Suite à l’interpellation violente et polémique du jeune Théo à Aulnay-sous-Bois de nombreuses tensions refont surface. Brèches, fissures, fractures de la société qui depuis des lustres n’ont pas trouvé de solutions politiques ou sociales. Une construction vétuste…

AULNAY-SOUS-BOIS

Alors que depuis un peu plus de vingt-sept ans le mur de Berlin est tombé, alors que depuis des années de nombreuses initiatives ont été engagées pour faire tomber ce qui sépare des pans entiers de nos sociétés, les discriminations, les incompréhensions et les séparations ne trouveront-elles d’autres réponses que de nouveaux murs ? La « bavure » d’Aulnay-sous-Bois ravive des foyers de mécontentements dans une période pré-électorale troublée. Toutes les réponses qui ont manqué depuis des années de politiques urbaines et de réflexions sociétales majeures feront-elles leur chemin à travers de nouvelles flambées ? Faut-il donc la souffrance emblématique d’une personne pour que s’éveille hors des murs une pensée collective qui ne soit plus seulement une flambée de colères antagonistes… ?

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom