LE MOD KOZ, SPOT DE LA CULTURE BRETONNE, FÊTE SES 4 ANS À RENNES

Le Mod Koz a 32 ans, mais son actuelle propriétaire fête les quatre ans de son installation. Depuis ce café est devenu une institution pour les musiciens bretons et un lieu de rendez-vous et de retrouvailles pour la culture celtique. Son anniversaire sera célébré vendredi 28 septembre 2018 avec deux groupes : le duo Bouthillier/James et Sparfell.

Ce n’est pas un hasard si la conférence de presse de la 20e édition de Yaouank se déroulait dans ce lieu. Le Mod Koz est devenu une référence en termes de culture celtique. Entre les concerts, ses fest-noz, ses fest-deiz et ses sessions irlandaises, l’endroit regorge d’événements.

« C’est un haut lieu de la culture bretonne ».

« Il nous arrive d’avoir des concerts improvisés où tout s’organise dans les derniers instants », sourit Tiphaine, la gérante du bar le Mod Koz. Ainsi, depuis 4 ans, le bar a réussi à rassembler des habitués et à s’éloigner de ses racines jazz et rock pour en faire un lieu culturel breton. « C’est un bar intergénérationnel. Que ce soit par la culture, le public en journée, en soirée, etc. C’est un lieu qui compte pour Yaouank », indique Glenn Jegou, directeur artistique du Fest-Noz. Le Mod Koz ouvrira d’ailleurs l’événement le 2 novembre.

MOD KOZ
Les sessions irlandaises ramènent toujours beaucoup de monde d’après Tiphaine.

« Tout le monde est venu jouer ici. Même Miossec. Il ne manque plus qu’Alain Stivell et Dan Ar Braz ».

Des grands artistes, mais aussi des artistes en devenir. « Beaucoup viennent de licences en musicologie ou en master de musique musique traditionnelle au pont supérieur », explique Tiphaine. Au départ le bar manquait un peu de réseau pour organiser ses concerts, mais son emplacement en face de France 3 a aidé à ramener du monde. « Lorsque la chaîne invitait des artistes comme Miossec, il avait juste à traverser la rue et venait chez nous. Parfois, des concerts s’improvisaient », se souvient Tiphaine. Dans ce petit milieu, le bouche-à-oreille a ensuite joué des siennes.

SPARFELL
Le groupe Sparfell avec Simon Prodhomme, Jérôme Pungier, Liam Roudil, Mathias Pungier et Chloé Lavielle jouera au Mod Koz vendredi 28 septembre.

À l’occasion de ses quatre ans, une soirée spéciale est organisée vendredi soir. Pour l’animer, deux groupes habitués des scènes bretonnes. Tout d’abord Sparfell, un groupe de Lannion qui a enchaîné les dates en 2017. C’est donc naturellement qu’ils viennent fêter les 4 ans de « leur » bar vendredi. « Ça s’est fait très vite. La patronne est très proche des musiciens. Tout le monde la connaît dans le groupe », raconte Liam. Le guitariste est d’ailleurs également barman du Mod Koz : « C’est un endroit où il y a tout le temps des concerts. C’est devenu selon moi le spot breton le plus connu de Rennes pour jouer et faire des fest-noz ».

Emmanuelle Bouthillier et Dylan James pour un duo qui promet d’être rythmé.

Les autres habitués reviennent cette fois sans leur accordéoniste Yannick Laridon. Emmanuelle Bouthillier et Dylan James, plus connus avec leur groupe Planchée, interpréteront plusieurs chansons traditionnelles dans un duo mêlant violon, contrebasse et voix. À nouveau une belle soirée de prévue pour fêter les 4 ans de ce lieu essentiel de la culture celte.

Vendredi 28 septembre de 21h à 1h. 3 Rue Jean-Marie Duhamel 35000 Rennes.

Outre ce fest-noz et l’ouverture de Yaouank le 2 novembre, d’autres événements sont prévus régulièrement. Notamment un concert du duo Bertolino/Le Gac le 11 octobre.

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom