONNEMENT :
Les bus peuvent stationner sur le parking de la maison de quartier Centre

ENTRÉE PIÉTONS :
rue du Capitaine Boualam

ACCÈS EN BUS :
ligne 2 – arrêt État Major
ligne 3 – arrêt Anciennes Boucheries

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici