Le 12 décembre 2019 a eu lieu à Bangkok un événement exceptionnel. Une spectaculaire procession de Barges royales sur le fleuve Chao Phraya qui a marqué l’achèvement de la cérémonie du couronnement. Le Roi Rama X et la reine Suthida ont embarqué au quai de Wasukri, remontant la rivière jusqu’au monastère bouddhiste de Ratchaworadit d’où ils ont regagné le Grand Palais. Leurs Majestés ont pour effectuer leur périple voyagé sur le Suphannahong, le plus gracieux et le plus beau des vaisseaux.

Barges royales

Plus de 10 000 personnes se sont rassemblés dans les six « lieux officiels », estrades et gradins, établis sur les rives du fleuve tandis que des millions d’autres suivent la retransmission vidéo en direct de la cérémonie, en Thaïlande et à l’étranger. La procession qui s’étend sur près de 4 kilomètres comprend 52 barges de cérémonie où ont pris place 2 200 rameurs. Un spectacle rare puisque le dernier en date a eu lieu il y a 7 ans, en octobre 2012, afin de marquer le 85e anniversaire du Roi Rama IX, père de l’actuel monarque. Cet époustouflant défilé déroule ses fastes d’octobre à la fin de la saison des pluies.

Barges royales

Les spectateurs vêtus de jaune ont dès les premières heures du jour envahi les rives du fleuve Chao Phraya. Pourquoi du jaune ? Le nouveau souverain est né un lundi ; la tradition thaïlandaise attribue à chaque jour sa couleur ; le lundi est marqué par le jaune. Si la prise de photos est autorisée dans le public, les hôtels, restaurants et bars ayant vue sur cette partie du fleuve ont été invités à calfeutrer leurs fenêtres et fermer leurs terrasses. Il est en effet très discourtois d’être placé au-dessus du Roi.

Barges royales

La presse internationale a répondu présent en nombre à l’invitation de la Tourism Authority of Thaïland. Il est vrai que l’événement revêt une grande importance puisqu’il met un terme à plus d’une année de festivités en l’honneur de l’accession au pouvoir de Rama X, couronné en mai 2019 après la période de deuil (deux années) qui a suivi la mort de son père, le vénéré Rama IX.

Barges royales

Rituel depuis le XIIIe siècle

La cérémonie de procession des Barges aurait été initiée dans le courant du XIIIe siècle afin de célébrer le Kathin, fête lors de laquelle le monarque fait aux moines l’offrande de nouvelles robes, ce geste marquant la fin du Carême bouddhiste. Aux siècles suivants, le rituel, qui se déroulait alors à Ayutthaya, l’ancienne capitale, recouvrait une envergure exceptionnelle. Hélas, après la destruction du royaume de Siam par les Birmans, elle tomba en désuétude, avant d’être rétablie en 1782 à Bangkok par Rama 1er, qui fit pour l’occasion fabriquer de nouveaux vaisseaux. Comme à présent, les embarcations royales empruntent un itinéraire précis, du Grand Palais au Wat Arun ou Temple de l’Aube.

Une tradition qui, si elle perdure, n’est célébrée que rarement. On notera, parmi ses dates les plus importantes, 1982 (bicentenaire de la dynastie régnante) et 2006 (commémoration du jubilé de diamant de Rama IX). Seulement dix-huit processions ont eu lieu sur les soixante-dix ans de règne de ce dernier.

Barges royales

Des règles très précises

Bien entendu, la cérémonie obéit à des règles exigeantes. Les Barges, décorées et dorées, possèdent chacune un rôle bien défini (transport des robes monastiques, protection, etc.) et un nom spécifique. Ainsi Suphannahongse (qui mesure 45 mètres de long et pèse 15 tonnes) transporte-t-elle le monarque tandis que les trois autres principales, Anantanakkharat (Roi des Serpents), Anekkachatphutchongse, (Serpents Nagas aux têtes multiples) et Narai Songsuban Ratchakan Thi Kao ou Narai Chanson Suban Sa Majesté le Roi Rama IX (le Dieu Narayana et son gardien, Garuda), l’entourent et la protègent.

Suivent et précèdent ce vaisseau amiral dont la proue représente un Hong (cygne sacré-monture de Brahma), douze Barges moyennes et trente-six plus petites. Leurs proues sont sculptées en forme d’animal ou de créature mythologique. Leurs équipages appartiennent à la marine royale thaïlandaise. Ils rythment leurs efforts de chants cadencés qui retentissent sur plusieurs kilomètres et avancent à grands coups d’énormes pagaies en cinq colonnes qui forme une chaîne de 109 m de large.

Barges royales

Le 12 décembre 2019, elles ont donc quitté les hangars du canal Bangkok Noi où elles sont abritées tout au long de l’année pour entreprendre ce somptueux voyage. Un moment magique pour un couronnement grandiose. Si vous n’avez pu y assister, n’hésitez pas à visiter le Musée où sont entreposées ces nefs étonnantes.

National Museum of Royal Barges – 80 1 Arun Amarin Road, Arun Amarin, Bangkok Noi, Bangkok.

Et, pour en savoir plus sur la Thaïlande, Bangkok et l’organisation de votre voyage : http://www.tourismethaifr.com
Et, pour y aller :
https://www.thaiairways.com

Barges royales

Photos : Françoise Surcouf et O.T. Thaïlande

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom