Atelier de Laurence Caron

Laurence Caron est peintre et plasticienne. Elle ouvrira les portes de son atelier de Bangor au public à Belle-Ile-en-mer dans le Morbihan, du samedi 8 juillet au vendredi 8 septembre 2023. Sur prise de rendez-vous, les visiteurs pourront découvrir ses peintures, ses  collages et ses céramiques.

Dans le village de Bedex à Bangor, au fond d’un jardin, au milieu des arbres et des fleurs qui s’évertuent à résister aux vents marins, est installé l’atelier de Laurence Caron. Elle l’appelle « mon refuge » : c’est là qu’elle se sent retirée du monde pour peindre et modeler ses céramiques. Elle explique que dans un atelier, « il faut se sentir chez soi, que peindre est un défoulement, que la solitude est nécessaire pour se retrouver avec soi-même et pour s’exprimer ».

Atelier Laurence Caron
Laurence Caron

Ces toiles sont fortement inspirées par la nature de Belle-Île-en-Mer. L’océan, c’est l’observation, la méditation puis la passion de l’horizon et du bleu : son inspiration est infinie. Laurence Caron travaille l’huile, l’acrylique, l’encre et le collage qu’elle mixe en même temps dans une forme d’introspection. Parce qu’elle peint, bricole, déchire, agrafe et colle, elle se définit en premier comme une plasticienne, plutôt qu’en tant que peintre, car sa passion est de fabriquer et de modeler. Parce qu’elle aime explorer la matière, elle s’est formée aussi à la céramique. Elle crée des objets utilitaires et décoratifs à l’infini.

  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron

Pour l’ouverture de son atelier, les participants pourront découvrir :

Les Petites Nanas, petites sculptures, hautes de 13 à 19 cm, seront présentées pour la première fois. Elles ont conservé le brillant du passage de l’Océan. Les Petites Nanas sont minces ou boulottes. Elles sont attachantes, rigolotes, décoratives et uniques. Avec un air nostalgique, celui des territoires couverts de lande, leurs regards se tournent vers la mer. Elles représentent les copines qui bavardent sur la plage, les mères qui surveillent les baignades des enfants, ou encore les confidences qu’elles se font au cours de leurs grandes marches sur les sentiers côtiers, etc.

  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron
  • Atelier Laurence Caron

À voir également la peinture et le collage de Laurence Caron. Sur des toiles de coton ou de lin, les visiteurs reconnaîtront les roches, les embruns, les sables, l’océan de Belle-Île-en-Mer avec un bleu qui se cristallise, se fluidifie ou s’évapore. Le travail de l’artiste est résolument contemporain et se laisse mener par la couleur. Elle apprivoise la matière : l’eau qui est un trait d’union entre la terre et l’air, la pluie qui rejette ce que le ciel ne veut plus, l’océan qui entoure mais aussi menace les côtes, la brume qui délave les paysages,  les marées qui dévoilent ce qui est caché, l’orage qui éveille les reflets et l’écume des vagues, et enfin l’horizon, cette infinie limite qui se confond entre l’eau et le ciel. 

  • Atelier de Laurence Caron
  • Atelier de Laurence Caron
  • Atelier de Laurence Caron
  • Atelier de Laurence Caron
  • Atelier de Laurence Caron

Laurence Caron est née en 1970. Elle fait des études de lettres, pourtant sa vie professionnelle l’oriente vers d’autres filières. Elle est d’abord agent artistique, puis productrice de musiciens, journaliste, chargée de programmes, jusqu’à devenir  directrice de la communication pour une chaîne de télévision. 

Elle partage sa vie entre Paris et Belle-Île-en-Mer qu’elle connaît bien puisque sa famille la fréquente depuis le début du XXe siècle. Issue d’un milieu d’artistes, Laurence Caron a pris du temps pour s’accorder son propre champ d’expression. Sa vie change et se précise, après son passage aux Beaux-Arts : ce sera désormais la peinture ! Elle commence à peindre les villes telles que Paris ou New-York, car elle aime leur verticalité et les lumières de leurs nuits.

Parce qu’elle aime aussi les peintures de Claude Monet quand il représente l’eau, elle s’intéresse à son tour à l’océan, au ciel, au coucher de soleil sur la mer, etc. Elle traque sans relâche l’instant privilégié et tente d’apprivoiser le temps qui fuit. Aujourd’hui, Laurence Caron peint avec l’huile, l’acrylique et les encres. Elle travaille les collages et la céramique.

Atelier de Laurence Caron

Infos pratiques : Visite de l’atelier de Laurence Caron, à Bédex à Bangor (56)

Sur rendez-vous au 06 09 24 36 85 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici