sam 18 septembre 2021

BÉCHEREL. CURIEUSE ! L’EXPO À LA MAISON DU LIVRE

« Tout commence un bel après-midi au fil de l’eau… », jusqu’au 5 septembre 2021, la Maison du livre de Bécherel propose un exposition Curieuse ! autour de l’univers d’Alice aux pays des merveilles et des cabinets de curiosités. Une aventure extraordinaire au pays des merveilles, au doux goût d’émerveillement enfantin, vous attend à la Cité du livre…

« Contrairement aux idées reçues, la curiosité, loin d’être un défaut, est une capacité extraordinaire à s’enquérir des autres, de l’ailleurs », lit-on en ouverture du dossier de presse de la nouvelle exposition, Curieuse !, de la Maison du livre de Bécherel. L’héroïne d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carrol (1865), ne dira pas le contraire. Suivant avec curiosité un lapin blanc habillé d’une redingote et une montre à gousset à la main, Alice tombe accidentellement dans un terrier… Un monde fantastique s’ouvre alors à elle. Elle rencontrera une galerie de personnes retorses, arpentera des lieux étranges et vivra moult péripéties absurdes avant de regagner son monde…

expo curieuse becherel

Depuis sa publication au XIXe siècle, l’étrangeté littéraire qu’est Alice au pays des merveilles n’a eu de cesse d’inspirer ses contemporains. La jeune fille blonde à la robe bleue et au tablier blanc, bien que l’inspiratrice ait été brune aux cheveux courts, a marqué petits et grands, sur des générations. Quelque peu naïve, têtue et curieuse, elle est la représentation de l’enfance à l’état pur. « Il y a énormément à dire autour du texte d’Alice au pays des merveilles. C’est intéressant de voir toutes les illustrations inspirées de cette histoire, il y en a eu tellement… », à l’instar des créations de Nicole Claveloux, Frédéric Clément et Delphine Jacquot.

Sur une proposition de Lenaïg Durel, scénographe et passionnée de littérature jeunesse, le public est invité à pousser la porte de la Maison du livre et plonger la tête la première, pas dans le terrier du lapin blanc, mais dans l’univers de l’illustrateur et des illustratrices. « Lénaïc Durel s’intéresse beaucoup à l’histoire du livre pour enfants, elle possède d’ailleurs énormément de livres collector. Elle aime aussi le personnage d’Alice et l’univers des cabinets de curiosités la passionne », souligne Nicole Lefeuvre, chargée de communication et des partenariats à la Maison du Livre. « Elle est venue à la Maison du livre avec ce projet qui correspondait à ses différentes passions. Elle avait notamment cette image d’Alice qui tombe dans le terrier. »

expo curieuse becherel

La trentaine de livres illustrés d’Alice au pays des merveilles révèle la diversité artistique, « la librairie Abraxas Libris de Bécherel, spécialisée dans les livres anciens et modernes, nous a prêté un ouvrage de 1907 avec des illustrations magnifiques », avant de laisser place au travail des trois illustrateurs et illustratrices qui ont su s’approprier l’histoire.

Chacun.e, à sa manière, insuffle à ses créations une étrange familiarité dont l’univers des cabinets de curiosités est le fil rouge. 

Passionnée par le sujet, entre les cabinets de curiosités et Delphine Jacquot, c’est une grande histoire d’amour. Elle aime chiner et collectionner toutes sortes d’objets farfelus. Des objets de son propre cabinet de curiosités qui sont d’ailleurs présentés dans l’exposition. « Il s’agit de curiosités de la fin du XIXe siècle, comme des coquillages, qui correspondent à des découvertes. Elle a aussi prêté des photos avec des personnages étranges, un peu freaks. »

Delphine a également travaillé, aux crayons de couleurs, à l’élaboration de quatre panoramiques qui racontent l’histoire des cabinets de curiosités. « On passe des cabinets de curiosités du début du XVIIe siècle, la seule façon à l’époque de montrer la richesse et les images du monde, aux cabinets plus scientifiques du XIXe siècle, puis au classement des cirques, des expositions universelles. Un dernier panoramique imagine le cabinet de curiosités de demain. » L’ombre d’Alice n’est jamais loin…

La fascination pour le personnage a également contaminé l’artiste Frédéric Clément. « L’héroïne dans Le Magasin Zin Zin s’appelle Alys et est une marchande de curiosités. » Empreintes de poésie et de raffinement, ses petites scénettes sont mises en valeur dans « de petits cadres avec de petits objets qui répondent à l’univers des contes et du fantastique ». Ces livres-objets ne peuvent qu’inciter à la rêveries et faire travailler l’imagination. Chose que l’on a tendance à oublier en grandissant.

Et ce n’est pas un hasard si les illustrations singulières de Nicole Claveloux se retrouvent sur les murs de la Maison du Livre. Cette grande dame de la littérature jeunesse a illustré avec audace une version d’Alice au pays des merveilles en 1974, et révolutionné l’histoire du livre pour enfants. « La maison d’édition Le sourire qui mord, très connue dans les années 70, traitait de thématiques très actuelles, comme le genre. »

Loin de se cantonner à l’illustration jeunesse classique, Nicole Claveloux donne à voir un trait léché pour des compositions étrangement familières, qui attisent la curiosité. Elle « aime les bébés et les métamorphoses […] elle n’hésite pas à glisser des expression adultes sur leurs traits poupins. » 

expo curieuse becherel

Afin de pousser plus loin la réflexion, la Maison du livre a demandé à des artistes de Bécherel de s’inspirer de l’exposition et de livrer une œuvre d’art propre.« Quatre artistes, Elize Ducange, Laurent Houssin, Elice Meng, Freddy Rapin, ont décidé de travailler ensemble. Ils ont réalisé un magnifique cabinet de curiosités, Bécherelum Collections. » D’un blanc immaculé, le cabinet de curiosité contemporain est empli de bocaux contenant des objets délirants et fantastiques. « Chaque bocal possède une étiquette, à la fois poétique et plein d’humour avec tous ces nouveaux mots qui sont apparus depuis un an et demi. » Clin d’œil aux confinements, à cette année blanche que l’on a tous vécue, la couleur n’est pas sans rappeler l’univers aseptisé des établissements médicaux…

Poésie en bocal, air déconfiné en flacon, vague à l’âme sous cloche… cette curiosité contemporaine est vouée à évoluer. La couleur viendra remplacer le blanc des bocaux au fil du temps. « Les habitants pourront à leur tour venir enrichir le cabinet de curiosités », précise Freddy Rapin, photographe de Bécherel. Comment ne pas y voir une métaphore de nos vies actuelles, de nos envies de partage et de l’optimisme que l’on doit garder quant à l’avenir ?

maison du livre becherel
© Freddy Rapin

Pour poursuivre la visite, la Maison du Livre invite à partir à la découverte du cabinet de curiosités de Robien au musée des Beaux-Arts de Rennes, et celui du troisième étage de la bibliothèque des Champs libres.

Jusqu’au 5 septembre 2021, exposition Curieuse ! à la Maison du livre, Bécherel.

Livret d’accompagnement de l’exposition

Site de Nicole Claveloux

Site de Frédéric Clément

Site de Delphine Jacquot

*

INFOS PRATIQUES

Juillet et août

Du mardi au vendredi : 10h00 > 13h00__14h00 > 18h00

Samedi, dimanche et lundi : 14h00 > 18h00

Se rendre à Bécherel en bus :

> Départ de Rennes : avec le réseau STAR (Rennes Métropole) : des bus circulent du lundi au dimanche au départ de Rennes-Villejean Université. Pour consulter les horaires et les tarifs : ligne 82

> Départ de Dinard / Dinan vers Rennes avec le réseau BreizhGo (Ille-et-Vilaine) : ligne 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
18.3 ° C
19 °
17.2 °
72 %
4.6kmh
75 %
sam
18 °
dim
22 °
lun
19 °
mar
22 °
mer
21 °
- Advertisment -

« Tout commence un bel après-midi au fil de l’eau… », jusqu’au 5 septembre 2021, la Maison du livre de Bécherel propose un exposition Curieuse ! autour de l’univers d’Alice aux pays des merveilles et des cabinets de curiosités. Une aventure extraordinaire au pays des merveilles, au doux goût d’émerveillement enfantin, vous attend à la Cité du livre…

« Contrairement aux idées reçues, la curiosité, loin d’être un défaut, est une capacité extraordinaire à s’enquérir des autres, de l’ailleurs », lit-on en ouverture du dossier de presse de la nouvelle exposition, Curieuse !, de la Maison du livre de Bécherel. L’héroïne d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carrol (1865), ne dira pas le contraire. Suivant avec curiosité un lapin blanc habillé d’une redingote et une montre à gousset à la main, Alice tombe accidentellement dans un terrier… Un monde fantastique s’ouvre alors à elle. Elle rencontrera une galerie de personnes retorses, arpentera des lieux étranges et vivra moult péripéties absurdes avant de regagner son monde…

expo curieuse becherel

Depuis sa publication au XIXe siècle, l’étrangeté littéraire qu’est Alice au pays des merveilles n’a eu de cesse d’inspirer ses contemporains. La jeune fille blonde à la robe bleue et au tablier blanc, bien que l’inspiratrice ait été brune aux cheveux courts, a marqué petits et grands, sur des générations. Quelque peu naïve, têtue et curieuse, elle est la représentation de l’enfance à l’état pur. « Il y a énormément à dire autour du texte d’Alice au pays des merveilles. C’est intéressant de voir toutes les illustrations inspirées de cette histoire, il y en a eu tellement… », à l’instar des créations de Nicole Claveloux, Frédéric Clément et Delphine Jacquot.

Sur une proposition de Lenaïg Durel, scénographe et passionnée de littérature jeunesse, le public est invité à pousser la porte de la Maison du livre et plonger la tête la première, pas dans le terrier du lapin blanc, mais dans l’univers de l’illustrateur et des illustratrices. « Lénaïc Durel s’intéresse beaucoup à l’histoire du livre pour enfants, elle possède d’ailleurs énormément de livres collector. Elle aime aussi le personnage d’Alice et l’univers des cabinets de curiosités la passionne », souligne Nicole Lefeuvre, chargée de communication et des partenariats à la Maison du Livre. « Elle est venue à la Maison du livre avec ce projet qui correspondait à ses différentes passions. Elle avait notamment cette image d’Alice qui tombe dans le terrier. »

expo curieuse becherel

La trentaine de livres illustrés d’Alice au pays des merveilles révèle la diversité artistique, « la librairie Abraxas Libris de Bécherel, spécialisée dans les livres anciens et modernes, nous a prêté un ouvrage de 1907 avec des illustrations magnifiques », avant de laisser place au travail des trois illustrateurs et illustratrices qui ont su s’approprier l’histoire.

Chacun.e, à sa manière, insuffle à ses créations une étrange familiarité dont l’univers des cabinets de curiosités est le fil rouge. 

Passionnée par le sujet, entre les cabinets de curiosités et Delphine Jacquot, c’est une grande histoire d’amour. Elle aime chiner et collectionner toutes sortes d’objets farfelus. Des objets de son propre cabinet de curiosités qui sont d’ailleurs présentés dans l’exposition. « Il s’agit de curiosités de la fin du XIXe siècle, comme des coquillages, qui correspondent à des découvertes. Elle a aussi prêté des photos avec des personnages étranges, un peu freaks. »

Delphine a également travaillé, aux crayons de couleurs, à l’élaboration de quatre panoramiques qui racontent l’histoire des cabinets de curiosités. « On passe des cabinets de curiosités du début du XVIIe siècle, la seule façon à l’époque de montrer la richesse et les images du monde, aux cabinets plus scientifiques du XIXe siècle, puis au classement des cirques, des expositions universelles. Un dernier panoramique imagine le cabinet de curiosités de demain. » L’ombre d’Alice n’est jamais loin…

La fascination pour le personnage a également contaminé l’artiste Frédéric Clément. « L’héroïne dans Le Magasin Zin Zin s’appelle Alys et est une marchande de curiosités. » Empreintes de poésie et de raffinement, ses petites scénettes sont mises en valeur dans « de petits cadres avec de petits objets qui répondent à l’univers des contes et du fantastique ». Ces livres-objets ne peuvent qu’inciter à la rêveries et faire travailler l’imagination. Chose que l’on a tendance à oublier en grandissant.

Et ce n’est pas un hasard si les illustrations singulières de Nicole Claveloux se retrouvent sur les murs de la Maison du Livre. Cette grande dame de la littérature jeunesse a illustré avec audace une version d’Alice au pays des merveilles en 1974, et révolutionné l’histoire du livre pour enfants. « La maison d’édition Le sourire qui mord, très connue dans les années 70, traitait de thématiques très actuelles, comme le genre. »

Loin de se cantonner à l’illustration jeunesse classique, Nicole Claveloux donne à voir un trait léché pour des compositions étrangement familières, qui attisent la curiosité. Elle « aime les bébés et les métamorphoses […] elle n’hésite pas à glisser des expression adultes sur leurs traits poupins. » 

expo curieuse becherel

Afin de pousser plus loin la réflexion, la Maison du livre a demandé à des artistes de Bécherel de s’inspirer de l’exposition et de livrer une œuvre d’art propre.« Quatre artistes, Elize Ducange, Laurent Houssin, Elice Meng, Freddy Rapin, ont décidé de travailler ensemble. Ils ont réalisé un magnifique cabinet de curiosités, Bécherelum Collections. » D’un blanc immaculé, le cabinet de curiosité contemporain est empli de bocaux contenant des objets délirants et fantastiques. « Chaque bocal possède une étiquette, à la fois poétique et plein d’humour avec tous ces nouveaux mots qui sont apparus depuis un an et demi. » Clin d’œil aux confinements, à cette année blanche que l’on a tous vécue, la couleur n’est pas sans rappeler l’univers aseptisé des établissements médicaux…

Poésie en bocal, air déconfiné en flacon, vague à l’âme sous cloche… cette curiosité contemporaine est vouée à évoluer. La couleur viendra remplacer le blanc des bocaux au fil du temps. « Les habitants pourront à leur tour venir enrichir le cabinet de curiosités », précise Freddy Rapin, photographe de Bécherel. Comment ne pas y voir une métaphore de nos vies actuelles, de nos envies de partage et de l’optimisme que l’on doit garder quant à l’avenir ?

maison du livre becherel
© Freddy Rapin

Pour poursuivre la visite, la Maison du Livre invite à partir à la découverte du cabinet de curiosités de Robien au musée des Beaux-Arts de Rennes, et celui du troisième étage de la bibliothèque des Champs libres.

Jusqu’au 5 septembre 2021, exposition Curieuse ! à la Maison du livre, Bécherel.

Livret d’accompagnement de l’exposition

Site de Nicole Claveloux

Site de Frédéric Clément

Site de Delphine Jacquot

*

INFOS PRATIQUES

Juillet et août

Du mardi au vendredi : 10h00 > 13h00__14h00 > 18h00

Samedi, dimanche et lundi : 14h00 > 18h00

Se rendre à Bécherel en bus :

> Départ de Rennes : avec le réseau STAR (Rennes Métropole) : des bus circulent du lundi au dimanche au départ de Rennes-Villejean Université. Pour consulter les horaires et les tarifs : ligne 82

> Départ de Dinard / Dinan vers Rennes avec le réseau BreizhGo (Ille-et-Vilaine) : ligne 7