mar 31 janvier 2023

L’auteure bretonne Lucie Delacroix avait raison d’y croire

C’est l’histoire d’une petite fille qui réalise son rêve. Lucie Delacroix a signé la sortie de son troisième roman le 22 septembre 2022 intitulé “J’avais raison d’y croire”. Animé par un vif désir d’écrire, passionnée d’équitation, de voyages et de lecture, cette Bretonne, originaire de la Mézière près de Rennes, poursuit l’écriture de romans ancrés dans le terroir breton. Son lectorat grandit, elle avait raison d’y croire ! Coup de projecteur sur une jeune auteure locale.

Originaire de La Mézière, Lucie Delacroix est domiciliée à Guégon et exerce sa profession au sein d’une étude notariale à Ploërmel. La trentenaire est mariée et mère de 3 jeunes enfants. Elle se rappelle s’être passionnée pour l’écriture très jeune et l’équitation. Lucie Delacroix rédige des textes pour l’école puis, à l’âge de 14 ans, alors qu’elle est au collège Immaculée de Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine), elle participe à un concours de nouvelles d’“Étonnants voyageurs”. C’est le début d’une belle aventure.

Aujourd’hui, toujours aussi émerveillée et pleine d’enthousiasme, l’auteure n’en revient pas de la bonne réception de son nouvel ouvrage J’aavais raison d’y croire. Éditées par M.E.C Éditions Évidence, les 2 premières histoires renferment du suspense, une intrigue et une histoire d’amour, a contrario du dernier livre qui offre moins de romance et plus de suspense, car l’intrigue se passe en milieu carcéral près de Rennes.

Le premier roman intitulé “Jusqu’au bout du rêve” met en scène Jeanne qui accepte un stage dans l’un des haras les plus réputés de Suisse. Mais Jeanne ne s’attendait pas à ce que sa vie prenne un tel tournant. Entre son attirance pour Thomas, ses rêves qui la hantent et les mystères autour d’elle, la vie de Jeanne est chamboulée.

Lucie Delacroix
Lucie Delacroix

Le second livre “Et si un jour on se manque!” raconte l’histoire d’Alice, une jeune Bretonne qui malgré une vie plutôt comblée avec son conjoint et son travail ne cesse de penser à son amour de jeunesse : Axel. Ces deux-là s’étaient promis : si un jour on se manque, on s’appelle, mais pas avant 10 ans. Une décennie plus tard, Alice décide de recontacter Axel mais il a disparu dans des circonstances suspectes. Lucie Delacroix confie que pour faire voyager son héroïne, elle s’était inspirée de son propre voyage de noces en 2016 en Californie.

Lucie Delacroix
Lucie Delacroix

“J’avais raison d’y croire” : 12 ans de mariage et un anniversaire pour Clément qu’il aurait souhaité romantique tourne hélas au drame. Accusé à tort d’homicide, il purge sa peine à la prison de Vannes. Il rencontre Maxime, un surveillant pénitentiaire qui profite du parloir pour nouer une relation extraconjugale. Cette trahison met sa famille en péril. Une fois encore, l’auteure s’inspire de la réalité pour construire son personnage principal pour faire suite à sa rencontre avec un gardien de prison du centre pénitentiaire de Vezin-le-Coquet (Ille-et-Vilaine).

Infos pratiques : 

Après avoir présenté son roman le week-end dernier à la médiathèque Pré @ux Bulles dans sa commune de résidence de Guégon, la Rennaise d’origine sera présente pour une séance dédicace samedi 17 décembre au marché de Noël de Josselin. L’auteure Lucie Delacroix signera son dernier roman le samedi 17 décembre en journée au Marché de Noël : Centre Culturel l’Écusson, rue de l’Écusson à Josselin.

Martine Gatti
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
8.8 ° C
9 °
8.3 °
93 %
2.6kmh
100 %
mar
9 °
mer
9 °
jeu
11 °
ven
12 °
sam
12 °